AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-François Kervéan (Collaborateur)
ISBN : 2221106784
Éditeur : Robert Laffont (02/11/2007)

Note moyenne : 2.97/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Chaque soir, de la fenêtre de sa chambre, le petit Michel regarde passer le train Granville-Paris en rêvant du jour où il montera dedans, échappant à sa normandie natale. Cancre dans une famille où l'excellence scolaire est un devoir sacré, il la fuit très jeune, à dix-sept ans, avec pour seul bagage la rage de se soustraire au reproche paternel: " Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi? "

La suite de l'histoire est celle d'une exceptionnelle réussite: ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  25 octobre 2012
Heureusement, j'ai acheté ce livre sur un vide-grenier pour la modique somme de 50 centimes.
Bon, il est sympa Michel Drucker, mais je n'aurais pas été jusqu'à acheter son livre au prix normal. Là, c'est l'occasion qui a titillé ma curiosité.
Déjà qu'à la télé, à la radio, il est toujours là.
Gentil, c'est sûr, mais on s'en lasse.
Et bien son livre, c'est pareil.
Historique de la télé, son parcours, les sportifs, les célébrités, les hommes politiques….
On n'y apprend pas grand-chose, le style n'est pas formidable, c'est gentil, mais on s'ennuie.
Même si on l'aime bien quand même, malgré qu'on ne le regarde plus à la télé.
Commenter  J’apprécie          134
Val88
  09 janvier 2013
Chaque soir, de la fenêtre de sa chambre, le petit Michel regarde passer le train Granville-Paris en rêvant du jour où il montera dedans, échappant à sa Normandie natale…
J'ai encore en mémoire cette phrase percutante de Didier Bénureau dans le film "Les visiteurs" : "Il ne sait même pas qui est Michel Drucker!!!". Et oui, qui ne connait pas ce présentateur incontournable du petit écran? Qui n'a jamais regardé au moins une fois l'une de ses nombreuses émissions? Son parcourt professionnel est impressionnant, riche de rencontres et de métiers différents au sein de la télévision, allant de chroniqueur sportif, animateur de variétés, animateur radio, et j'en passe. Un parcourt bien loin de ce que son père avait en tête pour lui. Il faut dire que durant son enfance, le petit Michel n'a pas la bosse des études et son père va lui répéter inlassablement cette phrase "Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi?" qui donnera son titre à ce livre. Un traumatisme qui va le faire douter toute sa vie, mais aussi, une fois sa voix trouvée, le faire travailler énormément pour essayé d'être à la hauteur de la fierté paternelle. le téléfilm diffusé sur France 2 durant les fêtes m'avait bien plu et je m'attendais à découvrir un peu plus de souvenirs sur sa période normande, à Vire, entre ses parents et ses deux frères; Jean, l'aîné et Jacques, le cadet. Cette période reste assez brève. Michel Drucker met plus l'accent sur sa vie d'homme de télévision, sur sa progression dans un métier en constante évolution ainsi que sur les rencontres décisives qu'il a pu faire tout au loin de sa carrière qui n'ai pas encore terminée, loin de là. La nouvelle génération peut même dire, "Michel Drucker, il est vendu avec le poste de TV". le chapitre avec les époux Chirac reste mon préféré. Je l'ai trouvé plein de tendresse et j'ai découvert le président Chirac très drôle. Moi qui lis très peu de biographie, j'ai pris plaisir à lire celle de Michel Drucker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDan
  10 août 2018
J'apprécie beaucoup Michel Drucker en tant qu'animateur et ayant déjà vu le téléfilm tiré du livre, j'avais très envie, et ce depuis longtemps, de lire ce dernier et verdict : ce livre est absolument magnifique.
À travers l'écriture de Michel Drucker et Jean-François Kervéan, on ressent bien à la fois toute la souffrance qu'a représenté cette enfance de cancre au milieu d'une famille brillante, souffrance accentuée par les reproches permanents de son père. Néanmoins, on sent également tout l'amour que M. Drucker ressent pour ses parents et ses frères, et en particulier pour Jean, son frère disparu il y a 15 ans.
Au-delà de cette vie bien remplie, les anecdotes sur le métier et sur sa vie privée, parfois drôlissimes (mais que M. Drucker a déjà très souvent raconté sur les plateaux de télévision) rendent ce livre très agréable et nous replonge dans un passé que, je l'avoue volontiers, j'aurais aimé pouvoir vivre : les débuts de la télévision, les légendes de la télévision tels Zitrone, Guy Lux, Pierre Sabbagh, Catherine Langeais…, l'âge d'or des émissions de variétés avec notamment Champs-Elysées...et j'en passe.
De plus, l'alternance entre des évènements extrêmement drôles et des passages bien plus sérieux font de ce livre un savant mélange et véritable page-turner.
En bref, ce livre est vraiment à recommander à tous les fans de Michel Drucker et à ceux qui veulent se remémorer un véritable âge d'or de la télévision.
Lien : http://leslecturesduprofesse..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Isabelleaimelire
  07 novembre 2017
Je suis un peu déçue car je m'attendais à mieux de la part d'un homme qui doit avoir tellement à raconter.....
Les souvenirs sont jetés pèle mêle sans ordre chronologique, et même si chaque chapitre a son "thème", le lecteur se sent un peu désemparé par le manque d'un fil conducteur.
Je regrette que les souvenirs d'enfance soient si succincts ....
Ayant lu avec beaucoup d'intérêt le livre de Jean-Pierre Foucault "Le sourire aux larmes" dans lequel il raconte son enfance et ses débuts à la radio et à la télévision, j'attendais ce genre de récit de la part de Michel Drucker...
J'ai vu qu'il avait écrit, après ce récit, un autre livre de souvenirs...Peut-être est-ce celui que j'attendais mais je ne le lirai pas....Dommage.
Commenter  J’apprécie          00
VivianeB
  16 décembre 2008
Un père aimant mais maladroit, un frère trop tôt disparu, une femme aimée et des enfants adorés. Ce livre est parfois touchant par sa délicatesse, sa pudeur et sa sincérité. Un moyen de découvrir cette figure connue de notre paysage audiovisuel.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
SB59SB59   03 août 2013
Je reste profondément attaché au service public parce qu'il est l'unique alternative à cette autre télévision qui ne peut s'adresser aux téléspectateurs qu'en termes de consommateurs. Les patrons des chaînes privées ont un impératif et un seul : faire rentrer la pub, gagner de l'argent. Cette télévision-là n'a aucun état d'âme, chaque soir, il faut faire la caisse.
Commenter  J’apprécie          20
ProfesseurDanProfesseurDan   10 août 2018
Voilà quelques années, par une fin d'été, dans un avion, j'avas à mes côtés deux jeunes filles de dix-huit ans, belles comme le jour, dont la silhouette présumait qu'elles venaient d'être élues "Miss T-shirt mouillé au camping des Flots Bleus". Le string fluo qui dépassait de leur jean, leur absence de soutien-gorge laissaient deviner qu'elles n'avaient pas non plus été élevées par le capitaine Royal (ndlr. père de Ségolène) et qu'elles ne lisaient pas la messe en latin. (p. 288)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   10 août 2018
Si l'insuccès crée des doutes, le succès en génère autant - peut-être même davantage. Ce vent qui vous pousse, combien de temps va-t-il souffler ? Pourquoi vous ? Comment rester dans la vérité ? Qui vous donne votre poids ? Il faut pouvoir compter sur la garde rapprochée d'une famille et sur des amis sûrs. L'inquiétude ne disparaît jamais, elle est même probablement la première énergie de mon métier si étrange. (p. 115)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   10 août 2018

Privilège de l'âge contre celui de la jeunesse. Je ne suis pas sûr que les jeunes loups qui galopent dans notre rétroviseur auront la chance de s'inscrire dans la durée. La première ride ne leur sera-t-elle pas fatale, dans ce nouveau monde ? La pression toujours plus grande, la multiplication de la concurrence empêchent bien des décideurs de prospecter en profondeur parmi les talents nouveaux. C'est dommage. (p. 297)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SB59SB59   03 août 2013
La discrimination à l'embauche est souvent une discrimination physique. La télé ne fait qu' ériger en système cette sélection non dite, terrible. Ceux qui sont trop loin de l'idéal esthétique restent dans la salle d'attente - à eux de devenir l'exception qui confirme la règle.
Il y a un racisme du physique comme il y a un racisme de l'age.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Michel Drucker (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Drucker
[SMEP 19] RENCONTRE AVEC MICHEL DRUCKER
Dans la catégorie : TélévisionVoir plus
>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision>Télévision (96)
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
818 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..