AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782919221356
714 pages
Éditeur : l'Art-Dit (01/01/2018)
5/5   4 notes
Résumé :
"Pourquoi tous les ans à la même époque, Camille Claudel détruisait-elle ses propres œuvres ?
L’explication qui tient à ce qu'elle ait été abandonnée par son frère, trahie par son "maître amant" Rodin, n'a pas convaincu Danièle Dravet-Baur.
C'est dans cette dynamique familiale,sur plusieurs générations, que s’origine
"la source du mal" qui n'a pas non plus laissé Paul Claudel intact...

il aura fallu ce travail "groupal" pour que ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Kawane
  01 septembre 2018
Un essai magistral sur la plus grandes des sculpteurs de ce siècle la sublime Camille CLAUDEL ,
L'auteur aborde avec précision telle une scientifique cette vie passionnée, le rapport à son art par le prisme de la relation frère/soeur et remonte dans la généalogie pour comprendre les arcanes de cette vie de génie tourmentée et bâillonnée ...L'auteur dissèque à la loupe, la descendance pour expliquer la trajectoire et le poids familial de l'artiste. Camille qui porte le prénom d'un enfant mort né, Camille qui a une claudication à la marche : son nom de famille y fait référence... Elle propose une fine analyse des sculptures de Camille en proposant un parallèle avec les oeuvres littéraires de son frère .
Camille ou le génie créateur incroyablement bâillonné : en 1913 elle sera internée sur ordre de sa mère , dès le décès de son père dont on lui taira la mort, se retrouvera pendant plus de trente ans dans un asile à Montdevergues, à Montfavet en Vaucluse; délaissé par son frère et sa mère, elle n'en sortira jamais et ne sculptera plus jamais. Camille Claudel laisse une correspondance bouleversante.
Cet ouvrage rend hommage à cette force vive, cette liberté incarnée qui transpire dans tout ses sculptures, une femme passionnée et qui a bien failli tomber dans l'oubli. Heureusement Les nombreuses expositions et le cinéma grâce au livre d' Anne Delbée "une femme" qui a servit de support au magistral film "Camille Claudel" incarnée par Isabelle Adjani et Gérard Depardieu dans le personnage de Rodin..puis Juliette Binoche dans "l'année 1913" ont contribué à redécouvrir son oeuvre.
.... je salue le travail titanesque de l'auteur de cet ouvrage qui a sûrement nécessité des heures de recherches, en nous proposant un ouvrage de fond , eune passionnante vision holistique de cette incroyable destinée.
Inconditionnelle de cette femme artiste bâillonnée incarnant la liberté même. Cela transpire dans toutes ses sculptures où la vie , l'amour et la mort se mélangent avec grâce.
"Mlle Say" comme la nommait dans ses lettres Auguste Rodin... il serait temps Monsieur ou Madame la Ministre de rendre hommage à ce génial talent féminin de trouver une place ou une rue dans Paris !!!...



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
lopezminottiveronique
  27 avril 2019
Le livre de Danièle DRAVET BAURle mystère K Momille retrace l'histoire de Camille Claudel mais aussi de son frère Paul et de Rodin. L'auteure nous livre une analyse approfondie sur les troubles de Camille Claudel, femme sculpteur qui a passé les trente dernières années de sa vie, internée contre son gré à l'asile public de Montdevergues.
Tous les ans à l'approche du mois d'août, Camille Claudel détruisait à coup de marteau ses oeuvres et demandait à un charretier d'en enterrer les débris. Cette passion destructrice venait la hanter comme le retour du refoulé d'un silence familial. L'auteure puise sa source d'études de ce rituel énigmatique dévorant, de la relation passionnelle de Camille avec Rodin et de celle avec Paul Claudel.
Telle une archéologue, à partir de nombreux documents* (des archives familiales, des interviews, écrits, entretiens radiophoniques de Paul Claudel) l'auteure cherche les traces laissées par la famille Claudel questionnant les blancs de l'histoire ainsi que les parts d'innommables et d'irreprésentables déposées dans l'oeuvre de la statuaire, dans celles de Paul Claudel et dans celle d'Auguste Rodin.
Elle montre, comment ce qui était encrypté chez Camille est en lien avec la transmission transgénérationnelle qui l 'a conduite à sa perte. Sa liaison avec Rodin est une rencontre en écho avec des souffrances tues chez chacun des amants. Les créations de Camille, de Paul Claudel et de Rodin sont analysées comme projections de leur monde interne, comme défenses psychiques contre la hantise de leur passé et sources de leurs alliances inconscientes. Danièle Baur écoute cette activité restauratrice comme celle d'un appareil psychique groupal qui lui servirait à la compréhension de l'énigme Claudel
C'est un travail exceptionnel de l'auteure mue par une pulsion épistémophilique en lien avec son vécu, d'une grande sensibilité avec un style agréable. Son ouvrage est un incontournable pour celles et ceux qui s'intéressent à la famille Claudel et à la réhabilitation de l'oeuvre de la statuaire. Elle s'étaye sur un savoir psychanalytique important et qui vient porter à la connaissance les théories de Nicolas Abraham et de Maria Torok : les concepts d'inclusion et de crypte ; et celle des influences entre générations liées aux traumatismes non surmontés des ascendants, qu'ils ont théorisée sous le nom de « fantômes ».Ce livre nommé son éléphant de papier par l'auteure pourrait aussi tenir sa place à côté des sculptures de Camille et la rendre encore plus vivante par les éléments apportés. Danièle Dravet Baur avec le mystère K Momille rappelle comment la création prend sa source à l'Origine du petit être humain dans sa rencontre sensoriel avec sa mère, de ses premiers émois et traumatismes issues de la crypte maternelle où se trouve verrouillé les secrets de famille. de nombreux créateurs célèbres nous ont donné à entendre les méandres d'une transmission du négatif transgénérationnel et d'une beauté sans nom (Van Goh, Dali, Shakespeare etc.) au travers de leurs chefs d'oeuvres comme se plait à l'illustrer l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
sergegonzales
  17 décembre 2018
Note de lecture
L'ouvrage de Danièle Dravet-Baur intitulé le Mystère K.momille nous fait entrer dans le mystère par la petite porte de cette signature qui est celle de Camille Claudel, au terme d'une lettre où elle évoque la destruction de ses statues... suite à la mauvaise nouvelle de la mort de son cousin Henri.
Le Mystère ne s'éclairera que grâce aux présences convoquées de son frère Paul et d'Auguste Rodin, mais aussi de ces fantômes de l'histoire familiale qui vont la hanter.
Ce livre, qui n'est pas un roman, a le souffle d'une épopée qu'aurait pu chanter Homère. Pourtant il se lit comme un roman sous la plume fluide d'une auteure pleine de délicatesse et d'humanité. Au-delà de la personne de Camille, ce livre, abondamment illustré, nous permet enfin de mettre des mots sur ce qui nous saisit intuitivement devant les sculptures de Camille, et de toucher du doigt un autre mystère : celui de la création et du génie.
Peu de livres auparavant, et aucun jusque-là consacré à Camille Claudel, ne m'ont donné à ce point l'impression de sortir de ma lecture plus intelligent, plus humain, plus enclin à ressentir le mystère fondamental de chaque existence, le roman de chaque vie.
Serge Gonzales, écrivain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Annelisediet
  25 avril 2019
Ce livre est un travail exceptionnel sur la vie de Camille Claudel, mais aussi de ses proches, Paul son frère et Rodin, son amant et mentor. le destin de cette sculpteure de génie interroge sur ce qui est à l'oeuvre et qui la précipitera dans une progressive destruction et un abandon, y compris dans la tombe. le travail analytique de D. Dravet est époustouflant, mené avec talent et compétence. Elle a reçu à juste titre le premier prix 2018 de l'Association Internationale N. Abraham M. Torok, grands théoriciens des effets des secrets de famille sur les vivants. le ton est modeste, la distance avec la thématique est ajustée, l'érudition est profonde résultat d'un travail époustouflant et considérable sur les archives disponibles. Elle se différencie très sensiblement du travail d'A. Delbée qui avait sorti de l'oubli Camille, et tenu un propos féministe, mettant à mal la position de Paul, dans le destin de sa soeur. le travail de Danièle Dravet, tient son originalité de son point de vue psychanalytique qui lui permet de mettre en lien et en sens à la fois, l'oeuvre et le destin de Camille. Ce livre démontre que les silences, les non-dits, les secrets, mais aussi les prénoms, les dates, les lieux sont autant de jalons dans l'inconscient. L'auteure réécrit avec talent et efficacité le destin de Camille, en ne faisant pas appel à la morale, ni à quelques circonstances de hasard, mais à une compréhension profonde de son histoire, sur plusieurs générations, comme celles de son frère et son amant. On sort de la lecture de ce livre accablé par son destin et par le gâchis qui l'a permis. C'est un drame puissant qui s'impose à nous. C'est un jalon décisif et incontournable dans la connaissance de l'oeuvre et de l'histoire de C. Claudel. Il me semble qu'il restera LE livre sur cette immense artiste et son oeuvre, et pour longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaintJacques
  03 juillet 2019
Travail remarquable qui nous entraîne dans une odyssée familiale où le destin de chacun est pris dans une mouvance qui les dépasse tous. L'auteur, retrace le drame de la vie de la famille Claudel avec un suspens extrêmement dense. Elle dénoue les noeuds et les non dits qui ont convertit la créativité de Camille en force de destructivité. Habitée par l'oeuvre de ces trois créateurs, que sont Camille, Paul et Rodin, Danièle Dravet relate avec un travail de recherche inexplorée jusqu'alors le(s) maillage(s) qui ont fait destinée pour chacun des protagonistes. Avec une lecture digne d'un roman policier, l'Auteur nous embarque dans le monde de la psyché et de ses profondeurs insoupçonnées. Remarquable !
Paola Alphandery Fabrello
Commenter  J’apprécie          00


Video de Danièle Dravet-Baur (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danièle Dravet-Baur
L'antre des livres 2020, festival de l'édition indépendante à Orange Rencontre d'auteures, samedi 10 octobre 2020 à 15 h : Camille Claudel Création, littérature et inconscient familial Camille Claudel a fait couler beaucoup d'encre. Aller aux racines de la création, vaste programme. Que ce soit dans la glaise, le marbre ou le papier, il arrive que le destin de l'artiste soit présidé par la nécessité de se déprendre de transmissions inconscientes, qu'il dépose alors dans l'oeuvre. Avec :
Danièle Dravet-Baur, psychologue clinicienne et psychanalyste, auteure de le Mystère K.momille aux éditions l'Art Dit https://editions-lart-dit.fr/produit/le-mystere-k-momille/
et
Laurence Creton, Docteur ès lettres, auteure de Camille Claudel, nos enfants de marbre aux éditions Elan Sud. https://elansud.com/boutique/elan-delles/84-camille-claudel-nos-enfants-de-marbre-9782911137655.html
Animée par Corinne Niederhoffer
+ Lire la suite
autres livres classés : camille claudelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
215 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre