AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749117010
240 pages
Éditeur : Le Cherche midi (26/08/2010)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La bouquinerie Aux invendables est à l'image de Paul, le libraire, qui a voulu faire de son antre « un refuge pour auteurs oubliés avant qu'ils ne meurent ». Ce misanthrope en mal de fraternité verra bientôt sa vie enchantée après sa rencontre avec Borinka, un vieil homme au comportement d'enfant immortel qui a fait de la provocation un art de vivre. Cette amitié faite d'orages, de rires et d'outrances a pour terrain de jeux Paris. Une ville qu'ils voudraient réveil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fanfanouche24
  01 octobre 2013
Un roman attachant qui pourrait exaspérer par moments,tellement Paul, le libraire-bouquiniste regorge de misanthropie, tout en étant en demande de fraternité, de véritables échanges. Ce qui arrivera lorsqu'il rencontrera Borinka, un vieil homme au comportement d'enfant immortel, qui a fait de la provocation un art de vivre. Cette amitié sera faite d'orages, de rires, de pieds de nez, de discussions sur les livres...de promenades dans la capitale
"Nous nous brouillons pour le plaisir de la réconciliation. Nos fâcheries n'excèdent pas deux ou trois jours. Paris est notre cour de récréation . Borinka change les règles de nos jeux au gré de sa mauvaise foi. Il craint plus que tout la répétition (p.86).
Un livre plein de nostalgie...avec quelques lueurs, mais le ton reste sombre, douloureux: la solitude des êtres, le temps qui passe...les rapports trop conventionnels de la vie sociale...Ce libraire passionné n'a plus même envie de vendre ses livres.- "Une société ans âme ne peut admettre des dissidents. La lobotomie sera bientôt généralisée. Inutile de la rendre obligatoire. (...) Mais cela ne saurait s'appliquer au cas de Borinka. Mon vieil ami est trop à part pour qu'on puisse l'englober dans une quelconque massification.(p.207)
Dans l'idéal...on aurait aimé que ces deux-là se rencontrent plus tôt...pour vivre et s'offrir des éclaircies joyeuses et amicales plus nombreuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   02 janvier 2015
Nous avons l'après-midi devant nous.
Il n'est pas de plus grande richesse que d'avoir le loisir de dilapider des heures.
Tout temps flambé est de la vie gagnée.
Commenter  J’apprécie          260
fanfanouche24fanfanouche24   01 octobre 2013
Mes voisins me considèrent de loin. Pour les uns, je suis un demeuré social; pour les autres, un misanthrope atrabilaire. La majorité évite de passer sur le trottoir. Craignent-ils que les livres soient des bombes à retardement ? Des attentats contre les certitudes. (p.12)
Commenter  J’apprécie          90
wellibus2wellibus2   02 janvier 2015
Les vieux amants résident en enfance parce qu'il ne saurait être ailleurs.
La terre étant infestée d'adultes, il leur faut construire des iles artificielles où les marées viennent à reculons pour mettre les cœurs à l'heure.

La Singulière m'embarque parfois plus loin vers des rivages incertains.
Je la suis par peur de me perdre.
Commenter  J’apprécie          50
fanfanouche24fanfanouche24   01 octobre 2013
Borinka repart tête en arrière. quel homme étrange ! Je ne sais plus que penser de lui. Une innocence en acier. De quelles blessures est-il la progéniture ? Je le connaîtrai mieux en découvrant sa bibliothèque. Un individu est la somme de ses lectures. aussi et surtout.(p.47)
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24fanfanouche24   01 octobre 2013
La bouquinerie est à mon image. Mal entretenue. Hors d'âge. Un îlot de résistance. Un refuge pour auteurs oubliés avant même qu'ils ne meurent. L'enseigne -Aux invendables- est sans équivoque. Les produits manufacturés ne bénéficient pas du droit d'asile au sein de mon antre voué au culte de l'échec. (p.11)
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Pierre Drachline (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Drachline
Jean Orizet rend hommage à Pierre Drachline Le Joujou rouge films
autres livres classés : misanthropieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2421 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre