AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de dgwickert


dgwickert
  18 septembre 2016
Le roi Jean "gouverne" de 1350 à 1356. C'est une période difficile à narrer, tant les événements se précipitent. Jean II doit faire face à la traîtrise de Charles de Navarre, au soulèvement d'Etienne Marcel, aux chevauchées dévastatrices des Anglais, le duc de Lancastre et le Prince noir. Ses interventions sont brouillonnes et dispendieuses. Plusieurs fois, il échoue là où il devrait l'emporter.

Nous sommes en 1356. Jean II, deuxième Valois régnant, vient de perdre la France à Poitiers : Maurice Druon a trouvé un narrateur sage dans ces temps troublés : le cardinal du Périgord. Pourquoi la première puissance chrétienne se fait elle écraser par un pays cinq fois moins nombreux en habitants ? Trois grands rois, au siècle précédent, ont unifié la France. Une suite de rois incompétents vont la déconstruire en 40 ans : Charles IV n'a pas d'autres préoccupations qu'une ménagère, Philippe VI ferait tout juste un bon instructeur, quand à Jean "le bon", c'est un irrationnel complet.
Contrairement à certaines critiques, je pense que ce dernier tome est de qualité, car il nous tient en haleine :

-- Et alors ? Et alors ?
-- Hé-hé ! Nous aurions pu naître anglais !

Heureusement, Jean ne gouverne que six ans, et le dauphin, futur Charles V, prend la main !



Commenter  J’apprécie          411



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (39)voir plus