AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Glennon Doyle (Autre)
EAN : 9791028520120
320 pages
Leduc.S Editions (23/02/2021)
3.53/5   34 notes
Résumé :
Le jour où elle croise le regard de celle qui deviendra sa femme, la vie de Glennon Doyle bascule pour toujours. Cet instant suspendu et inattendu fait voler en éclats les codes établis et elle prend alors conscience qu’elle a étouffé ses désirs pour se conformer aux diktats de la société.

Émouvant et drôle, percutant et tendre, Indomptée est un témoignage intime et un électrochoc galvanisant : l’histoire d’une femme qui découvre qu’une mère responsab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 34 notes
5
7 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
1 avis

Aurelivres57
  25 février 2021
Glennon Doyle, activiste et féministe engagée, est l'auteure de plusieurs best-sellers aux Etats-Unis. Alors qu'elle s'apprêtait à sortir son nouveau livre « Love Warrior » qui raconte comment elle a réussi à surmonter l'infidélité de son mari, elle tombe amoureuse d'Abby, une ancienne footballeuse pro. Elle décide alors de vivre cet amour au grand jour, divorce et se marie avec elle. Cette mère rangée de 3 enfants, qui a longtemps souffert de boulimie et d'alcoolisme, nous raconte sa renaissance. Comment elle a réussi à être enfin elle-même en acceptant et criant au monde la vérité. SA vérité.
Nous sommes tous conditionnés à vivre selon des règles. Mais où est notre vraie nature ? Glennon Doyle nous apprend à découvrir qui nous sommes réellement, à vivre pleinement en étant soi, à réussir à définir ce qui en nous est de l'ordre du conditionnement et ce qui est de notre nature profonde.
Un livre qui chamboule tout car il nous donne les clés pour remettre en question bien des acquis. Pas de faux-semblants, à bas les apparences. Arrêtons de nous conformer à ce que la société attend de nous. Nous ne rentrons pas dans un verre, laissons donc la mer déborder et vivons pleinement, librement.
Glennon Doyle nous livre sans concession son expérience de vie, sans filtre. Elle se met à nue.
Ce n'est pas un énième guide de développement personnel, c'est bien plus que cela, c'est avant tout un partage d'expériences. L'histoire d'une vie et d'une prise de conscience. L'histoire vraie d'une femme qui a eu la force de se libérer des chaines qui l'entravaient et qu'on lui imposait depuis toujours.
Cette lecture a été particulière car j'ai pris énormément de notes au fil des pages. Non pas pour rédiger cette chronique, mais pour retenir toutes ces phrases si fortes et inspirantes.
Des mots qui doivent être lus et relus, digérés, décortiqués, répétés pour s'en imprégner. Ouvrir son esprit au-delà des carcans ancestraux.
Les messages sont nombreux, les thématiques abordées également : la parentalité, le couple, la confiance en soi.
Glennon Doyle nous ouvre les yeux sur des situations qui paraissent si banales, ancrées en nous depuis toujours et qui finalement, avec le recul, semblent inconcevables lorsqu'on a pris conscience d'avoir été conditionné.
Car dès le plus jeune âge, on nous formate, on nous « enferme dans des cages » avec des règles, des « tu dois être cela ou pas cela », « tu n'as pas le droit ».
Le but de ce livre est de nous aider à nous révéler, à être sans cesse en devenir afin d'être une version plus belle et plus authentique de soi-même, à vivre en suivant notre imagination et non pas cet endoctrinement. Cela ne tient qu'à nous d'écrire nos propres règles et de créer notre propre normalité.
Il faut enfin arrêter d'avoir peur de son être véritable et apprendre à s'aimer, à avoir confiance en soi. Arrêter de nous contrôler sans cesse et avoir foi en ses propres choix. Avoir le courage d'être enfin entière et libre.
« Indomptée, cessez de vouloir plaire, commencez à vivre ! » est un cri du coeur qui vous ouvrira les portes d'un monde nouveau, celui ancré au plus profond de vous et dont vous seul avez les clés. Un magnifique hymne à la liberté, à la tolérance et au courage pour enfin être soi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jamaais_sans_mes_livres
  13 mai 2021
Glennon c'est celle qui s'est oublier dès l'âge de 10 ans pour rentrer dans les cases, s'est celle qui pour garder en Sommeil sont soit-intérieur, c'est gavée de nourriture et d'alcool pendant des années. Glennon s'est celle qui une fois tomber enceinte a arrêté toutes ces addictions, pour enfin devenir une mère et épouse modèle, pour être dans les cases, encore et toujours. Glennon ça pourrait être toi, moi, notre mère ou soeur.
Glennon s'est ce guépard en cage qu'on va voir en famille, celui qui est a était coupé de son instinct sauvage, puis enfermer dans une cage, celui qu'on pense heureux sous prétexte qu'il ne connais rien d'autre. Ce guépard en cage qui ne rêve que d'une chose, LA LIBERTÉ d'être libre, d'être sauvage, de ne plus être docile.
Ce p***n de guépard nous l'avons toutes en nous.
Et si on sort de notre cage ? Si on ce libère pour enfin révélé qui nous sommes vraiment ?

C'est ce que Glennon a fait, au-revoir la mère et l'épouse modèle, au-revoir la bonne petite chrétienne. Et bonjour à la vrai Glennon celle qui se fait confiance, qui puise sa force dans sa Source, celle qui accepte qui elle est, qui elle aime, celle qui arrête de surprotégée ses enfants pour qu'ils puissent être eux mêmes et apprendre d'eux mêmes. Celle qui a était éteinte, s'est réveillée un soir, en LA rencontrant, Elle s'est levée, lui a ouvert les bras, sans ce douté une seule seconde que ça allait être la plus belle rencontre.
🐆
Indomptée, est une belle morale au final, Glennon est une de ces femme inspirante, celle qui part son vécu, ses expériences, ses ses mots et ses maux, nous montre le chemin. J'ai adorée découvrir sont livre, toutes ses leçons de vie, ses échanges avec ses enfants si différent et rempli de sagesses.
🐆
Indomptée nous montre encore une fois que faire des fils fort et des filles Gentille, n'est pas l'idéal que ce sont juste des stéréotypes que nous suivons bêtement.
En tant que femme on souhaite un monde doux, et bienveillant, un monde de Bisounours ok, d'accord, parfois j'abuse.. bon, juste un monde idéal ou nos filles peuvent grandirent, s'épanouir et être elles même en toute sécurité ! Ou nos fils n'ont pas besoin d'être dure et fort pour être des Hommes
🐆
Mais si nous montrons pas le chemin a nos enfants, si on leur dit "ne pleure pas, un garçon ne pleure pas" "Soit gentille, sourie un peu, une fille doit être aimable" on y arrivera jamais.
Rappelons a nos fils qu'eux aussi ont le droit d'être triste, doux, discret, empathique, de pleurer bon Dieu ! que ce n'est pas seulement réserver aux filles .
Et rappelons a nos filles qu'elles ont le droits d'être bruyante, extravagante, d'avoirs une opinion et de l'affirmer, d'être dure, ambitieuses et exigeantes ce n'est pas seulement réserver aux garçons.
🐆
Indomptée c'est "cessez de vouloir plaire et commencez à vivre" Vivre pleinement, vivre pour soi. C'est préférable de décevoir sont entourage, que de ce décevoir soi même.
Indomptée c'est d'arrêter de ce lamenter sur ce monde qui nous dépasse, et de le changer a notre petite échelle.
Indomptée c'est frais, c'est doux, c'est beau.
Indomptée c'est pour les femmes, les hommes sortons de nos cages vivons pour nous, et pas pour les autres familles, amies, ne vivons pas avec des regrets, des craintes, des peurs.
Indomptée c'est être courageuse, belle et forte.
🐆
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Calimero29
  24 février 2021
Ce que je trouve intéressant dans les opérations Masse Critique, c'est l'opportunité qui m'est offerte de sortir de ma zone de confort littéraire en postulant pour des livres qui ne correspondent pas à mes goûts habituels. Et vive l'aventure, vive la découverte !
C'est dans cet état d'esprit que j'avais, entre autres, coché "Indomptée" lors de la dernière opération; c'est avec curiosité et esprit ouvert que je l'ai abordé; je remercie, à cet égard, Babelio et les éditions Leduc de m'avoir offert cette opportunité.
Mais, cette fois, l'alchimie n'a pas du tout fonctionné. le sous-titre était alléchant "Cessez de vouloir plaire, commencez à vivre" et l'idée de départ avait tout pour titiller ma curiosité : une femme qui se libère, dans la douleur, des diktats de la société et de la famille pour être elle-même. Malheureusement, le traitement qui en est fait n'est pas à la hauteur; ce livre de développement personnel est un salmigondis d'idées reçues, de clichés, d'aphorismes, de réflexions qui se veulent philosophiques mais ne sont souvent que des analyses de café du commerce.
Deux exemples, parmi une pléthore d'autres, sur la profondeur de la pensée de Glennon Doyle :
* Chaque vie est une expérience sans précédent !!!
* Cette vie n'appartient qu'à moi !!!
* le temps d'une vie, c'est précisément ce dont nous disposons !!!
Il semblerait que les conseils dispensés par l'auteur dans plusieurs livres aient rencontré un grand succès aux Etats-Unis et que ses conférences attirent du monde; c'est que probablement, ils répondent à un besoin et c'est très bien ainsi pour ceux et celles qui trouvent des réponses à leur questionnement. En ce qui me concerne, je ne suis clairement pas la bonne "cible" , ce livre m'a profondément ennuyée et fait perdre mon temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53
AgatheCh
  24 février 2021
J'ai reçu ce livre suite à l'opération Masse-Critique non fiction (merci, merci, merci !!!!!!).
Ayant lu quelques extraits, je m'attendais vraiment à ce que ce qu'il soit incroyable. Je suis un peu déçue... Il y a du bon mais pas autant que j'espérais.
Je tiens à préciser que mettre des commentaires "négatifs" ne m'enchante pas car je respecte énormément le travail des auteurs et n'aime pas les sabrer, mais, je me dois de partager un avis honnête comme pour les autres livres lus (dans le plus grand respect du travail réalisé!)
Les moins :
- Comme dans beaucoup de livres de développement personnel américains, la présence de Dieu est trèèèèèès présente... Je respecte mais pas du tout mon truc.
- Une pointe d'humour parfois un peu trop poussée et qui donne cette impression que l'auteure veut se faire apprécier ce qui est en totale contradiction avec le "Cessez de vouloir plaire" sur la couverture.
- Comme beaucoup de livre de développement perso américain à nouveau, il y a comme une pression à adhérer au concept, que je trouve moins présente chez les auteurs français.
Les plus :
- de très, très bons points et conseils qui, si vous vivez pour les autres et par le regard des autres et souhaitez changer, vous seront très bénéfiques. J'ai réalisé en le lisant que, je vis pour moi-même bien plus que ce que je le pensais (grosse prise de conscience positive grâce à cette lecture)
- L'humour de l'auteure parfois poussée, comme précisé au dessus, reste majoritairement très appréciable et apporte un peu de légèreté
- Beaucoup de points culturels et actuels abordés (la sexualité, la parentalité, le racisme, l'éducation...)
- L'auteure raconte son histoire avec honnêteté, n'hésitant pas à aller à l'encontre de ce qu'elle a pu communiquer dans son précédent ouvrage.
- Chapitres courts, se lit très très facilement.
- L'auteure, féministe, n'est pas extrémiste dans sa cause et explique aussi comment notre rôle de femme est de protéger, aider, développer les hommes autour de nous afin que les idées, actions évoluent.
En résumé, bon livre que je recommande aux personnes qui souhaitent s'émanciper et sont novices au sujet. Trop léger pour toutes les personnes familières et très renseignées sur le sujet.
Encore merci à Babelio pour cet ouvrage!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Electra
  30 mars 2021
J'ai reçu ce livre dans le cadre de Masse Critique. Glennon Doyle, menait, selon nos codes sociaux, une vie parfaite, un mari, trois enfants, croyante et autrice qui écrivait même sur sa vie parfaite. Tout s'est écroulé à la parution de ce livre lorsque son mari a avoué plusieurs infidélités. Les voici en thérapie pour sauver leur couple. Dieu les aidera. Mais rien n'y fait, et lors d'une tournée de promotion pour son livre, Glennon croise l'amour de sa vie. Un coup de foudre qui va venir tout chambouler, car cette personne est une femme. Que faire ? Glennon mélange ici souvenirs d'enfance (boulimique, puis alcoolique, drogues...), sa sobriété retrouvée avec sa première grossesse, ses années où elle se sentait enfermée dans la vie d'autre. Comment se libérer ? Comment lutter contre la société qui vous impose une image ? Glennon mélange anecdotes et souvenirs personnels. L'ensemble est souvent drôle fort heureusement. Elle y parle beaucoup religion et comme toute bonne Américaine ne peut s'empêcher d'expliquer sa réussite. Je n'aime pas les livres de développement personnel, aussi j'ai lu en diagonale plusieurs passages, mais j'ai trouvé intéressant son enfance compliquée, le regard de la société et en particulier sur les filles dès leur plus jeune âge. Une lecture où l'on peut faire son propre tri.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
AgatheChAgatheCh   22 février 2021
Je ne savais pas (...) que tous les sentiments étaient faits pour être ressentis. J'ignorais que j'étais censée tout ressentir. Je croyais que j'étais censée me sentir heureuse. Je pensais que le bonheur était un sentiment à ressentir et que la souffrance était une chose à laquelle il fallait remédier, qu'il fallait étouffer, dévier, cacher et ignorer. Je pensais que, quand la vie devenait dure, c'était parce que je m'y étais mal prise quelque part. Je croyais que la souffrance était une faiblesse et que j'étais censée ravaler. (...) Ce jour-là, j'ai commencé à revenir à moi (...) quand une gentille femme m'a révélé qu'être pleinement humaine, ce n'est pas se sentir heureuse, mais tout ressentir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AgatheChAgatheCh   22 février 2021
Je dois rechercher la voix de ma sagesse intérieure et m'appuyer sur elle plutôt que sur la voix d'approbations extérieures. Cela m'évite de vivre la vie de quelqu'un d'autre. Cela m'épargne aussi une sacrée dose d'énergie et de temps. J'accomplis simplement la chose vers laquelle mon savoir me dirige, un pas à la fois. Je ne demande pas la permission au préalable. p.70
Commenter  J’apprécie          30
AgatheChAgatheCh   23 février 2021
Le problème était que j'étais toujours convaincue qu'il existait un idéal humain et que je ne lui correspondait pas. J'avais juste décidé de vivre en défiant la perfection plutôt qu'en la poursuivant. La rébellion est autant une cage que l'obéissance. Elles impliquent toutes deux de vivre en réaction au mode de vie de quelqu'un au lieu de s'inventer le sien. La liberté ne consiste à être pour ou contre un idéal, mais à créer sa propre existence à partir de zéro. p.99
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AgatheChAgatheCh   24 février 2021
Les gens qui assurent sont des gens qui ont été blessés et qui ont donc de la compassion pour ceux qui sont blessés. Les gens qui assurent sont des gens qui ont appris de leurs propres erreurs en faisant face aux conséquences. Les gens qui assurent sont des gens qui ont appris à gagner avec humilité et à perdre avec dignité. P.157
Commenter  J’apprécie          20
AgatheChAgatheCh   24 février 2021
J'ai cessé de passer ma vie à essayer de me contrôler et commencer à me faire confiance. Nous ne contrôlons que ce dont nous nous méfions. Nous pouvons soit nous contrôler, soit nous aimer, mais pas les deux. L'amour est le contraire du contrôle. L'amour exige la confiance. P.123
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Glennon Doyle (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Glennon Doyle
The Unlocked Project 2017 - Glennon Doyle
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Notre sélection autre Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Glennon Doyle (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1245 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..