AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Agathe Fournier de Launay (Traducteur)
EAN : 9782268034270
389 pages
Éditeur : Les Editions du Rocher (10/11/1999)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Il existe une race de criminels qui dépasse tout ce que l'être humain peut imaginer d'horreur: les serial killers. Que ce soit l'éventreur du Yorkshire, le tueur des sentiers de San Francisco, l'homme qui chassait, violait, assassinait des prostituées dans les forêts d'Alaska, le tueur d'enfants d’Atlanta.... les crimes qu'ils ont commis font vaciller la raison.
Un homme a choisi de consacrer sa vie à les traquer. Durant toute sa carrière d'agent spécial du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
H0lY_W0lPh0eniX
  13 mai 2019
Poignant n'est pas suffisant. L'auteur nous décrit sa vie, ce qu'il a vu, ce qu'il a ressenti, son sacrifice - le sien et celui de tous ses collègues -, sa tentative impossible de se détacher, les histoires de vie non seulement des victimes mais de leur famille. Jamais il ne m'était arrivé d'avoir les larmes monter à ce point en lisant. C'est tellement dur, tellement froid, et tellement vrai que vous ne cesserez de vous répéter constamment, mon Dieu, faîtes que cela ne m'arrive jamais. L'histoire, non, l'histoire vraie, car vous n'aurez ici que la triste vérité, de Suzanne Marie Collins m'a tout particulièrement touché. L'hommage de son Colonel lors des ses funérailles m'a physiquement achevé ; si j'y avais assisté, aucun doute que je me serais mis à pleurer comme un môme, non, comme un homme. Il ne m'était jamais arrivé de devoir poser un livre plusieurs fois et pour une certaine durée avant de reprendre pour ne pas me mettre à verser une larme. Je ne suis pas quelqu'un qui pleure facilement, je ne suis pas non plus une petite nature et j'en ai vu d'autres. Mais il va tellement écrire avec son coeur et ses tripes, qu'il faudrait être un monstre sans coeur justement pour ne pas avoir au moins la gorge qui se serre une fois ou deux. On souffre avec eux, on aimerait serrer les familles des victimes dans ses bras, leur mentir en disant que tout va bien aller, leur dire à quel point on est fier de leur fille, de leur fils. Il y a beaucoup de choses difficiles à vivre dans une vie, beaucoup trop pour peu de belles choses, mais la perte d'un enfant est sans nul doute aucun, la pire chose qu'il puisse nous arriver. Bravo, bravo, bravo à ses agents qui dédient leur vie, sacrifient souvent tout et tous ceux qui leur sont chers pour traquer, trouver, emprisonner, faire juger les coupables de ces meurtres atroces. Je les admire et les envie, car cette vie je l'accepterais volontiers malgré tout ce que je viens d'écrire. Et à ceux qui disent après avoir l'avoir lu, et malgré les résultats évidents qui les ont fait passer d'une cave au sous-sol du FBI à probablement l'unité la plus respectée et convoitée par les nouvelles recrues aujourd'hui, qu'ils ne s'appuient sur aucun faits scientifiques ou que personne n'a jamais prouvé sous forme de thèse leur façon de procéder, qu'ils ne font que déduire voir deviner, et cela je le dis car je l'ai vu de mes yeux et entendu de mes deux oreilles, et bien je les emmerde. C'est trop facile. Et borné. Pas têtu, borné. Rappelons-nous que les héros, les vrais, ne sont pas ceux qui passent à la télé, sont connus, et ne sont souvent pour la plupart même plus en vie. Je pense notamment à ces soldats qui sont, il n'y a pas si longtemps, morts pour que nous puissions vivre aujourd'hui. Bon, s'ils avaient su.. Pas sûr qu'il y seraient allés.. Et encore, on ne peut trahir ses idéaux. Les vrais héros sont ceux qui se sacrifient, pas forcément en payant de leur vie, mais avant ce sacrifice ultime, nous avons déjà tellement à perdre. Et ces agents, comme d'autres hommes et femmes dans d'autres métiers, en sont. Indubitablement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
H0lY_W0lPh0eniXH0lY_W0lPh0eniX   13 janvier 2019
Le mercredi 17 juillet, une cérémonie a eu lieu en l'honneur de Suzanne à la base aéronavale de Memphis. Le Colonel Robert Clapp, l'officier commandant de l'escadron 90 de la Marine Aviation Training Support, a terminé son discours avec ces mots :
« C'était une jeune femme ardente, ambitieuse, capable et fière. Elle connaissait et acceptait les responsabilités qui pesaient sur elle en tant que Marine au service de son pays.. C'était une gagnante. Elle ne restait pas assise les bras croisés. Non, elle provoquait les événements. En ayant réussi son diplôme de l'école d'avionique, elle avait pris la route du succès.
« C'est pour nous tous une grande tragédie que les capacités et l'ambition de Suzanne n'aient pas pu se réaliser parce qu'elle était un atout pour le corps des Marines qu'elle servait avec tant de fierté. Rappelons-nous aujourd'hui qu'elle était une des nôtres et qu'elle le sera toujours car personne n'est vraiment parti tant qu'il n'est pas oublié. Nous ne l'oublierons pas. Son esprit sera toujours vivant parmi nous et il continuera, à travers nous, à servir cet aigle, ce globe, cette ancre. Elle sera une Marine pour toujours et comme il a été écrit :

Elle ne vieillira pas comme nous vieillirons ;
L'âge ne l'atteindra pas, ni les années ne la condamneront.
Mais au coucher du soleil, et
À son lever, nous nous souviendrons d'elle.

L'orchestre a joué l'hymne du corps des Marines. Quand la sonnerie aux morts a retenti, tous les Marines, même les plus endurcis, avaient les larmes aux yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
H0lY_W0lPh0eniXH0lY_W0lPh0eniX   13 janvier 2019
Selon le DSM-III (le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux qui est la référence en psychiatrie), la caractéristique essentielle de la personnalité borderline est un « mode général des instabilités des relations interpersonnelles, de l'image de soi et des affects ».Ces sujets ont un mode de relation instable et intense, des colères excessives et un comportement impulsif et imprévisible, caractérisé par d'importantes variations de l'humeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
H0lY_W0lPh0eniXH0lY_W0lPh0eniX   28 décembre 2018
Le mode opératoire est ce que fait le criminel pour réaliser son crime.
La signature, c'est la raison psychologique pour laquelle il le commet.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de John Edward Douglas (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Edward Douglas
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Long Island de Christopher Bollen aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/105415-divers-litterature-long-island.html • Manhattan de Christopher Bollen aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/72286-divers-litterature-manhattan-people.html • Un si joli crime de Christopher Bollen aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/1039316-nouveautes-polar-un-si-joli-crime.html • Retour de service de John le Carré aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/1041850-article_recherche-retour-de-service.html • L'Énigme de la Chambre 622 de Joël Dicker aux éditions de Fallois https://www.lagriffenoire.com/1036950-romans--l-enigme-de-la-chambre-622.html • Les Derniers Jours de nos pères de Joël Dicker aux éditions de Fallois Poche https://www.lagriffenoire.com/26991-pile-poche-les-derniers-jours-de-nos-peres-poche.html • Mindhunter - Dans la tête d'un profileur de John Douglas, Mark Olshaker aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/129668-livres-preparation-ecole-public-mindhunter-----dans-la-tete-d-un-profileur.html • le Jour où Kennedy n'est pas mort de R.J. ELLORY et Fabrice POINTEAU aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1041893-article_recherche-le-jour-ou-kennedy-n-est-pas-mort.html • Vie et mort de l'homme qui tua John F. Kennedy de Anne-James Chaton aux éditions P.O.L. https://www.lagriffenoire.com/1036535-divers-litterature-vie-et-mort-de-l-homme-qui-tua-john-kennedy.html • L'Affaire La Pérouse de Anne-James Chaton aux éditions P.O.L. https://www.lagriffenoire.com/1041896-article_recherche-l-affaire-la-perouse.html • Bad Man de Dathan Auerbach et Nathalie Peronny aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/1041240-nouveautes-polar-bad-man.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionspoints #editionscalmannlevy #editionsseuil #editionsdefallois #editionssonatine #editionspol #editions1018
+ Lire la suite
Dans la catégorie : PoliceVoir plus
>Problèmes et services sociaux. Associations>Autres problèmes et services sociaux>Police (38)
autres livres classés : Enquêtes criminellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre