AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2905209666
Éditeur : Editions du Rouergue (31/03/1993)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Jojo la Mache, c'est une vache. Mais pas n'importe quelle vache ! Une vache très très vieille et très très drôle qui mâche depuis bien longtemps déjà... Et une nuit, elle perd ses cornes et une autre nuit, autre chose. Mais ce n'est pas très grave, parce que quoiqu'il arrive, Jojo la Mache, elle sera toujours là. Ce conte, entièrement écrit et illustré par Olivier Douzou, est une belle poésie offerte aux petits et aux plus grands aussi. --Nathalie Christoux
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Orphea
  02 avril 2013
Jojo est une très vieille vache, qui perd peu à peu ses attributs de vache pour finalement disparaître.
Cette histoire est écrite comme si un enfant la racontait, avec une grande sensibilité et de jolis mots d'enfants : ben oui, Jojo est une "mache" qui perd ses "gamelles" !
Les illustrations peuvent tout d'abord paraître simplistes mais on se rend compte au fil des pages qu'elles ont du sens et ne sont pas dénuées d'une certaine poésie.
Cette histoire est en réalité une métaphore de la mort et du deuil. Elle permet d'aborder avec les enfants la question de la perte d'un être proche avec une subtilité et une poésie extraordinaires, sans pathos excessif.
Jojo la Mache est un album accessible pour les tout-petits, mais il peut également plaire à des enfants plus âgés car sous des abords enfantins, cette histoire recèle des trésors d'émotion.
Commenter  J’apprécie          100
marcelpois
  09 janvier 2016
Jojo est une vieille vache, une très vieille « mache ». Aussi, une nuit, elle perd ses cornes. Puis, sa queue, etc. Jusqu'au jour, où Jojo disparaît complètement. Plus du tout dans le jardin. Pourtant, en regardant bien, elle est encore un peu là…
Jojo la mache est un petit album d'Olivier Douzou. Racontée avec des mots d'enfant, cette histoire permet d'aborder la perte d'un être cher avec les tout petits. le voyage de Jojo est évoqué par l'auteur de manière poétique et tendre. L'enfant découvre des illustrations simples mais emplies de douceur.
L'adulte qui n'a pas perdu son âme d'enfant y trouvera aussi son compte.
Lien : https://marcelpois.wordpress..
Commenter  J’apprécie          60
Ophelien
  30 juillet 2014
Jojo est une vieille vache heureuse mais des petits bouts d'elle disparaissent petit à petit et se perdent dans le ciel.
Le ton employé est enfantin et reste très facile à comprendre puisque l'effet de répétition au fil des pages insiste bien sur les disparitions que subit la pauvre "mache". Les illustrations sont très simples et apparaissent à la fin comme très poétiques. Un joli petit album sur la disparition des êtres, la mort.
Commenter  J’apprécie          20
vip
  01 avril 2015
Comment aborder le thème de la mort avec intelligence, humour et poésie. Jojo perd, au fil des jours, ses attributs de vache, et puis elle disparait. Ne reste que le souvenir et ces petites choses qui nous rappellent l'être perdu. Mon Douzou préféré
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  17 septembre 2010
C'est l'histoire d'une très vieille mache, Jojo, avec "des cormes dessus, des gamelles dessous et derrière une queue pour chasser les mouches."
Mais cette mache "drôlement joyeuse" commence à disparaître petit à petit laissant chaque jour partir un peu d'elle-même...
C'est, vous l'aurez compris, un livre pour les petits qui aborde le thème de la mort avec une fin apaisante qui apporte une "explication" en montrant qu'un peu de Jojo reste dans le firmament.

Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Moussaron32Moussaron32   24 février 2017
Notre Mache, elle s’appelait JOJO. Elle était très vieille notre Jojo, elle était là depuis des lustres, depuis la nuit des temps. Elle avait des cornes dessus, des gamelles dessous et derrière une queue pour chasser les mouches. Elle était drôlement joyeuse Jojo***
Une nuit, il lui est arrivé quelque chose d’extraordinaire..
ses cornes se sont envolées… On ne les a jamais retrouvées…
Lalala, Jojo elle était pas très contente.
Une mache sans ses cornes, c’est pas une vraie mache***
La nuit suivante, c’est sa queue qui a filé, on a bien cherché, on ne l’a jamais retrouvé ***
Lalala, Jojo elle était pas contente du tout. Une mache sans ses cornes et sans sa queue, c’est pas drôle. C’est pas une vraie mache.
Au petit matin, ses gamelles ont pris la poudre d’escampette . On a regardé partout, on ne les a pas retrouvées.
Lalala, pour Jojo ce fut terrible, une mache sans ses cornes, sans sa queue et sans ses gamelles, c’est tout sauf une mache.
Le lendemain, ce sont les belles taches de sa robe qui se sont évaporées. On, a fouillé pn n’a rien retrouvé.
Lalala, Jojo était triste : une mache sans ses cornes, sans sa queue et sans ses gamelles, et sans sa robe, c’est plus du tout sauf une mache***
Puis un jour, plus de Jojo dans notre jardin. Envolée notre mache, on a fouillé partout et on est revenus bredouilles ***
Depuis, toutes les nuits, il me semble qu’en regardant bien le ciel, on aperçoit au milieu de la voie lactée des morceaux de notre Jojo. Quand un jour se lève c’est un peu Jojo qui se réveille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   27 juin 2015
Depuis, toutes les nuits, il nous semble qu'en regardant bien le ciel, on aperçoit au milieu de la voie lactée des morceaux de notre Jojo. (p.20)
Commenter  J’apprécie          10
Moussaron32Moussaron32   24 février 2017
Jojo la mache n'aime pas qu'on se fâche
Mais elle n'est pas lâche
Elle veut que l'on sache
qu'elle est à la tache
et qu'elle mâche et remâche sans relâche
de l'herbe pistache
Jouons aux Apaches ou bien à cache cache
car elle cache derrière ses moustache
sa queue en panache
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Olivier Douzou (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Douzou
Rencontre avec les éditeurs et une sélection d'auteurs des Editions du Rouergue Jeunesse au Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale 2018 à Arras, le 1er mai. Avec : Olivier Pillé, Catherine Grive, Coline Pierré et Ahmed Khalouaz. Puis : Olivier Douzou, Frédérique Bertrand, Michel Galvin Médiation : Tara Lennart & Julien Delorme Captation : Colères du Présent
autres livres classés : VachesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1032 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre