AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christine Zeytounian-Beloüs (Traducteur)
ISBN : 2268053989
Éditeur : Les Editions du Rocher (28/04/2005)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Il y a bien longtemps que je ne divise plus les gens en bons et en mauvais. Encore moins les personnages littéraires. En outre, je ne suis pas sûr que dans l existence le crime entraîne des remords inévitables ni que l'exploit soit récompensé par la félicité. Nous sommes tels que nous nous ressentons. Nos qualités et nos vices remontent à la surface au contact subtil de la vie. Dans ce récit, il n'y a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Florence94
  14 août 2012
Une nouvelle fois Sergueï Dovlatov se met en scène. Grâce à une série de chapitres courts il décrit avec toujours beaucoup d'humour et d'humanité mais sans complaisance son quotidien de journaliste en Estonie à l'époque de Brejnev. Il observe avec franchise les gens qui l'entourent et aborde de nombreux aspects de la vie sociale, politique et économique. Il n'hésite pas à montrer les mensonges permanents et les complaisances des humains qui finissent par rendre la vie absurde mais en tout cas pas plus plaisante si l'on se fie au nombre d'alcooliques.Le style de Dovlatov est alerte et juste. En plus il trouve toujours de quoi faire rire le lecteur sans être méprisant à l'égard des gens dont il dresse le portrait. On sort d'un livre de Dovlatov lucide mais pas déprimé.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Florence94Florence94   14 août 2012
Je déteste les cérémonies funèbres. Non pas parce que quelqu’un est mort, je n’ai encore jamais enterré un être proche.

Et les défunts étrangers me sont indifférents. Malgré cela, je déteste les enterrements. Face à la mort d’autrui, toute action me paraît immorale. Je déteste les enterrements pour le sentiment convaincant de beau chagrin qui en émane. Pour les larmes des autres. Pour la sensation de joie soigneusement réprimée (ce n’est pas moi qui suis mort c’est un autre). Pour les pensées inquiètes qui se concentrent sur la beuverie qui va suivre. Pour les compliments démesurés prononcés à l’adresse du défunt (j’ai toujours envie de crier : « Il s’en fiche. Faites plutôt preuve d’indulgence à l’égard des vivants, par exemple à mon égard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Florence94Florence94   14 août 2012
Il y a bien longtemps que je ne divise plus les gens en bons et en mauvais. Encore moins les personnages littéraires. En outre, je ne suis pas sûr que dans l’existence le crime entraîne des remords inévitables et que l’exploit soit récompensé par la félicité. Nous sommes tels que nous nous ressentons. Nos qualités et nos vices
remontent à la surface au contact subtil de la vie.

Commenter  J’apprécie          00
Florence94Florence94   14 août 2012

Dans la vie d’un journaliste, il y a tout ce qui embellit la vie d’un homme digne de ce nom.
La sincérité à Le journaliste exprime sincèrement des choses qu’il ne pense pas.
La créativité à Le journaliste crée continuellement en faisant passer la fiction pour une réalité.
L’amour à Le journaliste aime tendrement ce qui ne vaut pas la peine d’être aimé.
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : Littérature russeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature russe (472)
autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15660 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre