AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070545797
96 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (09/05/2001)
3.83/5   9 notes
Résumé :
Qui sont les Farceuses ?
D'insaisissables petites créatures qui adorent les enfants.
Que font-elles ? Elles les suivent partout pour s'assurer que les adultes les traitent convenablement, sinon...Sinon quoi ?
Elles les punissent en déposant de la crotte de chien sur leur chemin pour qu'ils mettent le pied dedans.
Et pourquoi Mister Mack va-t-il être puni ? Parce qu'il a envoyé ses enfants dans leur chambre en les privant de dîner. Mais ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sharon
  22 août 2014
Ce roman pour enfants est complètement loufoque, en partant d'un point de départ (presque) sérieux : que faire contre les adultes qui ne traitent pas correctement les enfants ? Autant dire que le postulat de la plupart des romans de notre enfance (j'ai 36 ans) se trouvent inversés. Oui, les adultes peuvent se montrer injustes, excessifs. Il ne s'agit jamais dans ce roman de maltraitances graves, juste de ces punitions traditionnellement données par des adultes excédés, tels que "tu seras privé de dessert" (et devoir manger le reste du repas, c'est une punition aussi ?).
Pour ceux qui confondent autorité et abus de pouvoir, l'auteur a crée les farceuses, de charmantes créatures écologiques, spécialisés dans le recyclage de déjections canines - enfin, plutôt des déjections d'un chien, qui s'enrichit énormément à ce commerce ! Et son maître ne soupçonne rien - difficile en effet de deviner que son charmant compagnon à quatre pattes est aussi un brillant informaticien.
Seulement, les farceuses font aussi des erreurs, de terribles erreurs. Laisseront-elles une injustice se commettre, elles qui passent leur vie à les punir ? (Roulement de tambour, s'il vous plaît). Non ! Mais comme il sera difficile d'y remédier.
Roddy Doyle a su construire son roman de façon très imaginative, en donnant aux titres de ses nombreux chapitres, destinés à entretenir le suspens, des noms plus qu'improbables : Chapitre sept, qui devrait probablement s'intituler chapitre cinq...Euh, je crois....Mais appelons-le simplement... En fait, je ne sais plus à quel chapitre on en est. L'humour le plus loufoque est au rendez-vous, y compris quand il évoque les cauchemars professionnels de Mister Mack, dont les nuits sont envahis par les biscuits qu'il contrôle à longueur de journée. Les adultes exercent quelquefois de drôle de métier.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Enya75
  30 janvier 2019
Malicieusement loufoque ! Par moments, on frôle l'absurde, mais la plume est suffisamment habile pour retenir le lecteur. On fait la connaissance de petites créatures qui punissent les adultes qui ont été méchants avec les enfants. Attention, "méchant" reste relatif, on ne parle pas de maltraitance dans ce livre, juste de petites leçons données aux enfants parfois désobéissants. Et là, Mister Mack, un papa sympathique qui adore sa progéniture, va être la cible des "farceuses" qui ne se sont pas aperçues du revirement du papa. Ses trois enfants et leur chien Rover, (brillant informaticien et accessoirement vendeur de crottes aux farceuses) vont se mettre en quatre pour palier à l'injustice et ainsi éviter à Mister Mack de marcher dans une énorme crotte de chien... le ton est donné... par moments, c'est scato... mais c'est tout de même drôle...
J'ai adoré les illustrations !
Lien : https://lecturesdartlubie.bl..
Commenter  J’apprécie          70
ramettes
  16 octobre 2018
Dès la couverture, on se dit que ces farceuses on un sourire et un regard qui ne laisse présager que des bêtises. Mon fils a été déçu par les illustrations intérieures où elles sont légèrement différentes… je vais trop vite !
C'est un roman jeunesse d'un format particulier (24x16,5) , illustré par Brian Ajhar (je ne connaissais pas non plus), mais rien à voir avec un album comme pourrait le suggérer la couverture. Les illustrations sont des crayonnés dans les tons gris, en pleine page encadrée ou juste un dessin qui accompagne le texte.
J'aime beaucoup le travail fait sur les titres de chapitres, c'est un petit plus qui attire souvent mon attention. Ici, c'est un texte dans le texte. le narrateur insère des commentaires, joue avec le lecteur.
Il y a dans la narration un jeu. On dirait que le narrateur nous parle, et en même temps, on a l'impression d'assister à une conversation avec un conteur et un auditeur, par moment on dirait que le narrateur pose les questions et y répond, c'est très amusant car on se dit parfois que justement on aurait bien posé cette question là.
Le travail sur la temporalité fait partie de l'originalité de l'histoire. La narration va tenir « l'espace « de trois pas dont le dernier va s'éterniser dans un ralenti incroyable qui va tenir le lecteur en haleine. Durant ce temps on va avoir des explications sur les personnages et le pourquoi de la situation, des flashs back et des commentaires.
Il y a un côté visuel qui joue sur le burlesque, un homme en costume qui va mettre le pied dans un énorme tas de crotte de chien. J'ai eu le vers De Lamartine qui m'est venu à l'esprit « Ô temps ! Suspends ton vol » ce vers est venu interférer ma lecture d'autant qu'on a droit à une mouette bavarde…
On a un évidement un côté fantastique voir surréaliste entre le vautour voleur de sandwich, la mouette qui n'aime pas le poisson et ces fameuses farceuses.
Je vous laisse découvrir comment tout cela va s'imbriquer.
Lien : http://ramettes.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jangelis
  30 novembre 2013
Humour un peu scatologique mais très drôle.
Donc tout à fait ce qui plait aux enfants !
Les farceuses achètent les crottes du chien et les placent sous les pieds des hommes méchants avec les enfants.
Gros suspens : le papa s'est racheté rapidement, va t'il être prévenu à temps !
Loufoque et sympa
Je le relis en 2018, la nouvelle chronique est sur mon blog.
Lien : https://livresjeunessejangel..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JangelisJangelis   01 décembre 2018
Les Farceuses derrière le mur dressèrent l'oreille. Oh, comme elles aimaient ce son mélodieux ! Le merveilleux "pataugement" d'un pied d'adulte dans de la crotte de meilleure qualité. Comme c'était doux à leurs oreilles poilues !
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   22 juillet 2014
Chapitre sept, qui devrait probablement s'intituler chapitre cinq...Euh, je crois....Mais appelons-le simplement... En fait, je ne sais plus à quel chapitre on en est.
Commenter  J’apprécie          10
JangelisJangelis   01 décembre 2018
ON EST A QUELLE DISTANCE MAINTENANT ?
Encore moins de moins d'un demi-centimètre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Roddy Doyle (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roddy Doyle
Smile, Written and Read by Roddy Doyle
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
169 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre