AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070447411
272 pages
Éditeur : Gallimard (10/10/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Surtout connu pour avoir été le Premier ministre du Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale puis de 1951 à 1955, sir Winston (1874 -1965) tut un homme aux multiples facettes. Ministre du Commerce, secrétaire du Home Office, Premier Lord de l'Amirauté, ministre de l'Armement, secrétaire d'Etat à la Guerre et secrétaire d'Etat à l'Air, chancelier de l'Echiquier, il occupa de nombreux postes politiques et ministériels. Mais il fut aussi officier dans l'armée brit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Levant
  15 juillet 2016
Bien sûr que le nom de Winston Churchill parle à nombre d'entre nous. D'aucun pourra l'associer au Royaume-Uni, à la seconde guerre mondiale, à une silhouette trapue, gros cigare à la bouche, et au fameux V de la victoire figuré avec les deux doigts d'une main dont on lui attribue la paternité.
Mais qui sait, ou se rappelle, qu'il a été un artiste peintre non dénué de talent et que ses écrits lui ont valu le prix Nobel de littérature en 1953.
Etonnant personnage dont il serait vain de tenter de faire le portrait en quelques mots quand une biographie y suffit à peine, aussi bien faite soit-elle, comme celle de Sophie Doudet. Qui n'aurait de goût pour ce genre historico-littéraire pourrait ne lire que le dernier chapitre intitulé "le grand artiste". Car cette appellation convient au demeurant fort bien à ce personnage comme l'histoire n'en produit que très peu. Sans doute faut-il aussi que les circonstances soient exceptionnelles, pour faire émerger de la grande masse anonyme du commun des mortels une personnalité de ce gabarit. Notre époque en manque cruellement.
Winston Churchill a d'autant plus de mérite à son action qu'il l'a conduite dans le plus pur respect des règles de la démocratie, quand les contemporains de son époque contre lesquels il luttait ne s'empêtraient pas de l'obligation de la reconnaissance des peuples : Hitler, Mussolini, Staline, Franco.
Artiste il a été à plus d'un titre, car on peut appliquer ce qualificatif à nombre de ses talents, à commencer par celui d'orateur, galvanisé par l'exercice de ce talent en public et non devant une caméra qui efface les réactions de l'auditoire. Artiste de la formule, de l'humour, d'une piquante répartie dont nombre de ses contradicteurs ont fait les frais. Et faudra-t-il lui adjoindre un talent de visionnaire, car figurez-vous que Churchill, confiant qu'il était dans la force insulaire de son pays, était partisan d'une Europe unie, mais en dehors de la Grande Bretagne. Bluffant non ?
Mais surtout, surtout, il faut admirer la force de caractère hors du commun du personnage, jamais aussi performant que lorsqu'il est dans la difficulté, seul contre tous. Seul même contre Dieu, pour lui arracher autant de sursis dans sa vie, au point de le prolonger jusqu'à 90 ans, alors que son rythme et son régime de vie auraient condamné un être faible à brève échéance.
Pas étonnant qu'il ait ferraillé contre un De Gaulle, autre géant dans l'épreuve, après l'avoir accueilli à Londres avec ces mots : "Vous êtes tout seul – eh bien je vous reconnais tout seul".
Quel personnage, quel mec dirait-on aujourd'hui, fort bien dépeint par Sophie Doudet dans cet ouvrage chez Folio biographies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
lilasviolet
  18 juin 2020
Sophie Doudet propose une biographie très intéressante de Churchill. D'abord, on apprend qu'il est né dans des circonstances assez originales, que ses relations étaient tendues avec son père et qu'il était persuadé de mourir à 40 ans.
Enfant, il s'ennuie à l'école, il n'est pas très bon élève puis il est formé dans une école militaire où il trouve enfin sa voie. Il est envoyé dans les colonies britanniques en Inde et en Afrique. Il devient aussi journaliste par la même occasion.
En 1899, il commence sa carrière politique en se présentant aux élections sous l'étiquette "conservateur" mais il n'est pas élu. Il lui faudra attendre un an pour pouvoir être élu. Il finir par rejoindre le libéral Llyod Georges avec lequel il partage de l'intérêt pour le libre-échange. Dans le gouvernement, il est chargé des Colonies puis du Commerce. Il épouse Clémentine Hozier en 1908. Ensuite, il devient Ministre de l'Intérieur et doit gérer des grèves et un attentat. Il devient chef de la Flotte anglaise peu avant la Première Guerre mondiale. Il participe à l'expédition aux Dardanelles mais c'est un véritable fiasco. Il doit démissionner, fait une dépression et se met à la peinture.
Après la guerre, il devient Chancelier de l'Échiquier. Il est d'accord pour donner indépendance à l'Irlande mais pas à l'Inde. Il devient Premier Ministre le 10 mai 1940 en plein conflit avec l'Allemagne. Churchill est seul à lutter contre les nazis avant d'être rejoint en 1941 par les Russes puis par les Américains. Les rapports avec Staline et Roosevelt sont compliqués. Il a l'impression que la situation lui échappe entre "le buffle américain" et "l'ours russe". Il va constater avec déchirement que Staline s'approprie les pays de l'Europe de l'Est. C'est lui qui annonce le "rideau de fer" sur l'Europe.
Churchill n'est pas réélu aux élections de 1945. Il commence à avoir de sérieux problèmes de santé surtout avec le rythme infernal qu'il s'est toujours imposé. Il fume, il boit et dort peu. Il écrit alors un best-seller "Histoire des peuples de langue anglaise". Il reste député puis redevient Premier Ministre à 73 ans. Il est obligé d'accepter de se retirer de la vie politique quelques temps après.
Lorsqu'on évoque Churchill, souvent on pense au vainqueur de la Seconde Guerre Mondiale mais Sophie Doudet offre au lecteur une bonne synthèse de l'ensemble de se vie. Son passé peu glorieux de colonialiste et son action aux Dardanelles pendant la Première Guerre Mondiale sont bien développés. C'est surtout sa vie publique plus que sa privée qui est présentée. Churchill était profondément pour la paix en Europe. Souvent, il ne se trompait pas sur la suite des événements et notamment sur la Guerre Froide. le seul point négatif de l'ouvrage, c'est que l'auteur donne son point de vue personnel dans le dernier chapitre. Il aurait été intéressant d'avoir son avis sur l'ensemble des chapitres.
Lien : http://lilasviolet.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
rickiss
  05 mars 2017
Indubitablement passionnée -voire fascinée- par l'homme politique et le stratège de guerre que fut Winston Churchill, Sophie Doudet nous décrit dans cette biographie avec force détails le premier ministre le plus mémorable du Royaume-Uni.
Si elle se sort admirablement de cette partie de la vie de Churchill, l'auteure fait malheureusement l'impasse sur presque tout le reste, ne l'évoquant qu'à peine, comme si cela n'avait guère d'importance.
Sur son mariage et sa relation à sa femme Clémentine, avec qui il a pourtant constitué un couple hors du commun, tout au mieux cinq pages, disséminées dans le livre.
Sur ses enfants, quelques lignes, et encore, reléguées à la fin, soulignant le peu d'intérêt qu'y porte l'auteure...
Sur sa relation -politique, car la relation amicale ne sera même pas évoquée- à George VI, puis Elisabeth II, trois phrases, noyées dans le récit (trop) détaillé des deux guerres mondiales.
Et sur ses passions, sa personnalité et surtout, sujet absolument fascinant !, sur son art de la rhétorique, Sophie Doudet n'y consacrera que le dernier chapitre. Quel dommage, surtout quand c'est dans celui-ci qu'elle esquisse tous les grands thèmes constitutifs de celui que fut Churchill, ne les développant guère puisqu'il s'agit là, au contraire, de sa conclusion !
Cette biographie, qui se lit malgré tout assez agréablement, est donc extrêmement complète sur l'aspect politique de la vie de Winston Churchill mais, si ce thème est l'un des plus importants de la vie de cet homme, il n'en fut pas le seul, et ne suffit surtout pas à rendre pleinement compte de la complexité de celui qu'il fut. C'est un ouvrage malheureusement incomplet, qui laisse un goût d'autant plus amer quand on le referme que l'auteure y aborde dans ses dernières pages tous les sujets qu'elle aurait dû traiter. Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Traineau
  10 octobre 2019
Pour moi qui connait assez peu l'histoire de la guerre ce livre est une découverte de celle-ci vue et vécue par un homme hors du commun héros,artiste peintre, écrivain , coléreux, boulimique de travail et amateur des bonnes choses, il fascine et ce livre bien documenté nous le décrit très bien. Facile à lire, il n'est jamais ennuyeux . Une bonne note s'impose naturellement.
Commenter  J’apprécie          10
04emma
  29 juillet 2020
Première biographie de Churchill, même si je connaissais déjà bien le célèbre homme. Une rétrospective tout autant historique que sur la vie de W. Mais c'est bien normal les deux sont tellement liés.
Regret tout de même qu'il y ait finalement bien peu de choses sur sa vie personnelle, sa famille, ses habitudes et ses vices (je pense notamment à l'alcool).
Cela m'a plutôt donné envie d'aller plus loin.
Bon moment
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rickissrickiss   05 mars 2017
Cerné par les dictatures, il reste fondamentalement un démocrate qui respecte les règles du jeu, se soumet aux résultats des urnes, même quand ils le foudroient, attend plus ou moins patiemment son tour, puis quitte finalement la scène. Tenté quelquefois par le pouvoir absolu ou du moins enivré par celui-ci, [...] Churchill se plie toujours aux exigences de ce régime qu'il respecte profondément. C'est là une des différences majeures avec ses grands contemporains et sa force singulière. Séduit par les honneurs, il sait les refuser quand la décence l'impose, excessif en bien des points, surhomme peut-être, il ne franchit jamais les limites du pouvoir même qu'il a exercé avec force, détermination et parfois cynisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
liviuslivius   17 février 2015
"Même s'il faut des années, même si nous sommes seuls...nous ne fléchirons pas , nous ne faillirons pas. Nous marcherons jusqu'au bout, nous nous battrons sur les mers et sur les océans, nous nous battrons dans les airs avec une force et une confiance croissantes, nous défendrons notre île quel qu'en soit le prix, nous nous battrons sur nos aérodromes, nous nous battrons dans les champs et dans les rues, nous nous battrons dans les collines; nous ne nous rendrons jamais. "
W. Churchill.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LevantLevant   13 juillet 2016
Et fin juin, il a reconnu en particulier et en public la France libre et son représentant : "Vous êtes seul, - et bien je vous reconnais tout seul !".
Commenter  J’apprécie          60
LevantLevant   13 juillet 2016
L'homme au cigare avait prédit la catastrophe que tous vont chercher à éviter tout en la provoquant.
Commenter  J’apprécie          20
rickissrickiss   05 mars 2017
Si l'homme n'est pas un révolté (changer le monde n'est pas son ambition et il restera fondamentalement un conservateur), ni un révolutionnaire, il est à la fois un défenseur de ce qui est et un homme convaincu que le monde change et qu'il faut en tenir compte.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sophie Doudet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Doudet
Invitée du 12/13 Sophie Doudet sur RCJ
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1049 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre