AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782020800228
377 pages
Seuil (15/03/2007)
4.2/5   10 notes
Résumé :
Qu'on les réduise à d'abstraites stratégies ou qu'on les attribue à l'incurable cruauté des hommes, les batailles n'en ont pas moins façonné l'histoire de France. On en retient volontiers les triomphes et l'évidence d'une nation toujours égale à elle-même, au risque d'ignorer les incertitudes et les souffrances de ceux qui en furent les acteurs. L'éventualité de la défaite ne confère-t-elle pas tout son prix à la victoire, et la tyrannie de la peur toute sa valeur a... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Laureneb
  14 mai 2018
Hervé Drévillon est un historien tenant de l'histoire-bataille, c'est-à-dire loin des mouvements tactiques ou des épopées des généraux, mais l'histoire à hauteur d'hommes, à hauteur de soldats, là où les grands discours des chefs comptent moins que le courage des hommes dans la mêlée et leur volonté de survivre. Des exposés sur des batailles connues dans l'histoire, de façon pédagogique et claire, des sélections donc sans recherche d'exhaustivité.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé le chapitre sur le siège de Maastricht, là où le "vrai" D Artagnan a trouvé la mort en chargeant avec panache à la tête de ses Mousquetaires.
Commenter  J’apprécie          30
SCOman
  07 novembre 2013
À l'instar de L'art de la guerre par l'exemple de Frédéric Encel, Batailles s'impose à mes yeux comme l'un des livres référence en termes de polémologie. Non content de présenter le déroulement tactique et stratégique de quatorze batailles majeures ayant émaillé l'histoire de France (cf. liste ci-dessous), Hervé Drévillon, professeur d'histoire à la Sorbonne, procède à leur recontextualisation politique, sociale et culturelle. Une recontextualisation menée avec style et talent, faisant entrevoir, au-delà des manoeuvres du champ de bataille, la dimension psychologique inhérente à cette marche au-devant de la mort. Car comprendre l'évènement paroxysmique que constitue la bataille c'est comprendre l'univers mental et socio-politique dans lequel s'inscrivent ses acteurs : comme le dit avec justesse Hervé Drévillon « toute violence est à la fois brutalité et transgression, un geste et sa portée symbolique, (dont) l'analyse doit mobiliser des données matérielles et biologiques – armes et blessures – ainsi que des éléments culturels et psychologiques » (p. 295). Ce sont les souffrances humaines, ces chocs de chair et d'acier, qui permettent de mesurer l'ampleur d'une bataille. Qu'à la fin de l'histoire il y ait un vainqueur et un vaincu est un état de fait procédant de la nature même de l'évènement, même si on serait en ce qui concerne certains combats bien embêté pour déclarer quel parti l'a véritablement emporté. Mais l'Histoire avec un grand H réclame le sacrifice du don de soi, et c'est ce sacrifice qui à la fois forge la légende et permet [...]
Lien : http://leslecturesdares.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Birhacheim
  26 mai 2009
Loin de l' “histoire bataille” traditionnelle…
Le propos d'Hervé Drévillon n'est pas simplement de relater les batailles qui “ont fait la France”. D'ailleurs, sous cet angle, le choix des confrontations retenues n'aurait sans doute pas été le même.
Le choix a plutôt porté sur des étapes charnières de la France et des périodes où l'art de la guerre national a été bousculé par la politique, l'évolution de la société, les ruptures technologiques et les changement de doctrine du combat. .../...
Lien : http://www.bir-hacheim.com/6..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LaurenebLaureneb   13 mai 2018
D'artagnan gisait face contre terre, parmi les corps des mousquetaires qu'il avait menés à l'assaut. Au milieu des cadavres reposait l'étendard de sa compagnie, la première. Au centre d'un entrelacs de fils d'argent, l'emblème représentait une bombe lancée en direction d'une ville. Une devise en explicitait le sens : quo ruit et lehtum, "où elle s'abat, la mort aussi". Nulle épopée, nulle chevauchée n'était suggérée dans cette évocation de la mort aveugle et brutale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Hervé Drévillon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hervé Drévillon
Hervé Drévillon vous présente sa série d'ouvrages "Mondes en guerre" aux éditions Passés composés. Rentrée sciences humaines Septembre 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2343933/mondes-en-guerre-volume-1-de-la-prehistoire-au-moyen-age https://www.mollat.com/livres/2365091/mondes-en-guerre-volume-2-l-age-classique-xvie-xixe-siecle
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire : généralités>Histoire générale du monde (357)
autres livres classés : histoireVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2713 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre