AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Didier Van Cauwelaert (Éditeur scientifique)
EAN : 9782226134301
167 pages
Albin Michel (02/10/2002)
3.37/5   127 notes
Résumé :

L'histoire vraie que vous allez lire est la plus étrange qui puisse arriver à un romancier, comme si la réalité avait décidé de l'inviter dans ce que d'habitude il invente.Karine a vingt et un ans.

C'est une jeune fille d'aujourd'hui qui vient d'obtenir son diplôme de commerce et s'apprête à partir en vacances avant d'entrer dans la vie active. Un accident de voiture en décide autrement.

Ses parents, qui pensent que tout s'... >Voir plus
Que lire après Karine après la vieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,37

sur 127 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis
Au-delà du témoignage sur l'au-delà...


Lire un Van Cauwelaert est un plaisir auquel je m'abreuve volontiers en Bourgogne. Ses petits opus à l'écriture légère et à l'imagination créative m'émerveillent aux limites du probable, à l'exploration du possible. Karine après la vie n'est pas un roman c'est le témoignage des témoignages de Maryvonne et Yvon Dray de leurs communications TCI et par écriture automatique avec leur fille morte dans un banal accident d'auto au Mexique.


Je l'ai lu avec l'intérêt et la circonspection caractéristiques de l'ingénieur approchant un domaine inconnu. Je ne suis pas venu vous raconter l'histoire de l'homme qui raconte celle de l'homme qui a vu l'ours. le bouquin est là pour cela. Mes cinq étoiles vont au courage de ces trois personnes qui n'ont pas hésité à s'exposer dans leur témoignage par amour. Car ce qui transparaît plus que tout à travers ce livre c'est l'amour dans la famille Dray et la confiance absolue des parents envers leur fille. Au point de s'émerveiller.


Je croise tellement de personnes terrorisées par la mort ou en plein déni, passant à côté de leur gros lot accordé par la loterie de la vie. Alors puisse ce petit livre en réveiller quelques-unes ...


https://www.youtube.com/watch?v=E5rIb1t6Ukw
https://www.youtube.com/watch?v=_XDL1jvHFsc
Commenter  J’apprécie          346
Un livre au top ! Pourquoi selon moi mérite t'il un 5? L'histoire de ce qui est arrivée à Karine et à ses parents est bouleversante et malheureusement terriblement "banale". Un accident qui arrache la vie à un proche, c'est atrocement courant. de ce fait, l'empathie prend déjà le pas à la lecture de ce roman. Mais plus que cela, c'est l'espoir, un sentiment de sérénité qui m'empli à chaque fois que je le lis. Chacun a ses croyances et moi j'ai trouvé dans ce livre une résonance aux miennes. de plus, il m'a permit de mieux vivre un deuil.
Voila pourquoi je lui ai mis un 5 et pourquoi je me sens étonnamment bien à chaque fois que je le relis.
Commenter  J’apprécie          80
Livre intéressant et touchant.

Karine livre ce qu'elle sait de l'au-delà.
(Ou croit savoir).
Elle reconnaît elle-même qu'elle ne sait pas tout, et qu'elle peut se tromper.

Et, justement, quelque chose m'a choquée, qui ne ressemble pas à l'amour qu'elle revendique tant.
En effet, elle prétend que l'avortement sur terre est un crime qu'il faudra payer !

Je trouve cela violent, pour quelqu'un qui prétend enseigner l'amour.


Je cite :



"Parce que la vie commence à la conception, et que la croissance de ces bébés continue dans l'au-delà, et qu'il faudra, toujours dans l'au-delà, leur trouver une famille d'adoption, mais que, finalement, leur développement physique et spirituel étant très différent puisque le temps, dans l'astral, n'existe pas, ils sont heureux, finalement, et chantent." Dit-elle.

(Alors où est le problème ?)


Ce qui prouve qu'il vaut bien mieux, en réalité, avoir le courage de se faire avorter, sur Terre, afin de ne pas mettre au monde d'enfant non désiré qui, lui, concrètement, ne trouvera peut-être pas de famille d'accueil sur Terre, contrairement à ce qu'elle décrit, "ces enfants stoppés dans leur croissance" à cause de l'avortement, mais qui eux, pourtant, sont heureux au ciel.

Et, tout d'un coup, je comptends que ce n'est pas Karine, qui dit ça, mais quelqu'un qui, à un moment de la rédaction du livre, en profite pour culpabiliser et imposer son idée sur l'avortement.
Et c'est grave.
Parce qu'alors, il est permis de s'interroger sur la crédulité et la bonne foi de ce livre.

Et c'est dommage.
C'est pour cela que je ne mets que deux étoiles. Parce que cela m'interpelle.

Parce que si rien n'est sûr par rapport à la vie après la vie, et même si moi, personnellement, j'y crois, ce qui est sûr (c'est une question d'évidence et non de croyance) c'est que Dieu fait parfois très mal les choses, et que stopper la vie d'un embryon, parfois, est infiniment moins préjudiciable, que de faire naître un enfant non désiré.

Par ailleurs, Karine dit souvent que Dieu nous laisse avec notre libre arbitre.

Heureusement, oui...


Commenter  J’apprécie          00
Un livre hors du commun. Des parents parviennent à communiquer avec Karine, leur fille défunte au moyen de télécommunication, ordinateurs,... La préface est de Didier van Cauwelaert. le livre est un témoignage écrit . Et si c'était vrai, que je me suis dit !
Commenter  J’apprécie          90
Didier van Cauwelaert nous présente le témoignage de Maryvonne et Yvon Dray. Ces derniers ont perdu leur fille dans un accident de voiture. Après une période de deuil, ils vont découvrir qu'il y a une vie après la mort. de conférence en séminaire, ils apprennent entre autres la trans-communication instrumentale et l'écriture automatique. Et grâce à ces méthodes, Karine, leur fille, va continuer à nouer une relation avec eux. Bien que nous soyons tous sceptiques sur ce genre de choses, ce témoignage n'en reste pas moins extraordinaire. La science n'expliquant pas ces phénomènes, notre scepticisme reste ancré sur ces événements paranormaux. Bien que la matérialisation des personnes décédées soient très difficiles à croire, je reste persuadé que dans une centaine d'années, la science aura éclairci ce phénomène. Et qui sait, chacun de nous pourra peut-être converser avec ces chers disparus et savoir que la vie est magnifique dans l'au-delà.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Ce qui m’importe le plus est de restituer l’émotion, la drôlerie, la folie de ce que j’ai vécu ces derniers temps au Mexique – de la même manière que je publie des romans pour partager mes personnages avec mes lecteurs. Le fait que, cette fois, les événements soient aussi réels que les protagonistes ne change absolument rien à mon regard, ma démarche, mon caractère de croyant non crédule ouvert à toutes les contradictions. Si le doute est mon point de départ, je ne le considère pas comme un aboutissement obligatoire. Fin de ma profession de foi.
Commenter  J’apprécie          50
… c’est maintenant que votre foi est nécessaire, quand il faut croire l’incroyable. Ne vous sentez pas mal quand cela ne marche pas, vous rencontrerez beaucoup d’incrédules qui trouveront toujours un bon prétexte pour ne pas croire, même avec l’évidence sous les yeux, c’est normal, ainsi est faite la vie terrestre, les êtres pensent que leur vie est plus importante et ils passent à côté de ce qui est leur vraie vie, mais ils la découvriront de toute façon le jour où ils quitteront ce monde égoïste pour nous rejoindre.
Commenter  J’apprécie          30
Le fait de mourir ne fait pas perdre la conscience, c’est pour cela que certains souffrent tant ici quand ils voient la douleur de leur famille, les larmes et tout ce qui se passe parce que les gens ne savent pas ou ne croient pas dans la vie après la vie. Ils devraient se réjouir du fait que leurs êtres chers ont atteint la vie éternelle. Il ne faut pas être égoïste en ne pensant qu’à vous et au manque physique de celui qui est parti. Nous sommes tous vivants et beaucoup plus heureux.
Commenter  J’apprécie          20
Rien n’est plus dangereux que de jouer au spiritisme chez soi, par amusement, par défi ou par besoin. En voulant faire tourner les tables et bouger les verres, en offrant le crayon qu’on tient à des mains invisibles, on sollicite en premier lieu les esprits bloqués sur terre par le matérialisme qu’ils ont développé de leur vivant ; on conforte les âmes emmurées dans leur refus de quitter ce monde « solide » qui seul existe encore pour elles.
Commenter  J’apprécie          20
Le rêve est le moyen le plus facile dont disposent nos chers invisibles pour communiquer avec nous.
Commenter  J’apprécie          60

Dans la catégorie : SpiritismeVoir plus
>Phénomènes paranormaux. Pseudo-sciences>Parapsychologie et occultisme>Spiritisme (93)
autres livres classés : témoignageVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Lecteurs (308) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1674 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..