AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782917897409
208 pages
Éditeur : Editions Presque lune (13/09/2018)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Séparé de sa femme et sa fille, Calvin accueille Teddy un ami d'enfance en dépression dont la petite amie Sabrina a disparu mystérieusement. Travaillant au sein de l'armée de l'air américaine dans un service informatique de décryptage de messages de hackers mal intentionnés, il découvre peu à peu les mensonges et suppositions qui parcourent les réseaux sociaux sur cette disparition. Un jour, le journal local reçoit une cassette vidéo sur laquelle Sabrina est tuée en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Harioutz
  03 novembre 2019
Je n'ai pas du tout aimé la première de couverture qui ne sert pas cette BD.
C'est dommage, car malgré le sujet très actuel et le côté pédagogique de cet album (à acheter en lycée selon moi), se plonger dans la lecture nécessite d'avoir déjà été attiré par une couverture qui arrête favorablement l'oeil ...
Il faudra donc la "vendre" cette BD, pour que les ados, et les autres, se plongent dans cette histoire sur les effets délétères des théories du complot.
La phrase, qui résume à elle seule l'impuissance qui gagne les victimes face aux attaques, est celle-ci :
"Le problème de ces théories, c'est qu'elles sont hermétiques à la raison. Tout fait contraire à l'explication alternative est rejeté comme un mensonge ou de la désinformation. Tout refus de commenter est une confirmation implicite. Toute personne proche des victimes est un acteur ou est payée pour garder le silence".
Mais, comme le dit, avec sagesse, mon ami Babeliote Phillire, "La raison est pourtant un de nos remparts les plus précieux".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          793
Nat_85
  21 février 2019
Après » Beverly « , récompensé du Fauve Révélation à Angoulême en 2018, Nick Drnaso confirme dans cette oeuvre vertigineuse son talent d'auteur. La bande dessinée « Sabrina « est publiée aux éditions Presque Lune.
Sabrina et sa soeur Sandra se retrouvent dans la maison familiale en l'absence de leurs parents. Elles projettent de partir quelques jours ensemble au printemps, faire du vélo autour des grands lacs. Mais en attendant, Sabrina doit trouver un emploi, et retrouver son petit ami Teddy.
Séparé de sa femme et sa fille, Calvin est technicien en informatique au sein d'une unité stratégique de l'US Air Force, sur la base aérienne de Peterson, dans le Colorado. Ne sachant pas si cette séparation est provisoire ou définitive, il ne sait que penser de la proposition de son supérieur à rejoindre le bureau des enquêtes spéciales.
Mais en attendant, il décide d'accueillir son meilleur ami d'enfance Teddy, dépressif depuis la disparition de sa fiancée. Sabrina a disparu… mystérieusement.
Calvin travaille de nuit, et peine à laisser son ami seul, chez lui. Il le rassure, lui expliquant qu'il ne craint rien, puisqu'il a une arme chez lui. Il le soutient au mieux, mais Teddy n'est que peu réceptif aux attentions de son hôte.
Spécialisé dans le décryptage de messages de hackers , il accède aux forums d'échanges qui prolifèrent sur les réseaux sociaux au sujet de cette disparition.
Un jour, le journal local reçoit une cassette vidéo sur laquelle Sabrina est tuée en direct par un homme cagoulé. Malgré ces images très vite présentes sur internet, cette tragédie est déformée par des théoriciens du complot dont les récits dégénèrent peu à peu. Calvin tente de dissimuler ces informations pour protéger la santé mentale de son ami. En vain…
Ce roman graphique, particulièrement noir, est le reflet d'une Amérique paranoïaque, prise au piège du flux d'informations qui circulent sur les réseaux sociaux. » Sabrina » montre les ravages d'une génération hyperconnectée, où déferlent « fakes news » et messages de haine, gangrenant nos sociétés dites développées, ou la liberté d'expression n'a pas de limites.
Bien que d'actualité, je n'ai pas été embarquée par l'histoire. Les dialogues m'ont paru brouillons et je n'adhère pas aux illustrations de cette bande dessinée. Les visages sont indéfinissables et sans expression. Bref, une déception pour ma part.
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Skritt
  27 janvier 2019
Bande dessinée généreuse, Nick Drnaso propose ici une histoire assez critique, sur l'Amérique mais surtout les réseaux sociaux, les médias et les fausses informations (fake news). Sabrina a disparu et peu de temps après, une vidéo mettant en scène le massacre d'une jeune femme apparaît sur Internet. On ne reconnaît ni le meurtrier ni la victime. Calvin est militaire et accueille son pote, le petit ami de Sabrina, chez lui, pour l'aider à se remettre de cette tragédie. C'est à travers Calvin que nous vivons l'histoire. Comment vit il le harcèlement des internautes qui pensent que c'est un complot, comment un animateur de radio accuse le système, utilise la peur profonde des gens pour se mettre lui-même en avant. La critique est cinglante et la bêtise est illimitée. Ce récit est frappant de réalisme, et très d'actualité, comme nous pouvons même le voir en France et comment des gens sont poussés dans la rue pour manifester grâce à un matraquage des médias, et ce sans que ces moutons s'en rendent compte.
Le graphisme est par contre particulièrement moche. Simpliste au possible, j'aurais alors un coup de crayon mieux travaillé mais en noir et blanc. Tant pis, l'histoire porte cet album sur la pile des bandes dessinées à lire.
Lien : https://lectureroman.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Electra
  22 août 2019
J'ai découvert Nick Drnaso en lisant coup sur coup ses deux romans graphiques - des portraits au vitriol de l'Amérique contemporaine, rongée par le capitalisme, l'individualisme, l'hypocrisie. Sabrina renforce cette vision très pessimiste de l'auteur. La disparition de cette jeune femme et le traitement des médias envers ses proches est symptomatique d'une société qui est prête à dévorer ses propres petits.
Commenter  J’apprécie          20
Caligari
  25 février 2019
Je me suis laissée complètement embarquer par « Sabrina » et son portrait d'une Amérique dépressive et paranoïaque. Pour le dire en bon français : un vrai page-turner. Flippant.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
ActuaBD   29 octobre 2018
Après "Beverly", Nick Drnaso poursuit son tableau de l'Amérique contemporaine. Dans le récit long édité par Presque Lune, "Sabrina", il met en lumière les mécanismes et les ravages des théories du complot. Et confirme son talent pour nous faire vivre les États-Unis de l'intérieur tout en nous donnant à réfléchir.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   08 octobre 2018
On se demande où Nick Drnaso veut en venir, et le final n’offre que peu de réponse. Oui, il montre avec talent une Amérique paranoïaque et qui refuse de se soigner. Mais il oublie un peu trop que la fiction, même largement inspirée de la vie réelle, a besoin de susciter des émotions variées pour happer durablement son lecteur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
LaPresse   12 septembre 2018
L'émotion crève rarement cette surface lisse, passant davantage par le rythme lent du récit, notamment par des planches entières sans texte ou, au contraire, couvertes de mots fielleux déversés par les médias sociaux. Les grandes cases dénudées alternent avec les microcases serrées, à l'image du temps suspendu ou qui s'égrène interminablement. Bref, une signature graphique unique.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   03 novembre 2019
Dans l'actu – Par Molly O'Connel 8 novembre 2017

Après l’exécution de Chicago, les théories du complot apparaissent.

Nous savons à présent que la dissidence et les explications alternatives accompagnent chaque acte de violence médiatisé.
Une minorité restreinte, mais qui sait se faire entendre, pense qu'une cabale mondiale se cache derrière chaque grande tragédie, de la mort d'une célébrité aux attentats du 11 septembre, ou au meurtre d'une femme innocente.

A la suite de la fusillade de l'école primaire de Sandy Hook, au cours de laquelle vingt enfants et six adultes ont été assassinés par un seul tireur, certains parents de victimes ont été harcelés par des individus convaincus qu'il s'agissait d'acteurs, que leurs enfants n'avaient jamais existé et qu'ils étaient payés pour participer à l'opération.

On pourrait penser qu'il s'agit d'une forme d'extrémisme marginale, mais lorsque vous cherchez Sandy Hook sur Google, la première suggestion proposée est fake. L'hystérie se répand et les raisons qui pourraient expliquer ce phénomène divergent en fonction du camp que vous interrogez.

L'assassinat de Sabrina Gallo n'échappe pas à la règle. En quelques heures, des sites adeptes de la théorie du complot avançaient déjà que la vidéo de l'exécution était un hoax, déclarant qu'elle était « évidemment conçue comme une distraction destinée à semer la peur ».

Lorsqu'un journal télévisé de Louisville a annoncé par erreur qu'un troisième corps avait été découvert dans l'appartement de Timmy Yancey, avant de rapidement présenter ses excuses, les complotistes ont utilisé l'événement comme une preuve de la supercherie.

Quand Calvin Wrobel, un ami du petit-ami de Sabrina Gallo, a été arrêté par des journalistes à l'extérieur de son domicile hier soir et s'est trompé de nom pour évoquer la victime, tous y ont vu la preuve d'un complot.

Le problème de ces théories, c'est qu'elles sont hermétiques à la raison. Tout fait contraire à l'explication alternative est rejeté comme un mensonge ou de la désinformation. Tout refus de commenter est une confirmation implicite. Toute personne proche des victimes est un acteur ou est payée pour garder le silence.

Le détail le plus troublant concernant l'affaire Timmy Yancey, c'est que lui-même semblait être adepte de ces théories du complot radicales. Nous savons à présent qu'il écoutait tous les jours l'émission de radio d'Albert Douglas et qu'il participait souvent au forum de l'émission, soutenant les idées défendues par le présentateur.

Sur un site, des intervenants pleuraient Timmy Yancey, qu'ils décrivaient comme un bouc émissaire innocent ciblé pour ses idées politiques et sa présence en ligne dans des cercles adeptes de la théorie du complot. En parallèle, le même site diabolisait Sabrina Gallo et sa famille, comme complices du complot.

Ce matin, Sandra Gallo est allée porter plainte à la police, déclarant qu'elle recevait des menaces de mort d'un homme qui voulait savoir ce qui était vraiment arrivé à sa sœur. Des menaces similaires visent le petit-ami de Sabrina Gallo qui n'a encore fait aucune déclaration publique.

Bien que résolument anti-gouvernement, Yancey nourrissait une étrange fascination pour l'armée. Enfant, il s'était plongé dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et disait souvent qu'il aurait aimé être né à l'époque pour combattre . Il voulait même s'engager, mais sa mère l'en a dissuadé.

Le présentateur radio Albert Douglas a servi dans l'armée pendant la guerre du Golfe. Ce n'est qu'après le 11 Septembre et l'invasion de l'Irak qu'il a commencé à s'intéresser aux théories du complot. Et il a lancé son émission après avoir été renvoyé de son emploi de postier en 2004.

Depuis, il a trouvé un public assez important en annonçant régulièrement une apocalypse imminente et en déclarant que la plupart des actes de terrorisme sont mis en scène par le gouvernement afin de priver de peuple américain de sa liberté et de faire passer des lois plus strictes sur le contrôle des armes.

Des écrivains et des universitaires prêtent foi à ces théories. C'est par exemple le cas d'Harry Drake, professeur à l'université de Floride, renvoyé après avoir demandé aux parents d'un enfant tué à Sandy Hook de lui présenter un certificat de décès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          45
Video de Nick Drnaso (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nick Drnaso
Vidéo de Nick Drnaso
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Nick Drnaso (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les romans graphiques incontournables

Quel héros de bande dessinée commence ses aventures par une ballade en mer salée?

Tintin
Corto Maltese
Mortimer
Peter Pan

7 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman graphiqueCréer un quiz sur ce livre