AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782211218399
80 pages
L'Ecole des loisirs (20/05/2015)
3.64/5   7 notes
Résumé :
Je ne sais pas, vous, les mammouths, mais moi, je croyais qu'il n'y en avait plus depuis dix mille ans au moins. Et vous, je ne sais pas, mais les mammouths, moi, je préférerais ne pas me trouver sur leur route. Avec cette odeur qu'ils dégagent de laine mouillée et d'herbe pas très fraîche, sans parler de l'habitude qu'ils ont d'écraser les gens. En particulier les directrices de Maisons du peuple. Et les mammouths, vous, je ne sais pas, mais, pour moi, ils ne se po... >Voir plus
Que lire après Moi, les mammouthsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dans la fascinante mais sombre construction du post-exotisme, je ne sais pas vous, mais moi je ne m'attendais pas forcément à tomber sur une série « jeunesse ». Je n'y croyais même qu'à moitié. le post-exotisme, c'est génial, mais pour ce que j'en connais, c'est terrible. Et complexe.
Et pourtant la magie post-exotique opère fort bien dans un monde certes moins dur, moins âpre, mais bien sûr en déliquescence, avec ses orages cosmiques, ses étoiles filantes qui finissent de pétiller sur le trottoir mais ne diffusent plus aucune lumière, son eau qui coule des robinets compliquée d'aiguilles croustillantes, ses pommes de douches qui crachent une bave bruyante et glacée…
Dans ce monde, la police n'existe plus, elle est partie quand on s'est rendu compte qu'on n'en avait plus besoin. Mais quand même, des fois il y a des choses bizarres, et c'est Lili Nebraska qui est chargé d'enquêter, assisté de Bobby Potemkine. Bobby n'est pas très bon en police en fait, et Lili, on peut dire qu'elle assure carrément bien, mais c'est plutôt en musique qu'elle excelle:
« Quand on est dans la musique de Lili, on oublie le froid, la peur et toutes les bizarreries inquiétantes du monde. On a des larmes qui ruissellent le long des joues et on tremble, mais, en même temps, on oublie tout ce qui autour et ailleurs peut effrayer et faire du mal. »
Remarquez, la musique, c'est plus utile qu'on ne croit dans les enquêtes sur les choses bizarres. Et de toutes façons, il faut bien que quelqu'un s'y colle. On parle d'un mystérieux retour des mammouths, et d'un gros problème à la Maison du peuple où la directrice se serait fait écraser par un des pachydermes. Mais Bobby a l'impression d'être rêvé par un autre, et de tenir dans ce rêve le rôle de quelqu'un qui ne comprend pas grand chose. C'est embêtant quand on cherche à résoudre une énigme.
« Dans cette histoire, je ne sais pas qui existe et qui n'existe pas, ai-je dit. J'ai sommeil et il n'y a qu'une personne qui compte pour moi: et cette personne, c'est toi, Lili. »
Si vous cherchez une enquête trépidante, au suspens insoutenable, pleine de rebondissements, ça ne va pas être le bon choix. Mais si vous êtes sensibles au charme de l'univers étrange, poétique, de cette « littérature de l'ailleurs qui va vers l'ailleurs », ce livre pourrait bien vous plaire.
Commenter  J’apprécie          473
Déroutant !
Volodine, sous le pseudonyme de Manuela Draeger, nous donne l'occasion de retrouver l'enquêteur de questions insolubles, Bobby Potemkine.
C'est une courte lecture exigeante, qui demande de lâcher-prise avec le réel pour être appréciée.
Alors, voilà, on ne donne pas ça à lire à un ado sur-connecté en révisions du bac, mais on attend peut-être de lui proposer à un moment de latence, ou il/elle sera prêt à larguer les amarres.
Comme toujours avec Volodine, on oscille entre poésie, engagement politique et sur-réalisme. La couverture de Lise Sarfati donne l'exacte atmosphère du livre.
Commenter  J’apprécie          10
Commenter  J’apprécie          10


Video de Manuela Draeger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manuela Draeger
Rencontre animée par Pierre Benetti
Depuis plus de trente ans, Antoine Volodine et ses hétéronymes (Lutz Bassmann, Manuela Draeger ou Eli Kronauer pour ne citer qu'eux), bâtissent le “post-exotisme”, un ensemble de récits littéraires de “rêves et de prisons”, étrangers “aux traditions du monde officiel”. Cet édifice dissident comptera, comme annoncé, quarante-neuf volumes, du nombre de jours d'errance entre la mort et la réincarnation selon les bouddhistes. Vivre dans le feu est le quarante-septième opus de cette entreprise sans précédent et c'est le dernier signé par Antoine Volodine. On y suit Sam, un soldat qui va être enveloppé dans les flammes quelques fractions de seconde plus tard, quelques fractions de seconde que dure ce livre, fait de souvenirs et de rêveries. Un roman dont la beauté est forcément, nécessairement, incandescente.
À lire – Antoine Volodine, Vivre dans le feu, Seuil, 2024.
Son : Axel Bigot Lumière : Patrick Clitus Direction technique : Guillaume Parra Captation : Claire Jarlan
+ Lire la suite
autres livres classés : post-exotismeVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (16) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1520 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}