AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221145119
Éditeur : Robert Laffont (08/10/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un demi-siècle de carrière. Une existence fondue au petit écran. Cinq décennies que Michel Drucker n'a pas vu passer. Pour marquer cet anniversaire, il nous ouvre son agenda 2014-2015, un journal de bord étourdissant.

D'emblée, cette année s'annonce mémorable. L'homme de télévision décide de monter sur les planches pour raconter les coulisses de sa vie. Le temps qui file va précipiter ce désir de liberté.

L'actualité, le choc des attent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ProfesseurDan
  05 février 2017
Je pense que l'on peut résumer ce livre en un seul mot : la sincérité. En effet, quel que soit le sujet que M. Drucker aborde, il semble le faire sans fard, sans sentiment dissimulé : il s'exprime de manière vraie, que ce soit en parlant de son ami Michel Delpech, mourant, en parlant de Bébel qu'il est content de retrouver ou qu'il parle de ces nombreux anonymes qui viennent soit sur le plateau de Vivement Dimanche, soit pour faire signer ses ouvrages dans les salons du livre.
En plus de cette sincérité, ce journal peut être considéré comme un véritable "voyage" initiatique, face aux diverses épreuves de la vie : l'hommage aux juifs victimes de la Shoah, la mort que connaîtra, quelques mois plus tard, son ami Michel Delpech et le déchaînement de haine qu'aura provoqué la référence à cet ami mourant dans les prémisses de son spectacle (qu'il me tarde de voir d'ailleurs)
Toutefois, ce livre est vraiment ce que l'on peut appeler un "page-turner" : en effet, M. Drucker, en plus de son talent d'animateur télé, peut se targuer d'un talent certain pour l'écriture. Il a l'art de faire rire notamment grâce à ses références à son (intense) hypocondrie ou sa visite décontractée à Carla Bruni et son "Heigh-Oh, Heigh-Oh, Sarko rentre du boulot" qu'elle chante à Michel quand elle croit avoir son mari au téléphone ou encore la "passion" soudaine de Céline Dion pour le ski nautique, pour une émission que Michel a animé depuis le Québec.
Mais comme tout bon écrivain, il sait aussi émouvoir son lecteur, quand il évoque ses parents, son frère Jean, les victimes de la Shoah et celles de l'attentat de Charlie Hebdo, Michel Delpech ou encore un jeune homme prénommé Sofiane, victime d'une infection pulmonaire et dont la vie (au moment de l'écriture) ne tenait qu'à un fil...

Bref, Michel Drucker a largement transformé l'essai en nous livrant, dans un livre qu'on a aucune envie de lâcher, 365 jours d'une vie entre rires et larmes, entre fierté et peur de l'avenir...
Lien : http://leslecturesduprofesse..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ProfesseurDanProfesseurDan   05 février 2017
Sans prétention, des dizaines de téléspectateurs viennent lors de mes dédicaces me parler de ma vie, qu'ils connaissent par cœur, de la leur, que je devine. Comme l'es saltimbanques une fois devenus célèbres, j'aimer être dans le cœur des gens. Recevoir leurs saluts, leur présence chaleureuse. Sans eux, je pourrais avoir l'impression que je suis en bout de course. Biopic, documentaire, senior préféré des seniors, tout cela commence à sentir la fin. Mais j'aime toujours les autres, découvrir leur visage, des fragments de leur existence. Je sens monter en moi cette drogue dure du public, de vouloir retrouver et répondre à leurs attentes. C'est devenu vital pour moi. Je suis content de les voir. (p. 84)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   05 février 2017
Franchement, qui peut penser que je me servirais de la maladie de Michel Delpech pour "vendre" mon spectacle ?...Instrumentaliser un ami à l'hôpital, comment peut-on formuler, sans rien savoir, une telle honte ? Même si j'étais cet homme, ce sale type, ai-je besoin de médiatisation ? Certains ne voient même plus, tout à leur désir de mordre et de blesser, qu'ils surenchérissent dans l'abject, pour indigner les braves gens au nom d'une morale, d'une décence dont ils ne font eux-mêmes pas preuve. (pp. 226-227)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   05 février 2017
À ma surprise, parce qu'on ne s'attend jamais à monter sur un podium, selon le sondage TV Magazine des personnalités les plus emblématiques du petit écran, je suis numéro un devant Léon Zitrone et Jacques Martin. Le premier fut mon maître et j'ai succédé au second dans des conditions périlleuses, le dimanche, voilà dix-sept ans. Guy Lux est quatrième avec "Intervilles", émission mythique où j'accompagnais Léon de temps en temps. Réaction immédiate : des quatre, je suis le seul vivant. (p. 62)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   05 février 2017
On met des années, des décennies, à se prouver quelque chose, à se sentir à l'abri de l'adversité et, une fois arrivé, on ne pense qu'à sentir battre son cœur (pas trop quand même), avec des crampes d'estomac, comme à vingt-cinq piges. (p. 209)
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   05 février 2017
Les personnes souffrant d'un handicap n'aiment pas se voir. Probablement parce que les miroirs ne leur renvoient plus leur véritable image, de volontaires, de courageux et de grands rêveurs. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Michel Drucker (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Drucker
Michel Drucker - On n'est pas couché 6 octobre 2018 #ONPC
autres livres classés : attentatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le bourgeois gentilhomme

Quel est le vrai nom de l'auteur ?

Jean-Baptiste Poquelin
John-Baptiste Poquelain
Jean-Baptiste Molière
John-Baptiste Molière

20 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Le Bourgeois Gentilhomme de MolièreCréer un quiz sur ce livre