AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Normand Baillargeon (Traducteur)Chantal Santerre (Traducteur)
ISBN : 2895960453
Éditeur : Lux Éditeur (24/02/2007)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Il y a deux siècles, nombreux étaient ceux qui considéraient l'esclavage, cette " institution particulière ", comme une chose acceptable, morale, voire tout à fait normale. Face à tant de cruauté, d'injustice et d'impunité, des voix se sont élevées, aux États-Unis et dans le monde entier. Aujourd'hui, plus personne ne pense que l'esclavage est une bonne chose. Lire ces Mémoires d'un escla... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
alzaiaalzaia   25 avril 2015
Je pensais à tout cela et je me parlais à moi-même de la sorte. J'avais pour un instant une conscience aiguë de mon sort qui me rendait presque fou; et l'instant d'après, je me faisais une raison et acceptais mon misérable destin.
J'ai déjà dit que ma condition a été bien plus mauvaise durant les six premiers mois de mon séjour chez M. Covey que durant les six derniers. Les circonstances ayant amené à changer d'attitude à mon endroit sont un des moments clés de mon humble histoire. Vous avez pu voir comment on fait d'un être humain un esclave; vous allez à présent voir comment un esclave fut transformé en être humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
alzaiaalzaia   23 avril 2015
Toute l'histoire des progrès de la liberté humaine démontre que chacune des concessions qui ont été faites à ses nobles revendications ont été conquises de haute lutte. Là où il n'y a pas de lutte, il n'y a pas de progrès. Ceux qui professent vouloir la liberté mais refusent l'activisme sont des gens qui veulent la récolte sans le labour de la terre, la pluie sans le tonnerre et les éclairs : ils voudraient l'océan, mais sans le terrible grondement de toutes ses eaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alzaiaalzaia   25 avril 2015
Je faisais la classe dans la maison d'un homme de couleur libre dont il serait imprudent de dire le nom; car s'il venait à être connu, cela pourrait lui causer bien des ennuis, et cela, même si son crime d'avoir tenu une école est déjà vieux de dix ans. J'avais à l'époque quarante élèves et des meilleurs, ceux qui souhaitent ardemment apprendre. (...) Ce furent là de grands jours pour mon âme. Enseigner à mes chers compagnons esclaves était la plus douce tâche qui soit. Nous nous aimions les uns les autres et c'était bien une lourde croix que de devoir nous séparer à la fin de la journée.(...) Et j'ai aujourd'hui le bonheur de savoir que plusieurs de ceux qui sont venus à cette école ont appris à lire,et qu'au moins un d'entre eux est aujourd'hui devenu, par mon entremise, un homme libre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alzaiaalzaia   25 avril 2015
Mais cette fois rien ne devait se passer comme prévu. Contre toute attente, cet enfant ne serait pas toute sa vie un esclave et (...) allait devenir universellement connu. Son parcours serait aussi remarquable qu'improbable : le petit Fréderick apprendrait à lire et à écrire, en partie seul; puias ayant réussià passer au Nord à fuir l'esclavage, il deviendrait un des plus célèbres et des plus éloquents et des plus passionnés abolitionnistes; il serait aussi un des plus illustres orateurs de son temps et un écrivain qui aura non seulement cherché, mais aussi, et c'est beaucoup plus rare, trouvé une part de son salut dans la littérature; il serait encore un philosophe et un politologue de tout premier plan; un conseiller des présidents; enfin et surtout il serait un combattant lucide et fermement engagé dans toutes les luttes menées contre toutes les injustices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alzaiaalzaia   25 avril 2015
(...) on lit aujourd'hui Douglass pour d'autres raisons encore que son opposition à l'esclavage et on trouve à son oeuvre des mérites qui vont bien au-delà des circonstances historiques dans lesquelles elle s'est inscrite. Il apparaît ainsi, et de plus en plus, comme un écrivain à part entière, un philosophe, un orateur, un éducateur.
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : EsclavageVoir plus
>Comportements économiques>Travail (Sociologie)>Esclavage (24)
autres livres classés : Mouvements antiesclavagistesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
77 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre