AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Intégrale, tome 8 : Le professeur Challenger 1 : Le mon.. (6)

La ceinture empoisonnée

Pour vivre cet épisode extraordinaire, nous nous sommes trouvés réunis tous les quatre le plus normalement du monde. Toutefois, il y a eu un enchaînement de circonstances tout à fait involontaire que je vais conter aussi brièvement et aussi précisément que possible... sans oublier que la curiosité publique, qui a été et qui demeure insatiable, exige que je fournisse au lecteur un maximum de détails sur un sujet pareil. Ce vendredi 27 août – date à jamais mémorable dans l’histoire de notre monde – je me suis rendu à mon journal et j’ai demandé un congé de trois jours à M. McArdle, qui est toujours notre rédacteur en chef. Le bon vieil Écossais a hoché la tête, il s’est gratté la frange raréfiée de ses cheveux rougeâtres, après quoi il s’est décidé à traduire enfin sa répugnance par quelques paroles.
Commenter  J’apprécie          70
(...) il n'était guère prudent d'argumenter avec Challenger en fureur. Cet homme aurait fait reculer les plus braves, et Monsieur Nemor n'avait apparemment rien d'un courageux. Au contraire les pustules et les boutons qui fleurissaient son visage étaient devenus plus visibles, car la couleur de la peau tout autour avait viré du mastic au ventre de poisson.
Commenter  J’apprécie          30
LE MONDE PERDU

"Ils diront que vous êtes un infernal menteur, un charlatan de savant !
- Mais il y aura des photographies !
- Truquées, Summelee ! Grossièrement truquées ! (...)
- Tenez-vous prêt à recevoir en réponse l'extrémité du pied de votre rédacteur en chef au bas de votre dos..."
Commenter  J’apprécie          20
Un jour, quand je disposerai d'un meilleur pupitre qu'une boîte de conserve, et d'instruments meilleurs qu'un simple crayon rabougri et un cahier de notes tout déchiré, j'écrirai un article plus complet sur cette terre oubliée de White Map, perchée au milieu de nulle part.
Son souvenir, j'en suis certain, demeurera gravé dans ma mémoire aussi fidèlement que s'impriment dans la mémoire vierge des enfants leurs premières sensations sortant de l'ordinaire.
Rien ne peut effacer ce qui a profondément été gravé !
Commenter  J’apprécie          10
Je conserve la vision subite d'un cou long, comme celui d'un serpent, d'un oeil glouton, rouge et féroce, et d'un grand bec qui claquait et qui laissait apercevoir, ô stupeur, des petites dents étincelantes de blancheur
Commenter  J’apprécie          10
Que devint le ptérodactyle amené à Londres ? Rien de certain à cet égard. Deux femmes racontèrent avec épouvante qu’elles l’avaient vu se percher sur le toit de Queen’s Hall et qu’il y demeura plusieurs heures comme une statue diabolique. Le lendemain, les journaux du soir annoncèrent que le soldat Private Mills, des Coldstream Guards, avait comparu devant un conseil de guerre pour avoir, alors qu’il se trouvait en faction devant Marlborough House, déserté son poste : le conseil n’avait pas admis le système de défense de Private Mills déclarant que, s’il avait jeté son fusil et pris ses jambes à son cou, c’était qu’il avait vu soudain le diable entre lui et la lune ; peut-être, cependant, le fait allégué a-t-il quelque rapport avec celui qui nous occupe. Le seul autre témoignage que je puisse produire, je l’emprunte au journal de bord du steamer Friesland [...], quelque chose qui tenait le milieu entre une chèvre volante et une monstrueuse chauve-souris passa au-dessus de lui, fuyant vers le sud-est à une vitesse prodigieuse
Commenter  J’apprécie          10




    Lecteurs (25) Voir plus



    Quiz Voir plus

    Le chien des Baskerville

    Au cours de quel siècle ce roman a-t-il été publié ?

    17ème
    19ème
    20ème

    10 questions
    676 lecteurs ont répondu
    Thème : Sherlock Holmes : Le Chien des Baskerville de Sir Arthur Conan DoyleCréer un quiz sur ce livre

    {* *}