AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Nuit blanche (17)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Elodieuniverse
  12 novembre 2018
Tout d'abord, l'auteur a su créer une ambiance: une météo apocalyptique, une petite ville, un hôpital coupé du monde sans moyen de communication, quelques membres du personnel... Julie, Malee, Chloe, Marc, Yazid. Chaque personnage a une psychologie recherchée, fouillée. Des événements étranges se produisent, un meurtre puis d'autres... Les personnages se suspectent les uns les autres et on ne sait pas trop qui croire. Nicolas Druart gagne avec ce livre le prix du suspense 2018 présidé par Franck Thilliez, prix amplement mérité. Bref, c'est un huis clos oppressant qui nous plonge dans le chaos... (...)

Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          250
nelly76
  12 août 2018
Pour un premier,C'est réussi, il mérite bien le prix suspense 2018.Un bon petit polar addictif où l'on frissonne de peur au côté de ce personnel réduit, isolé ,dans cet hôpital de campagne ,à cause d'une effroyable tempête. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment de lecture (Je vous le déconseille la nuit s'il y a de l'orage!!).Le seul bémol pour moi est le coté hypnose et auto-hypnose du personnage principal,qui relève vraiment de la fiction mais vite rattrapé par une fin surprenante.Une bonne maîtrise de l'histoire ( Nicolas Druart, l'auteur,étant infirmier),pas de temps morts,une angoisse allant crescendo ,tout pour recommander ce très bon thriller à rebondissements incroyables !!Un auteur à suivre.🌟🌟🌟🌟
Commenter  J’apprécie          120
Loley
  02 juillet 2018
Wouh ça sent la maîtrise et j'apprécie grandement, j'ai toujours une petite appréhension de me lancer avec un auteur que je ne connais pas.

Je le reconnais, c'est idiot, c'est comme ça qu'on découvre des pépites en papier, d'ailleurs c'est un manuscrit sélectionné par Franck Thilliez himself.

Julie est une interne débrouillarde, qui a quitté la ville de Toulouse, pour jouer les rats des champs dans un hôpital du Lot, non loin de là.
Gendarmes et ambulanciers lui confient un patient dans le coma, à la base il s'agit d'un homme extrêmement dangereux.
Quelques heures plus tard, survient une panne de courant et Julie se rend compte que la tempête qui se joue à l'extérieur a fait des dégâts effroyables.
Elle se retrouve coupée de monde, avec une petite équipe de soignants... et de patients...
L'ambiance va vite devenir invivable.

Il faut que je vous parle de l'ambiance, elle est angoissante au possible, je me sentirais presque claustrophobe alors que nous sommes dans un hôpital, l'espace de jeu est pourtant grand à la base.
C'est un huis clos qui a du chien, j'ai cru étouffer, sans parler des rencontres glaçantes possibles au détour d'un couloir.

En parallèle, la jeune interne lit le dossier de son mystérieux patient.
Cet homme est un cauchemar à lui tout seul, je dois l'avouer j'ai eu la frousse et je suis passée par des moments où je n'étais pas tranquille.
Qu'il est bon de flipper avec un livre dans les mains et même si la ville est inventée, ça se passe chez moi à côté de Cahors, Luzech... chez moi quoi, dans le Lot.

La peur peut faire agir la personne la plus responsable et réfléchie comme une ado de 15 ans.
Les personnages ne s'ennuient pas, c'est le moins que l'on puisse dire, les petits meurtres sympas se succèdent et leur façon d'agir est parfois désarmante, parfois inconcevable.
Je vous laisse imaginer les regards soupçonneux échangés par les uns et les autres.
Le principal c'est que ça bouge, que ça vive ou que ça meure, au choix.

La promesse est tenue, la fin est folle, j'adore.
Tout est dans la psychologie, écoutez ma voix et lisez ce livre maintenant, 1, 2, 3, réveillez-vous ... ou pas ...



Lien : https://leshootdeloley.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
loeildeluciole
  14 janvier 2019
Avec ce premier roman, Nicolas Druart nous enferme dans un huis-clos bien angoissant ! J'ai eu un peu peur de me retrouver dans un énième épisode catastrophe de Grey's Anatomy (que j'adore) mais pas du tout !

Le centre hospitalier de Saint-Florentin-sur-Lot est situé sur un isthme et coupé du monde à cause d'une grosse tempête qui ravage la France. le hasard faisant bien les choses, un mystérieux patient dans le coma est transféré juste avant le début de l'apocalypse météorologique ! Et c'est le début d'une nuit d'angoisse ! Tant pour nous que pour les personnes présentes sur le site.

Tout empire quand un meurtre est découvert ! Julie, l'interne de service, prend en main l'enquête officieuse et la direction de l'établissement de santé. Tour à tour, les membres du personnel de santé et même les patients vont se retrouver sous sa lampe d'interrogatoire. Les personnages sont taillés à la serpe et chacun est minutieusement décortiqué.

De notre côté du livre, on mène aussi l'enquête. Tous les protagonistes sont de potentiels assassins et tous leurs secrets, révélés au fil du récit, ne les aident aucunement. L'auteur sème les preuves. le doute est implanté et grandi de plus en plus ! Au fil de l'avancée de la nuit, minute par minute, la tension monte, dans le récit et pour le lecteur. Pour le final, le rythme, extrêmement bien mesuré, accélère et il est impossible de lâcher le roman avant la toute dernière page ! Un suspense géré de main de maître ! Et assurément un auteur à suivre de très près !
Lien : https://www.loeildeluciole.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nathf
  30 juillet 2018
St-Florentin-sur-Lot - Une tempête, un hôpital isolé dans les bois, un nouveau patient dans le coma pourtant escorté par deux gendarmes.....
La nuit, pour Julie, interne, va être interminable!
Nicolas Druart a réuni tous les ingrédients pour rendre l'ambiance anxiogène.
Dès le premier chapitre, on comprend qu'un assassin se balade dans les couloirs de cet hôpital qui tourne au ralenti.
Tout le monde devient un tueur potentiel.
Les soupçons rendent l'atmosphère électrique et la tension monte au fil des pages.
L'auteur réussit à nous séquestrer dans ce huis-clos où les rebondissements s'enchaînent à vitesse grand V.
Et je ne vous parle pas du final hallucinant!.
Alors, si vous voulez passer une nuit blanche, n'hésitez pas à le commencer.
Commenter  J’apprécie          20
lespetiteslecturesdemaud
  12 juin 2018
Amateurs de frissons, ce roman est fait pour vous.

Nicolas Druart plante un décor à vous faire frissonner même en plein été par 40 degrés : un hôpital au fin fond de la campagne, coupé du monde par la pire tempête que la France ait connue, un personnel soignant flippant, un patient accusé d'être l'un des pires criminel que la France ait connu. Bon, heureusement, ce patient est dans le coma. Enfin, peut-être pas…

Imaginez que vous travaillez dans cet hosto. En début de soirée, la gendarmerie est arrivée en vous « apportant » ce patient atypique. Un criminel en série, plongé en plein coma. Mais en pleine nuit, alors que l'Hôpital se trouve privé de tous moyens de communication à cause de la tempête, vos collègues meurent les uns après les autres, façon Les dix petits nègres d'Agatha Christie… Ah ben oui, forcément, tu flippes et tu as beau être le soignant le plus professionnel du monde, tu perds parfois un peu les pédales.

J'ai beaucoup aimé ce roman à suspense. L'auteur a très bien su planter le décor, les chapitres sont courts et haletants, la tension monte crescendo et le profil extrêmement atypique du tueur est particulièrement intéressant.

Plus qu'un thriller, ce roman m'a fait penser à un savant mélange entre du Stephen King et de l'Agatha Christie. Nous sommes toujours à la frontière entre l'horreur, le policier, un brin de surnaturel. le tout reste malgré tout ultra réaliste. On sent derrière l'auteur son expérience du milieu hospitalier. Cela confère au roman un ancrage dans le réel très pertinent et ne lui donne que plus de force.

Ce roman porte bien son nom car une fois commencé, difficile de ne pas le terminer et la Nuit Blanche n'est jamais loin.

Il a été très justement lauréat du prix du suspense 2018. Alors amateur de frissons, fonce lire ce premier roman très prometteur !
Lien : https://www.lespetiteslectur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
aure323165
  20 janvier 2019
Une tempête se lève, rompant les lignes téléphoniques, décimant les arbres sur les routes et isolant tout un corps médical et ses patients. Des pans entiers de terrains glissent sur les routes et rendent tout échappatoire impossible, la communication avec le monde extérieur est totalement coupée et le premier cadavre fait son apparition. Les infirmiers de nuit gardent leur calme et font face courageusement face à la situation, jusqu'à ce que Julie leur rappelle que le dernier transfert effectué en fin de soirée concerne un tueur en série: Archibald Tourmenteur et qu'il est ici dans une chambre, dans le coma..

Le nom du personnage est très bien choisi car le lecteur sera tourmenté par cet Archibald: est-ce bien lui qui commet ses crimes? Est-ce quelqu'un de l'équipe médicale ? Est-ce un autre patient? le doute est semé …

Nous sommes dans un huit clos, l' histoire se déroule une nuit , dans un seul et même lieu. On pourrait croire que l'on va vite tourner en rond et pourtant l'hôpital est grand, profond, sombre et plein de surprises.

On est rapidement happé par l'intrigue et nos repères de lecteur sont mis à rude épreuve. La tension est palpable et rapidement tous les protagonistes sont suspects. le nombre de cadavres ne cesse de s'allonger et on se demande quand est-ce que cela va prendre fin.

Totalement pris dans ce thriller et piégé dans cette lecture comme ces infirmiers le sont dans cet hôpital, on cherche nous aussi à trouver une issue , à respirer car chaque page tournée est sujette à la découverte d'un nouveau mort. C'est fort, C'est palpitant, le style est nerveux et poignant.

L'histoire alterne les passages relatant cette nuit intense et effroyable avec la découverte du journal écrit par le psychiatre de Archibald Tourmenteur. On apprend petit à petit quelques informations sur cet homme, on pense percevoir qui il est vraiment, mais les indices sont donnés au compte-goutte et réglés d'une main de maître par un auteur infirmier habitué à doser ses perfusions.

Alors oui, foncez!!! Foncez!!! Enfermez-vous, vous aussi entre ces pages , là où vous trouverez cet hôpital reclus et cette tension palpable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
freesia1505
  15 novembre 2018
Assez dubitative au début quant aux personnages féminins, je dois admettre que cet auteur à du talent. J'ai lu le livre en 24h. Un huis clos qui ne lasse pas. Quelques longueurs inutiles au début. Voulues ? Peut-être. le scénario original. Accrocheur, addictif. L'envie de savoir ne m'a pas lâchée. Jusqu'à la dernière page digne d'une belle chute pour un grand auteur en devenir. Ce que j'espère pour lui. J'attends l'écrit suivant pour confirmation. Un livre qui retourne les neurones et met de l'action dans un espace restreint. Pourrait être facilement adapté à l'écran.
Commenter  J’apprécie          10
zeelda
  02 octobre 2018
Imaginez un hopital où un mysterieux patient dans le coma est transféré escorté par 2 gendarmes. Puis la tempête se déchaîne et l'hôpital se retrouve coupé du monde. Et c'est là que les ennuis commencent.
Ce livre est tout simplement captivant. On baigne dans une atmosphère lourde et lugubre. Un huis clos oppressant , à tel point qu'on a l'impression de se retrouver dans un film d'horreur. La tension est palpable et les rebondissement s'enchaînent.
Ce livre mérite vraiment que l'on parle plus de lui parce que pour un premier roman, c'est vraiment excellent. Tous les ingrédients sont présents pour en faire un excellent thriller et je ne suis absolument pas étonnée qu'il ait obtenu le prix du suspense psychologique 2018.
"Un huis clos haletant, nuit blanche garantie" et là c'est pas moi qui le dit mais Mr Franck Thilliez. .
Commenter  J’apprécie          10
sorayalucina
  12 mai 2018
Je recommande vraiment ce polar à suspense. À chaque chapitre, son lot d'angoisse intriguant. Une très belle découverte hâte de me plonger dans une nouvelle intrigue de cet auteur extrêmement prometteur.
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Nicolas Druart (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..