AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791095071198
384 pages
Éditeur : Les Editions du Rocher (18/01/2017)
3.85/5   10 notes
Résumé :
Quakers de stricte observance, Hannah et Rufus Barnes déménagent dans le New Jersey sans imaginer un seul instant que ce départ sera à l'origine de tant de bouleversements.

Leur fils Solon, amoureux fou d'une jeune fille riche, Benecia Wallin, l'épouse malgré leur différence de milieu. Le jeune couple s'installe à Philadelphie où, grâce aux relations de sa belle-famille, il se voit offrir un emploi dans une banque dont les pratiques entrent rapidement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
myriampele
  19 octobre 2017
Théodore Dreiser nous livre dans ce roman publié à titre posthume, l'image d'une famille américaine pétrie de valeurs morales strictes, voire rigides. La tradition familiale quaker, très présente dans les règles de vie,l'éducation des enfants, va devoir faire place au monde qui change, aux tentations de la société qui évolue à grande vitesse, aux plaisirs de la jeunesse, à l'argent que Solon, l' héros de cette histoire, gère au quotidien dans une banque dont il est "trésorier". Un beau roman sur l'amour filial et paternel, qui parle aussi des souffrances d'un père dont l'existence repose sur la religion.
Commenter  J’apprécie          80
So83
  17 février 2017
Je tiens à remercier les éditions du Rocher et Babelio de m'avoir permis de lire ce livre dans le cadre de la dernière masse critique! Je n'avais jamais entendu parler de ce dernier ouvrage de Théodore Dreiser, publié à titre posthume, contrairement à son livre le plus connu, "une Tragédie américaine". Je ne vais pas résumer à nouveau l'histoire, Olivia Lanchois l'a déjà très bien fait! S'agissant de mon ressenti à la fin de cette lecture je dois dire que je suis assez nuancée. Le sujet, original, m'a pourtant interpellée car il est assez éloigné de tout ce que je peux lire actuellement et je ne connaissais pour ainsi dire pas grand chose de la vie des quakers et de leurs coutumes. Mais j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire (j'ai abandonné au bout de deux jours avant de reprendre ma lecture plus tard!) à m'attacher aux personnages et au style lent et descriptif de l'auteur. L'impression de lire une étude sociologique sur les quakers... Et puis la deuxième partie m'a d'avantage embarquée et c'est avec un vrai plaisir que j'ai achevé ce livre! J'ai donc eu raison de ne pas renoncer et cela m'a donné envie de lire d'autres oeuvres de Théodore Dreiser, notamment "une tragédie américaine"!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
puchkina
  22 février 2017
Solon Barnes a été élevé dans la foi quaker, un mouvement religieux austère et traditionaliste qui, s'il exalte la recherche de la Lumière intérieure, va se heurter aux remous et au progrès qui agite le monde en ce début de 20ème siècle. Solon Barnes se marie avec Benecia Wallin qui partage ses convictions religieuses. Ils s'aiment tendrement. Solon fait ses classes dans une honnête institution, la banque des Commerçants et Constructeurs. le couple va avoir cinq enfants qu'ils élèveront pareillement mais qui se révéleront fort différents et surtout rétifs chacun à leur manière à l'éducation religieuse de leurs parents.
Le Rempart, dans son style littéraire, est à cheval sur le 20ème siècle, entre romantisme et réalisme. C'est surtout le dernier roman du premier grand écrivain américain du siècle dernier, Théodore Dreiser, l'auteur du fabuleux Sister Carrie. Ici, il prend le parti des quakers et dénonce la société naissante de consommation tout en mettant le doigt sur les limites de la foi des Barnes. Un grand roman, illuminé par le personnage d'Etta, la fille cadette.
Masse Critique Babelio.
