AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782359494228
304 pages
Éditeur : Don Quichotte éditions (08/10/2015)
4/5   14 notes
Résumé :
Où que l'on se tienne dans cette ville, à une dizaine de mètres de soi, il y a des rats. Quand il nous arrive d'en apercevoir un, même furtivement, se déclenche alors ce sentiment tenace et diffus : la peur de la morsure, de la maladie et de l'envahissement. Malgré la guerre que leur mènent les hommes, plusieurs millions de rats vivent ainsi à Paris. Leur nombre croît tranquillement. Les rats nous effraient, ils nous dégoûtent.
Sans doute parce que de tout l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Adenolia
  08 novembre 2015
Hiver 2013. « Je » est locataire et déménage pour un appartement un peu plus spacieux du côté de la place de la République à Paris.
Seulement voilà, il y a des bruits dans ses murs et des rats sur la voie publique.
Echange de courriers avec l’agence immobilière, suivi assidu avec les dératiseurs,… la situation devient à la fois pathétique et cocasse. Elle ne lâche rien. Rendez-vous est pris à la préfecture de police.
Journaliste de profession, l’auteur se lance alors dans une véritable enquête sur les rats. Au fil de ses recherches et de ses rencontres, nous apprenons des histoires passionnantes sur les rats et sur leur présence à Paris.
Instructif et distrayant à la fois, cet ouvrage a changé mon regard sur certains quartiers de Paris et sur ces petits mammifères.
Je ne pensais vraiment pas passer un aussi bon moment en compagnie des rats !
Commenter  J’apprécie          120
Akyah
  01 novembre 2015
Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions Don Quichotte pour ce livre offert dans le cadre de la Masse Critique Septembre 2015.
J'ai été dessus par ce roman. Au bout d'une trentaine de pages, je me suis dit houla là, comment je vais faire pour le lire jusqu'au bout. J'étaie déjà en overdose de rat, on le retrouve du début à la fin de chaque page, issu d'article de journaux, de livres, etc... Je me suis dit, il faut être musophobe comme l'auteur pour pouvoir lire son livre. Heureusement que le côté historique reste intéressant d'où les deux étoiles.
On passe en revue les différentes légendes des rats avec le Jardin des supplices.
On découvre la grande peste de Paris en 1920, l'origine, les légendes, les coupables, les Juifs, le travail des Pasteuriens, Albert Calmette et Alexandre Yersin.
Les recherches de Paul Louis Simond le 02 06 1898 sur la transmission de la peste
Vous découvrirez pourquoi par erreur il fut nommé par un naturaliste Rattus Norvegicus, alors qu'il est originaire d'Asie mais également plus près de nous, le 18 mars 2013, vers 19 heures le système de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima est paralysé par un court-circuit dont le coupable est un rat.
Vous passerez par le siège de Paris par les Allemands, en 1870, où l'on pouvait déguster au menu du rat à toutes les sauces mais également des boucheries spécialisées dans la viande de chien, chat ou Rat.
Mais il y a également le côté loisir du rat avec les Ratodromes de Gustave Xhrouet et ses combats de chien/Rat ou Homme contre Rat.
Après ce livre, vous serez incollable sur le rat des villes d'hier et d'aujourd'hui.
Finalement, je trouve que l'auteur à plus fait son travaille de journaliste que réellement un récit avec une histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
kiki23
  05 novembre 2015
Les rats se cachent pour mourir.
Zineb DRYEF est journaliste. Elle déménage dans un nouvel appartement qu'elle croit infesté de rats. Elle se document donc sur le sujet.
L'auteur nous présente une enquête très fouillée et pourtant pas casse-pieds, mélange entre le récit et le documentaire, l'anecdote et l'analyse sociale, l'étude d'un sujet et le vécu personnel, les grands noms de l'histoire et les anonymes qui font l'histoire.
Le résultat est passionnant et permet au lecteur de s'instruire en se divertissant (par exemple, j'ignorais que Paris avait dû faire face à une épidémie de peste en 1920, qui fera tout de même plus de 100 morts), sous la forme d'un voyage spatial temporaire de la Grande peste à Ratatouille en n'oubliant pas les tranchées de 14-18 et les halles de Paris, des ratodromes à l'institut Pasteur en passant bien sur par les égouts parisiens, et de la boutique Aurouze à l'UPNA (unité de prévention des nuisances animales). Et puis vous viendrez bien déguster notre « cuissot de rat à la crapaudine » à moins que vous ne préfériez « un salmis de rat, sauce Robert » ?
Le rat est un signe de présence humaine. Donc son histoire est liée à notre histoire urbaine, n'en déplaise à tous ceux qui souffrent de musophobie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fredginger
  16 juin 2021
Le sous-titre de ce livre ne laisse aucun doute sur le contenu : nous allons suivre la piste du rat des villes depuis son arrivée à nos côtés jusqu'à nos jours.
Un deuxième sous-titre aurait pu être : ou comment se débarrasser d'une phobie en l'affrontant.

Obsédée par les trottinements qu'elle entend dans les murs de son nouveau logement, Zineb Dryef se livre à une passionnante enquête sur le rat, au cours de laquelle on voit comment cet opportuniste malin, arrivé par bateau, a prospéré dans nos contrées.
Sur les traces de l'animal, Zineb Dryef fouille les archives et paie de sa personne en allant à la rencontre des spécialistes, fût-ce sur le terrain. On découvre avec elle des pans de la petite et de la grande histoire dont certains sont étonnants et pas toujours à la gloire des humains.
Au fil des pages on fait connaissance avec le surmulot. Pas bégueule mais fin gourmet à l'occasion, le rat se plaît dans les lieux les plus insalubres pourvu qu'il y trouve le gîte et le couvert. Vecteur de la peste à son corps défendant, il a subi la vindicte et les mauvais traitements des humains jusqu'au siècle dernier. Aujourd'hui les relations se sont un peu apaisées, même si on continue de lui faire la guerre.
Cerise sur le gâteau de ce livre, l'auteure a un vrai style (merci mille fois à elle, ça m'a consolée d'une lecture récente, fade et creuse, au style aussi palpitant qu'une recette de cuisine). Elle a su rendre ce sujet passionnant, avec une touche d'humour et d'autodérision.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lnbsi
  02 décembre 2015
J'ai entendu parler de ce livre par hasard lors d'une émission de télé. Bien que n'étant pas particulièrement intéressée par le sujet, la description du chroniqueur passionné par cette lecture m'a intriguée. Je n'ai vraiment pas été déçue; J'ai découvert une auteure avec un style enlevé et captivant qui à su donner à son objet d'étude des tournures d'enquête policière et de roman historique. Un véritable "page turner" qui nous apprend énormément sur les rats bien sûr mais également et surtout sur tous les thèmes/légendes auxquels ils ont traditionnellement été associés au fil du temps. Une incroyable épopée au coeur de l'histoire des rats à Paris que je recommande vivement!
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Culturebox   15 décembre 2015
Un livre mi-personnel, mi-encyclopédique à ces rongeurs à la sinistre réputation. Passionnant.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AdenoliaAdenolia   08 novembre 2015
Tous les ans, une à cinq personnes meurent de la leptospirose. Dans les départements d’outre-mer, notamment à la Réunion et à Mayotte, les taux d’incidence sont dix à cent fois plus élevés qu’en métropole. Un million de personnes tombent malade chaque année partout dans le monde, surtout en Asie du Sud-Est et en Amérique latine. Cent mille personnes en meurent. « On constate très nettement une émergence de la maladie liée au réchauffement climatique. Les inondations et les crues d’eaux souillées sont redoutables. Au Brésil et en Inde, il y a des épidémies importantes à la saison des pluies. Il suffit de se balader pieds nus là où les rats ont pissé. » En France se sont surtout les vétérinaires, les paysans, les gens qui travaillent près des sources d’eau douce qui sont touchés. Les SDF aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AkyahAkyah   26 octobre 2015
Souvenez-vous: les rats sont partout. N'imaginez pas que vous êtes épargnés
Commenter  J’apprécie          71
AkyahAkyah   27 octobre 2015
Mieux vaut un lion que dix chacals et mieux valent dix chacals que mille rats.
Un rat, ça ne se promène jamais seul.
Commenter  J’apprécie          40
NikozNikoz   20 juillet 2016
Un rat, ça ne se promène jamais seul.
Commenter  J’apprécie          31

Videos de Zineb Dryef (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Zineb Dryef
10 août 2021, dans le cadre du banquet du livre d'été « toute lecture est un parcours » qui s'est déroulé du 6 au 13 août 2021, Zineb Dryef, Simon et Capucine Johannin s'entretenaient autour du thème : Écrire et raconter la jeunesse, une conversation.
Simon et Capucine Johannin ont écrit Nino dans la nuit (Allia), un roman remarqué qui raconte la longue saison en enfer que traverse Nino, dix-neuf ans, personnage un peu paumé, un peu romantique et à la jeunesse ardente. Tous deux, à travers l'écriture et la photographie, dessinent le portrait d'une génération solaire et désespérée. Simon Johannin a publié, en 2020, Nous sommes maintenant nos êtres chers (Allia). Zineb Dryef est journaliste au Monde. Plusieurs mois durant, elle a suivi un petit groupe d'adolescentes qui errent à la Goutte-d'Or avec des garçons de leur âge, de jeunes Marocains sans attaches familiales. Livrés à eux-mêmes, ces jeunes vivent à cent à l'heure, une vie à la fois intense et éprouvante.
+ Lire la suite
autres livres classés : ratsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2408 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre