AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844203825
Éditeur : Thierry Magnier (28/10/2005)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Je suis fils unique et dernier d'une famille nombreuse, un week-end sur deux, une famille recomposée ou décomposée c'est comme vous voulez...
Moi ce que je veux ? Mes frères et ma sœur ici chez eux tout le temps, sans ailleurs, et que le temps dure très longtemps.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (70) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  25 octobre 2015
Arthur, sept ans, est « fils unique, ou dernier d'une famille nombreuse un week-end sur deux ».
Le petit dernier d'une famille recomposée ou "décomposée" ou "des composés", ou des "cons posés" selon le grand frère ado. Lilithéotom, sa soeur et ses frères, viennent à la maison un week-end sur deux et la moitié des vacances. Arthur les voit 101 jours par an, il a compté, il est fort pour « additionner les jours qui [les] séparent » : « La semaine prochaine, je vais apprendre les opérations à retenues. J'aimerais tellement faire des calculs qui les retiennent. » (p. 16)
Problème du divorce vu par un enfant qui n'a pas vécu la séparation parentale mais qui souffre de ne voir ses demi-frères et sa soeur qu'à temps partiel.
Le reproche que je fais assez fréquemment à cette collection 'Petite Poche' : de bonnes intentions, toujours, mais des bons sentiments exprimés par des adultes, avec une vision "théorique" d'adulte, des mots d'adultes artificiellement posés sur des maux d'enfants. Donc de quoi séduire davantage les adultes que le public visé (8-10 ans).
Rien ici par exemple sur l'ambivalence des sentiments de l'enfant. Arthur est certainement ravi d'être parfois fils unique, et regrette sûrement par moments la présence envahissante de sa soeur et de ses frères quand ils sont en visite. Les parents, ça ne se partage pas si facilement. Enfin à cet âge (et même après, longtemps après), j'aurais apprécié d'avoir "de l'air" de temps en temps...
Ce petit livre a au moins le mérite d'évoquer le sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
BabellesdeBlaise
  26 novembre 2018
Dans un premier temps, je n'ai pas aimé ce livre car l'histoire n'est pas très originale et n'est pas intéressante. C'est une famille décomposée qui ne se voit qu' une semaine sur deux et un mois et demi pendant les vacances. Ce livre parle surtout du quotidien de la dernière de la famille qui voit peu souvent ses deux grands frères et sa grande sœur.
Deuxièmement , je trouve qu'il y a très peu de passages drôles mais les choses drôles sont très drôles, comme quand la famille n'est pas d’accord sur la situation familiale: Ils jouent sur les mots : le père dit «décomposée», la mère dit «recomposée», la fille dit «famille des composés» et Tom l'un de ses grand frère dit «des cons posés», c'est l'un des seuls moments drôles. Après l'histoire n'est pas à mon goût mais elle peut plaire à d'autres gens.
TOM
****************************
Commenter  J’apprécie          62
Les_aqualecteurs
  20 mars 2019
L'histoire nous raconte la vie d'un petit garçon appelé Arthur (7 ans) qui comme beaucoup d'enfants de notre époque, vivent une situation de famille recomposée. Il souffre énormément de l'absence de ses demi frères et sa demi soeur qu'il ne voit que tous les quinze jours.
Ce livre m'a plu parce que c'est très émouvant si on se met à la place de cet enfant qui nous montre très bien sa tristesse. Par contre il est un peu simple.
Cette nouvelle nous fait réfléchir sur la chance d'avoir une famille unie.
Tigane M
Commenter  J’apprécie          00
lescrepesdentelles
  16 novembre 2018
Arthur est fils unique enfin...Un week-end sur deux il est le plus petit de sa famille recomposée. Lili, Théo et Tom se sont ses frères et sa soeur. Arthur lui voudrait que Lili, Téo et Tom soient là tout le temps tout le temps . Mais eux, ils sont le plus souvent chez leur mère. Alors, Arthur est là à attendre dans l'aéroport à rêver des avions transportant ses frères et sa soeur. Lui ce qu'il voudrait c'est qu'ils soient là tout le temps avec lui.
J'ai aimé parce que j'ai trouvé ce livre très intéressant et je me suis identifiée à Arthur , moi même j'attends toujours avec impatience de voir mon frère. J'ai été touchée car moi aussi j'allais un week-end sur deux chez mon père.
C'est l'histoire d'Arthur, un petit garçon qui voulait voir plus souvent ses frères et sa sœur qui partent en avion toutes les deux semaines vivre chez leur mère. Arthur les attend à l'aéroport, quand ils reviennent, et se récite une formule ''lilithéotom''. A la maison, ils font comme s'ils n'étaient jamais partir et ne pensent plus au départ. Ils regardent tous la télé sur le même canapé et dès que quelqu'un bouge celui qui est a l'opposé tombe.
Je pense que l'auteur aurait dû rajouter une fin un peu plus longue et expliquer où vivent ses frères et sa sœur sinon j'ai bien aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaTeamBabelio
  29 novembre 2018
C'est l'histoire d'un fils, dernier d'une famille nombreuse, qui ne voit presque jamais ses frères et sa soeur. Dès qu'ils les voient il n'a plus envie de les quitter. Dès qu'il voit un avion dans le ciel il pense à eux. Comme il ne voit presque jamais ses frères et sa soeur, il dit qu'on peut appeler sa famille « une famille décomposée ou récomposée.
J'ai bien aimé ce livre parce-qu' à la fin il y avait beaucoup d'émotions, mais quelques fois je ne comprenais pas trop quelque phrases.
Malo S
C’est l’histoire d’un petit garçon qui a deux frères et une sœur mais, il ne les voit jamais car ils sont loin.Très loin.
Alors,pour une fois qu’ils viennent à la maison...
J’ai aimé ce livre car je trouve que c’est émouvant, même si il est court. Ce que je n’ai pas vraiment aimé, c’est le fait que l’on ne trouve pas beaucoup d’illustrations.
Marie G.
Arthur est le petit dernier d’une famille recomposée. Il a un rêve : vivre tous les jours avec ses deux frères Tom et Théo et sa sœur Lili. Malheureusement, il ne les voit qu’un week-end sur deux car ils sont le plus souvent chez leur maman .
J’ai bien aimé cette histoire car j’ai réalisé que j’avais la chance d’être dans une famille unie , de vivre tous les jours au côté de mes parents et mon grand frère. Je ne souffre pas car je ne connais pas la séparation de mes proches.
Sixtine. K
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Les_aqualecteursLes_aqualecteurs   20 mars 2019
On rentre tous les trois papa, maman et moi. Nous trois là en bas, eux trois là en haut. Ceux qui roulent et ceux qui volent. Moitié-moitié.
Commenter  J’apprécie          00
ZilizZiliz   26 octobre 2015
Voilà, c'est tout simplement ça être ensemble [en famille] : être en tas sur le canapé, donner chacun son avis, se murmurer des noms d'oiseaux et se blottir les uns contre les autres. Rien de vraiment extraordinaire, juste regarder un film à la télé, être d'accord ou se chamailler, manger et s'embrasser avant de se coucher.
(p. 40-41)
Commenter  J’apprécie          120
Lecteurs_reveursLecteurs_reveurs   07 décembre 2018
"je suis le petit dernier d'une famille recomposée , dit maman . Papa lui, il pense que notre famille est décomposée. Moi, pour les mettre d'accord, je dis qu'on est la famille des composés. Tom, il préfère des cons posés.
Commenter  J’apprécie          70
MuBoDocMuBoDoc   03 juillet 2018
Fils unique ou dernier d'une famille nombreuse un week-end sur deux. Seul terrien au milieu de frères et de soeur migrateurs. Guetteur de ciel depuis tout petit... Enfin simplement, mes frères et ma soeur en pointillés trop souvent partis et pas encore arrivés. Mes frères et ma soeur qui composent, entre notre papa et leur maman, entre leur ici et leur là-bas, d'un bout à l'autre de ce trait d'avion qui blanchit notre ciel de leurs allers-retours
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BabeliAnne35BabeliAnne35   14 janvier 2019
Un Week-end sur deux est un livre qui se déroule tout le long de l' année, Arthur (le personnage principal )fait partit d' une famille recomposé et décomposé en même temps car une semaine sur deux il est avec son père, sa mère, sa sœur et ses deux frères alors que l' autre semaine il n' ai qu' avec son père et sa mère .Il pense que sa formule magique: lilithéotom va les faire revenir
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Corinne Dreyfuss (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne Dreyfuss
"Caché" de Corinne Dreyfus lu et présenté dans Onlikoinou, les vidéos décalées de la librairie M'Lire
autres livres classés : famille recomposéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Un week-end sur deux

Quel est le personnage principal ?

Lili
Théo
Tom
Arthur

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Un week-end sur deux de Corinne DreyfussCréer un quiz sur ce livre
.. ..