Lien : http://puchkinalit.tumblr.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Okenwillow
  01 octobre 2020
J'ai découvert Dreiser en 2011 avec Sister Carrie, qui avait été un coup de coeur. L'occasion de lire un autre de ses romans avec Masse Critique était trop belle !Tout d'abord la quatrième de couverture n'est pas tout à fait fidèle au récit, les pratiques de la banque où travaille Solon n'entrent pas rapidement" en conflit avec ses valeurs
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
myriampelemyriampele   19 octobre 2017
Toujours est-il qu'il arrivait tant de choses étranges, malheureuses, terribles, dans des domaines si divers de l'existence, et singulièrement à présent qu'il voyait la vie sous un angle plus large, en tant que banquier. Pourquoi une Providence pleine de sagesse et de miséricorde les laissait-elle avoir lieu?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Theodore Dreiser (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Theodore Dreiser
Avant et après la chute de Richard Bausch et Stéphanie Levet aux éditions Gallimard
Quand Natasha Barrett et Michael Faulk se rencontrent, chacun voit en l'autre la lumière inespérée venue éclairer sa nuit. Elle, la trentaine, rêve d'être peintre mais s'est perdue dans une vie qui ne lui ressemble pas. Lui, à l'approche de la cinquantaine, quitte la prêtrise après des années de sacerdoce. Quelques semaines avant leur mariage, Natasha part en Jamaïque avec une amie tandis que Michael se rend à New York. Surviennent alors les attentats du 11 septembre. Natasha croit avoir perdu Michael pour toujours et vit sur la plage un autre drame dont elle ne veut ni ne peut parler. Leur rêve de bonheur vacille ; de nouveau réunis, tous deux s'enferment dans un silence et une incompréhension de plus en plus profonds. Richard Bausch décrit les ravages que produisent ces quelques jours - avant, pendant et après le 11 septembre - sur la destinée d'un couple rongé par les malentendus. Dans ce vaste roman où s'imbriquent l'intime et le collectif, il explore avec beaucoup de finesse les méandres du repli sur soi, les zones d'ombre de l'existence et les sentiments contradictoires qui nous animent.
Une tragédie américaine de Theodore Dreiser aux éditions ACE
Fils d évangélistes errants, Clyde Griffiths vit mal la mendicité dévote de ses parents. Devenu jeune homme, il trouve un emploi dans un hôtel de luxe, où la richesse des autres l éblouit. Mêlé par insouciance à une sinistre affaire, il fuit la ville et se réfugie auprès d un oncle fortuné, propriétaire d une usine. Faible, vaniteux, ignorant, sensuel, attiré par le fruit défendu, Clyde séduit une petite ouvrière, Roberte Alden, qui le croit sincèrement amoureux d elle. Mais lors d une soirée chez son oncle, il est remarqué par la belle Sondra, une hautaine héritière qui s éprend follement de lui. Clyde se voit déjà riche. Mais Roberte est enceinte. Blessée par son infidélité, elle le menace de scandale. Il décide de s en débarrasser. Tels sont les ingrédients de ce roman policier et social, inspiré d une affaire criminelle réelle. Son titre indique la portée que Theodore Dreiser lui attribue. le cas Griffiths est pour l auteur caractéristique d un état des choses propre à l Amérique, à la fois immorale et puritaine. Considéré aux États-Unis comme l un des 100 plus grands romans jamais écrits en anglais, Une tragédie américaine a fait l objet d adaptations cinématographiques, dont le très célèbre film de George Stevens Une place au soleil, avec Elisabeth Taylor et Montgomery Clift.
Fable d'amour de Antonio Moresco et Laurent Lombard aux éditions Verdier
Le récit commence, se construit, et s'achève comme une fable : un vieux clochard, arrivé au plus bas de la déchéance sociale et physique, entre cartons souillés et sacs en plastique, dont le seul ami est un fidèle pigeon, fait la rencontre de la "jeune fille merveilleuse" qui le sauve par amour. Comme dans une fable, il instaure avec le lecteur un échange qui ressemble à celui du conteur et de son public et, loin de se complaire dans l'analyse psychologique des personnages, il s'appuie sur les passions fondamentales, moteurs muets des belles actions. Mais dans cette fable, rien de mièvre ni d'enfantin, rien de gratuit ni de mécanique. Rien de prévisible non plus, mais une ouverture qui surprend et suscite stupeur et émerveillement. Dans une scène qui a la pureté des grands récits fondateurs, la jeune fille merveilleuse sort ce personnage, comme venu des poubelles de Beckett, de ses cartons, prend un soin infini à le laver, à l'épouiller, à le remettre sur pied. Mais l'amour le plus pur et le plus mystérieux peut-il être plus fort que la vie ? a-t-il vocation à durer ? Si l'amour est sans pourquoi, doit-on chercher plus d'explications à ce qui le tue qu'à ce qui le fait naître ? Moresco écrit à propos de Fable d'amour : "Dans ce roman sont présents la cruauté et la douceur, la désolation et l'enchantement, la réalité et le rêve, la vie et la mort, qu'on ne peut séparer si l'on veut parler vé
+ Lire la suite
autres livres classés : banqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4245 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre