AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812610554
48 pages
Editions du Rouergue (02/03/2016)
3.96/5   25 notes
Résumé :
C’est l’histoire d’une enfant qui, toute petite, avait un vrai penchant pour les fusils plutôt que pour les poupées et s’amusait à interchanger il et elle. Elle se faisait des films, Annabil. Elle préférait s’appeler Buffalo Belle. Mais en grandissant, toutes ces confusions, ce n’était plus de l’ordre du futile. Qui donc était Buffalo Belle ? Il ou Elle ? En images et en mots, Olivier Douzou nous offre un exercice de style fascinant sur les ambiguïtés du genre sexue... >Voir plus
Que lire après Buffalo BelleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Annabelle n'aime pas trop les jeux soi-disant "de filles". Elle préfère ceux qu'on destine aux garçons. Mais pourquoi n'aurait-elle pas le droit de faire ce qu'elle veut? D'être ce qu'elle souhaite? Pourquoi devrait-elle se plier aux stéréotypes? Et d'ailleurs, pour aller plus loin, pourquoi devrait-elle choisir entre être une fille ou être un garçon? Ne pourrait-elle pas simplement être?
Cet album très réussi, destiné aux jeunes ados plus qu'aux petits (ou avec un accompagnement), pose la question de l'identité sexuelle. Derrière l'histoire toute simple et rédigée de façon très poétique, l'auteur joue sur la sémantique pour illustrer son propos: "il" et "elle" se mêlent; au lecteur de dénouer les fils et d'en tirer les conséquences.
Un petit objet à faire circuler absolument. Un vrai coup de coeur!
Commenter  J’apprécie          92
Monsieur Douzou sait se renouveler, c'est le moins que l'on puisse dire!
Là il nous entraîne avec douceur et poésie à la rencontre d'Annabelle qui veut juste être elle-même, au delà du cliché, au delà du genre, au delà du "il" ou du "elle".
Côté mots, le "il" de vient "elle" et inversement. Cela crée une lecture étrange mais si belle, ou plutôt si bil. de l'enfance à l'adolescence, du il/elle au "je", les mots et les traits noirs nous mènent aux pages orange, au "je" qui affirme sa personnalité.
La fin est belle, ouverte, chacun étant libre d'y voir l'issue qu'il veut.
Un album vraiment beau, pour les jeunes ados peut-être, ou alors avec des enfants avec suffisamment de maturité pour recevoir ce texte.
Commenter  J’apprécie          90
Je serai moins dithyrambique que la plupart. Je l'ai lu plusieurs fois, avec des yeux frottés, pour mieux le recevoir, et pourtant je ne le trouve toujours pas aussi accompli que ça. Il et elle, je suis diverse aussi et tellement concernée par le 'genre', qu'extrèmement exigente je suis devenue. Les belles trouvailles sont là, plusieurs fois au fil des pages, les beaux jeux de mots, mais parfois aussi tirés par les cheveux de Buffalo. Indécise je reste.
Commenter  J’apprécie          30
Avec cet album on n'est vraiment pas passé loin du coup de coeur.
Et contrairement à beaucoup de mes coups de coeur ce ne sont pas les dessins qui m'ont d'abord plus ici, ni leur parfaite concordance avec le texte. Non, la chose marquante, cil qui m'a le plus plu, c'est le texte. Presque un poème en fait. Un habelle jeux de mots ou toutes les terminaisons en il et elle sont inversées.

Un texte fort, qui joue sur les rimes et sur la confusion. Celle là même que ressent Annabil, la rebil.
Et puis il y a le message, fort actuil, d'un.e enfant versatelle qui se cherche et se trouve en grandissant, tout simplement.

Clairement, et tristement, ce qui m'a le moins plu ce sont les dessins. Ils ont beau être loués par de nombreuses critiques ils ne sont pas parvenus à m'emporter. Il y en a malgré tout deux ou trois que j'ai trouvé fort intéressants mais dans leur grosse majorité je ne les ai pas aimé du tout, les trouvant laids et par bien des aspects trop simplistes.

On me dira que je ne comprends rien à l'art et je répondrais que c'est peut-être vrai. Mais j'aurais préféré qu'un texte de cette qualité aie été mis en valeur par un dessin au moins aussi impactant.

L'idée de simples traits noirs griffonnés sur fond blanc ne me dérange absolument pas et le portait, la couverture ou encore le dessin avec la chaise fonctionnent très bien d'après moi. Mais je ne peux m'empêcher de trouver certains autres, ressemblant parfois à de simples croquis non terminés, très décevants.
(Lire la suite sur le blog)
Lien : http://kobaitchi.com/buffalo..
Commenter  J’apprécie          20
Un petit album sur le genre très intelligent.
Ici c'est le texte que j'ai particulièrement apprécié, même si les croquis au fusain viennent le mettre en valeur.
En effet Annabelle veut être Buffalo Bill, et quand le elle ne peut devenir il selon la société, elle décide donc que dans la langue française tous les il deviendront elle et tous les elle deviendront il, ainsi Anabil peut devenir Buffalo Belle.
Un album important, de pas son sujet et la manière dont il est abordé. J'ai été surprise par la poésie et la finesse de la question du genre à travers cette inversion de langage. Écriture presque inclusive, c'est un album nécessaire pour les personnes LGTBQIA+, l'éducation, et pour la langue française.
4/5
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Bibliobs
09 février 2017
Un livre malin et poétique sur l'ambiguïté sexuelle.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Ricochet
19 mai 2016
La force d'Annabelle est admirable. On ne peut qu'aimer ce personnage qui s'impose et se connaît finalement très bien.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
je

je suis la rivière

je suis cette rivière
et je me faufile jusqu'à l'estuaire

là, je suis le fleuve
et c'est courant contre marée
jusqu'à ce que l'océan
soit à son comble
ce moment où rien ne se jette,
rien ne se retire,
le repos, l'étale,
la renverse

ensuite, ni fleuve
ni rivière,
je suis le chemin
que je trace dans l'océan

je suis ce que je suis
je serai ce que je veux

Buffalo Belle
Commenter  J’apprécie          20
je suis ce que je suis
je serais ce que je veux
Commenter  J’apprécie          110
On m'appelait Annabil
Je m'appelais Buffalo Belle
A cet âge-là, pas de pérelle
si tu préfères elle à il
ou il à elle
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Olivier Douzou (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Douzou
Je, Olivier Douzou, Rouergue
Interprété par Leïla Chik et Alban Gérôme.
D'après les illustrations de Violette Vaïsse.
Avec le soutien de la Préfecture de la Seine-Saint-Denis.
autres livres classés : genreVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (57) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1522 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..