AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B007BF7JTC
Éditeur : (20/02/2012)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Rien n'avait préparé l'agent d'Europol Richard Pleasance à une si brutale descente aux enfers...

La Porte au Lion, tombeau d'un prince roumain vient d'être profanée, alors que le lieu est réputé scellé pour l'éternité.

Qu'ont en commun Brasov modeste village roumain fin 1999,un alchimiste maudit du XVème siècle et une sanguine cambrioleuse dans un Pékin festif début 2008 ?

Un gouffre d'éternité sépare tous ces éléments.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
cocomilady
  19 mai 2016
Un très bon tome de présentation qui m'a donné envie de vite lire la suite.
Cela faisait un moment que je devais me lancer dans la lecture de cette saga fantastique. C'est à présent chose faite et je n'ai vraiment pas été déçue.
L'auteur nous présente ici une histoire originale et complexe, mais particulièrement bien écrite.
Nous y suivons trois histoires bien distinctes qui se passent à trois époques et en trois lieux différents : la première se nomme "Le défilé de Bran" et débute en Grèce en 1456 ; la seconde est intitulée "La mort sûre" et se déroule en 1999 en Roumanie ; et la dernière du nom de "Maryline" se passe en Chine en 2008. Chaque chapitre est étayé d'une très belle illustration qui coïncide parfaitement avec le passage.
Au début, j'avoue que j'ai eu un peu peur car j'avais du mal à rentrer dans l'histoire, ayant l'impression de lire des nouvelles sans rapport. Mais plus j'avançais dans ma lecture, plus je découvrais qu'en fait elles étaient toutes liées et essentielles à la compréhension de la suite.
Le chiffre 3 est omniprésent dans ce début de saga, je me suis demandée si cela était fait exprès. J'ai eu l'impression d'être moi-même enquêtrice, tant je cherchais le moindre indice qui me permettrait d'avancer dans ce jeu de piste. C'est un peu comme d'assembler un puzzle sans connaître l'illustration finale. Chaque pièce découverte et placée nous la fait un peu plus découvrir.
Au début de chaque chapitre nous sont cités l'endroit et l'année, si bien que l'on se repère très vite. La porte est bien évidemment la pierre de voûte de chaque épisode, et l'on se rend vite compte des dangers qu'elle recèle. La mort s'abat sur tous ceux qui s'en approchent d'un peu trop près et le Fantastique déploie immédiatement ses ailes sombres sur le récit.
J'ai également adoré la façon d'intégrer Vlad Tepes, mieux connu sous le nom de Dracula dans les récits et films tirés de son histoire. J'avoue que cela a ajouté un piment non négligeable à l'intrigue, tout comme le fait que l'un des personnages de la seconde histoire se retrouve dans la troisième, des années plus tard. J'ai vite compris que l'on remontait le temps pour en apprendre plus sur la découverte qui allait mêler dans le futur des personnages qui n'auraient jamais dû se rencontrer de prime abord...
Alors oui, je valide et j'ai hâte de découvrir la suite qui recèle de sacrées surprises, j'en suis certaine !

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
idevrieze
  25 novembre 2016
Vous connaissez le syndrôme du livre qui se planque dans votre bibliothèque ?
Honte à moi ! Réellement ! Ce livre, enfin, cet ebook, je l'ai acheté fin Octobre 2012. Même moi j'ai regardé en deux fois dans mes listes (oui j'ai des listes d'achat de livres pour tenter de lire tout ce que j'achète et donc je connais mes dates d'achat) (n'empêche, comme cela, je n'oublie rien). Mais sérieux ? Cela fait 4 ans que je fais patienter ce pauvre Anthony Luc Douzet qui en plus est fort sympathique que ce soit sur Twitter ou sur Instagram. Et le pire du pire, c'est que l'histoire m'emballait carrément et que j'ai poussé une collègue de boulot à le lire. Et elle a lu toute la saga (elle).

Du coup, quand je me suis aperçu de mon oubli monumental, je me suis chargé d'un plaid, d'un chat, d'un café et j'ai passé la soirée à lire le premier tome de la Porte. Et croyez moi qu'il n'y avait pas moyen que je me couche avant de l'avoir terminé. Car devinez qui a acheté tous les tomes au fur et à mesure de leur parution ? Allez y, jetez moi des pierres ! Surtout que dans mon oreillette, le tome 8 sort l'année prochaine. Je vous laisse donc imaginer comment je vais devoir rattraper mon retard :D

Et sinon, cette entrée en matière dans la saga de la Porte ?
Nous avons donc une Porte pour commencer (je vous sens en alerte déjà). Anthony Luc Douzet nous informe en préambule que la symbolique de la Porte, si on considère que c'est un passage est très importante pour lui. Mais qu'entend il par passage ? Passage entre différents mondes, passage entre différents lieux, passage entre différentes époques ? Passages entre différentes personnes ? On pourrait en effet croire que ce sera un passage entre différentes personnes au début car nous suivons le destin croisé de 3 personnes différentes de de trois époques différentes (quoique époque pour les deux dernières, cela me semble un peu lourd).
Alors je ne vous cache pas que l'auteur nous prend doucement par la main pour planter le décors. On ne comprend pas pourquoi on passe de l'un à l'autre, pourquoi on ne comprend pas pourquoi on les suit. C'est presque frustrant mais notre esprit s'accroche assez vite pour différentes raisons. Déjà, l'auteur écrit bien. Cela ne gâche rien. Ensuite, on accepte facilement au bout d'un moment de se laisser aller par le bout du nez et de ne pas tout comprendre de suite (et c'est déjà un gros progrès pour un lecteur, croyez moi). L'intrigue paraît bien trop énorme pour se contenir en un seul tome et l'auteur nous le prouve bien puisque le tome 8 est en cours de rédaction.
Et puis, pour ne rien vous cacher, j'aime bien être dans le flou pour un premier tome. de voir au fur et à mesure de celui ci que tout va se résoudre ou sera en cours de résolution ensuite. Et je dois dire que la fin du tome nous met directement l'eau à la bouche pour le second. Promis Anthony, je ne mettrai pas quatre ans à lire la suite, je tenterai de vous rattraper pour l'année prochaine.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
zazaone
  12 avril 2012
Enfiler les clichés, les adjectifs pompeux et les métaphores alambiquées produit rarement des perles. Je n'ai pas dépassé 12% du livre.
L'intrique est-elle intéressante ? Je l'ignore tant le "style" a pollué ma lecture.
Tant mieux si d'autres aiment, mais ce n'est pas pour moi.
Commenter  J’apprécie          101
blackcoffee
  24 août 2015
Dan Brown est mort de rire. Richard Pleasance et Robert Langdon ne vivent pas sur la même planète.
Le style de l'auteur est lourd, pompeux et d'une mollesse...
Il m'a fallu lutter pour ne pas m'arrêter.
Heureusement l'ebook ne coûte pas cher, car il est difficile de vouloir mettre plus.
Mon côté maso m'a poussé à pousser plus avant, et j'ai lu la suite pour ne pas sabrer un cycle dont le nombre de volumes fluctue tous les 6 mois.
Commenter  J’apprécie          60
Sabrinaaydora
  20 juillet 2016
Trois lieux et trois époques différentes. le premier tome de cette saga dresse le portrait d'un enquêteur, d'une jeune femme, et d'un jeune grec.
"Le défilé de Bran" se passe en Grèce en 1456. Ikar est un jeune producteur d'Olive vivant à Lesbos.
"La mort sûre" prend place en 1999 en Roumanie, lorsque l'agent d'Europol, Richard Pleasance enquête sur la mort tragique du jeune Sinta.
"Maryline" se déroule en Chine en 2008. Elle s'infiltre dans des lieux gardés, ne vole jamais rien, et laisse derrière elle des pièces de Majhong.
Ces trois histoires vont se rejoindre à la fin du livre, lorsque l'auteur placera sur le chemin du lecteur les indices nécessaires à sa compréhension. La difficulté pour le lecteur est de se retrouver au milieu de trois intrigues différentes. Aidé des titres de chapitre où l'auteur rappelle à chaque fois l'année et le lieu, nous parvenons à nous situer.
le style de l'auteur est particulier, à la fois complexe dans ses tournures, mais simple dans les émotions qu'il fait passer au lecteur. On s'immerge dans l'histoire. Pour un premier tome d'ailleurs, Anthony-Luc Douzet est parvenu à tisser une toile importante, donnant uniquement au lecteur des petits bouts d'os à ronger, car on sent bien à la lecture du premier tome, que la suite permettra de répondre à certaines questions.
J'ai aimé également ne pas m'attacher aux personnages : je m'explique. L'auteur dresse des portraits sans en faire trop : chaque personnage a des défauts et des agissements qui parfois sont à la limite du correct. Pourtant, je me suis attachée à l'histoire plus qu'aux personnages. Je me suis même interrogée à un moment en me demandant si l'un ou l'autre n'allait pas disparaître.
Cependant, j'aurais aimé parfois en connaitre davantage sur leur passé. Là encore, les réponses seront sans doute dans la suite de la saga, comptant déjà
Enfin, entre Polar et Fantastique, l'auteur nous donne à découvrir une saga qui promet d'être intéressante.
Lien : http://lecturedaydora.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anthony-Luc Douzet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony-Luc Douzet
Anthony Luc DOUZET au JT de France 3
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1733 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..