AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258097037
Éditeur : Les Presses De La Cite (06/11/2014)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Résumé: Quand Hannah croit apercevoir sur son lieu de travail Ellen, son amie d'enfance, elle est sous le choc. Et pour cause : Ellen est morte il y a vingt ans ! Hannah, qui n'a jamais surmonté cette épreuve, décide qu'il est temps d'affronter le passé : sa rencontre avec Ellen, ses charismatiques parents et son étrange grand-mère... jusqu'à l'étrange disparition de son amie. Aura-t-elle le courage de lever le voile sur les secrets de l'enfance ?

Dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Chib
  13 octobre 2016
Déçu je suis par cette fin et ces révélations final, qui pour moi auront fait tombé l'histoire comme un chateau de carte . Ayant presque l'impression que la ligne directrice de l'histoire a changé en cours de route, mais pour quoi ?
Ce roman sombre qui nous fait rentrée dans la psychologie et les jeux machiavélique de certain personnages, une certaine monté en puissance, qui m'a fait tournée avidement chaque pages du roman, voulant tjs en savoir plus, ayant du mal a m'arrêter de lire . Et pourtant
Autre petit point noir du roman, Jago, que j'ai trouvé un peu unilateral, comparé aux autres personnages, faisant preuve d'empathie enfant, on se demande où ce trait de caractère est parti une fois adolescent surement en vacance avec sa jugeote (oui mais quand on est jeune et amoureux, voir amoureux tout court, mais tout de meme )
Enfin oui ce fut un roman que j'ai aimé livre, malgré tout, l'écriture est a la fois simple mais le style et les descriptions sont belles sans pour autant en avoir des tartines . On s'attache aux personnages, on aime l'univers qui entoure le personnage principal autant dans le présent que dans ses souvenirs .
Mais comme je l'ai dit ma lecture se sera fini avec un gout amer, j'irais lire a l'occasion l'autre roman de l'auteur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fantine
  19 septembre 2015
C'est le deuxième ouvrage de Louise Douglas que je lis, et, j'avoue l'avoir autant apprécié que le précédent (Une invitée indésirable). Il fut assez difficile pour moi de le lâcher afin d'éteindre la lumière.
Suspense, jalousie, amitié, amour contrarié sont au rendez vous de ce roman afin de donner une intrigue toute simple ainsi que passionnante.
L'alternance, et, la construction du récit entre passé et présent donne l'impression qu'il s'agit d'un roman à caractère fantastique, et, qu'il va se dérouler des choses, des événements plus horribles que jamais.
Mais non, c'est le genre littéraire auquel appartient le roman (roman dit gothique) qui veut ça, et, Louise Douglas se contente de raconter dans un style simple, mais, qui aboutit, grâce à un rythme insoutenable, à une suite d'événements tragiques, et cela, au travers des portraits des trois personnages principaux, mais plus particulièrement, celui d'Hannah.
C'est avec beaucoup de regrets que j'ai refermé ce bouquin, et, j'attends avec impatience le prochain titre traduit en français de cette romancière que j'avais découvert tout à fait par hasard avec Une invitée indésirable.
A lire absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ingridfasquelle
  14 décembre 2014
Après Un invité indésirable, sa réinterprétation contemporaine très remarquée de Rebecca de Daphne du Maurier, Louise Douglas signe un roman d'une belle intensité émotionnelle sur le poids des non-dits, de l'obsession amoureuse et de la trahison.
Avec Nos mensonges, Louise Douglas embarque ses lecteurs pour un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes. L'ambiance est pesante, teintée de nostalgie, d'émotion, mais surtout émaillée de magnifiques descriptions des plages de Cornouailles...
Quand Hannah croit apercevoir Ellen, son amie d'enfance, sur son lieu de travail, elle est sous le choc. Et pour cause : Ellen est morte il y a vingt ans ! Hannah, qui n'a jamais surmonté cette disparition tragique, décide alors qu'il est temps d'affronter le passé. Au fil des pages, elle revient sur sa rencontre avec Ellen, ses charismatiques parents et son étrange grand-mère... jusqu'à la disparition de son amie. Mais pour comprendre le mystère qui entoure la mort d'Ellen et pouvoir, enfin, faire son deuil, Hannah devra retourner à Trethene, une petite bourgade de Cornouailles battue par les vents. Aura-t-elle seulement le courage de lever le voile sur les secrets de l'enfance ?
Nos mensonges est un roman à l'atmosphère pesante et oppressante. Très vite, le lecteur comprend que sous les apparences, les faux-semblants et le vernis de la perfection se cachent de terribles secrets dont les conséquences peuvent résonner pendant de longues années... le secret d'Hannah et d'Ellen fait partie de ceux-là. Dans les méandres de l'histoire d'une famille ravagée par le mensonges et les non-dits, Hannah mettra à jour de sombres secrets qui bouleverseront sa vie à jamais. Les secrets de familles resurgissent toujours…
Cependant, à trop vouloir jouer avec les codes du roman gothique, Louise Douglas finit par perdre sa crédibilité. On ne croit pas une seule seconde aux révélations fracassantes qui viennent ternir cette histoire pourtant si prometteuse et captivante ! C'est vraiment dommage ! L'intrigue sera sans aucun doute davantage appréciée par un public adonaissant que par les puristes qui préfèreront se tourner vers les grands classiques de la littérature gothique.
Nos mensonges est un roman à lire davantage pour son atmosphère troublante que pour son intrigue parfois trop cousue de fil blanc !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laviniaa
  15 janvier 2015
Hannah n'a que dix ans quand Ellen débarque dans sa vie. Ellen avec son énorme maison, sa mère malade et son père parfait.. Hannah et Ellen deviennent tout de suite les meilleures amies du monde. Avec Jago, un voisin, elles profiteront de leur enfance au maximum.. pendant quelques temps seulement.
Vingt-ans après, Ellen est morte et Hannah ne s'est toujours pas remise de leur relation. Elle recommence même à avoir des hallucinations et voit plusieurs fois apparaître son ancienne amie, celle-ci la hante littéralement.. Réussira-t-elle à laisser enfin son passé derrière elle?
Nos mensonges est le deuxième roman que je lis de Louise Douglas. Je garde un excellent souvenir d'Une invitée indésirable, le précédent, une réinterprétation de Rebecca de Daphné du Maurier. Ce dernier-né est largement à la hauteur, peut-être même mieux. Je l'ai presque lu en une fois tellement j'avais besoin de savoir la fin, c'était terriblement prenant et surtout.. terriblement malsain.
Je pense que c'est exactement ça, c'était malsain, sombre, noir, glaçant.. Tout du bon vieux roman gothique qui vous file des frissons dans le dos. Hannah nous raconte toute son enfance et son adolescence aux côtés d'Ellen et de Jago. Ellen est un personnage étrange, on sent qu'à un moment ou un autre elle va basculer, tout autour d'elle est trop intense, trop fort, toujours sur la corde raide. Son père - un personnage qui a une place énorme dans le récit - est vraiment parfait dans le genre personnage qui dérape. On sent dès le début qu'il y a quelque chose qui cloche chez lui et cette impression ne m'a pas quittée de tout le récit, c'était hyper angoissant comme sentiment.
Et tout le reste aussi, il faut le dire. L'écriture est jolie mais très simple, ce que j'ai apprécié. J'ai pu profiter de tout sans trop me prendre la tête, j'étais totalement happée par l'histoire d'Hannah, j'avais vraiment besoin de voir où tout allait enfin exploser. Quand ce moment fut enfin arrivé.. j'avoue que je suis un peu restée sur ma faim. Je m'attendais à un truc plus explosif, plus tragique. Au final, j'ai un peu eu le sentiment que l'auteure n'a pas été au bout des bases qu'elle avait posées tout au long du récit, ce qui est un peu dommage.
M'enfin, à part ça je n'ai rien à reprocher à ce roman. J'ai passé un moment très prenant et très angoissant, dommage juste que la fin ne l'ait pas été autant.
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cassy
  10 novembre 2014
Hannah est employée dans un musée où elle exerce une profession qui lui plaît. Un beau jour, elle aperçoit une amie. Un événement à première vue anodin, et pourtant, cette amie, Ellen, est morte depuis vingt ans. Hannah s'évanouit et un constat s'impose : elle va devoir replonger dans les méandres du passé et affronter ses démons.
Dès les premières lignes, on découvre que de tragiques événements se sont déroulés dans les Cornouailles où Hannah, Ellen et leur ami, Jago, ont passé leur enfance et leur adolescence. Nous suivons alors Hannah dans le présent, en proie à la terreur du passé et Hannah dans sa jeunesse. Elle nous raconte ses souvenirs chronologiquement et se livre doucement. J'ai ressenti un mélange de crainte et d'impatience à l'idée de découvrir ce qui s'est réellement passé.
Ellen est un personnage captivant. Elle est insaisissable, imprévisible. On ne sait jamais comment elle va réagir. Elle ment, embellit ou ternit les choses, si bien que son amie Hannah ne sait jamais vraiment s'il faut la croire. Comme Hannah, j'ai été hypnotisée par Ellen et j'ai compris comment elle pouvait aussi bien l'aduler que la détester, paradoxalement.
Louise Douglas maîtrise parfaitement la complexité des sentiments humains à travers une histoire tragique et initiatique. Nos mensonges est un roman parfois dur mais que j'ai grandement apprécié. Il a su piquer ma curiosité puis m'émouvoir. Il me tarde de lire d'autres romans de l'auteure.
Lien : http://romansurcanape.fr/nos..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2013
L’amitié, c’était de se dresser pour défendre les gens qu’on aimait. C’était être courageux, et ne pas faire semblant de ne pas voir quand l’autre avait des ennuis.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2013
Aujourd’hui encore, je ne sais pas très bien si je le considérais comme un frère, un ami, ou bien comme un possible amoureux. C’était probablement une combinaison des trois, avec des sentiments exacerbés par les hormones de l’adolescence et associés à une réelle affection pour ce garçon qui avait toujours fait partie de ma vie et qui avait tant souffert dans la maison voisine.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   09 juin 2013
Parfois on a la faculté d’entrevoir le futur, on sent le désastre approcher, mais on préfère croire que c’est une simple sensation, un caprice négligeable de l’esprit.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   10 juin 2013
Ce n’était pas une musique pour le clair de lune ou le bord de mer, ni une musique d’amour, ni une musique déchirante, ni la musique qui me rappelait la plage de Bleached Scarp, quand le soleil me brûlait le visage et que le vent soufflait sur les vagues. Ce n’était pas Yann Tiersen, ni Elijah Bossenbroek, ni Mozart, ni Grieg, ni le concerto de Saint-Saëns qu’Ellen adorait, mais quelque chose de discordant et de métallique, qui évoquait la douleur et la tristesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 juin 2013
Ne dit-on pas que ce sont ceux qui s’accrochent le plus qui font fuir les gens qu’ils aiment ?Les poèmes conseillent de tenir bon, de ne jamais abandonner, d’être toujours à côté de l’autre, mais quand quelqu’un se comporte réellement comme ça, c’est épouvantable. Si une personne veut rester avec toi elle restera, quoi qu’il en soit.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1634 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre