AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355580820
Éditeur : Hongfei Culture Editions (06/03/2014)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une poésie chinoise vieille de plus de mille ans. Les joies de l’amitié et de l’hospitalité, pour aujourd’hui !

Au fil des pages, les images de Sara, faites de papiers déchirés, varient en couleurs. Passant de l’ocre au bleu, du jaune au vert, du noir au rose, elles évoquent tour à tour de grands espaces puis le jardin clôt, l’attente sereine puis une joyeuse agitation, le chemin non balayé puis la table dressée, une apparition lointaine et enfin la p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fleur
  29 mai 2014
Cet album fait la part belle à un ancien poème chinois vieux de plusieurs siècles.
Contemplatif, le narrateur attend son invité et nous promène dans son quotidien avec toute la douceur de la poésie. Lorsque celui-ci arrive à défaut de mets fastueux, on y préférera la convivialité et le partage.
Finalement n'est ce pas là l'essentiel, ce temps passé ensemble ?!
Sara illustre ce poème, comme dans beaucoup de ses albums, avec la technique du papier déchiré. Elle y varie les ambiances en jouant avec les couleurs et les points de vue tout en conservant la simplicité propre au texte et à la sagesse chinoise.
C'est beau, c'est très zen... mais peut-être un peu hermétique pour les enfants. Alors pour aider à mieux s'imprégner de cette ambiance, on retrouve à la fin de l'ouvrage le poème dans sa langue d'origine et un petit encart sur la poésie chinoise avec la manière dont elle se construit, et ses tonalités.

J'aime ces albums de qualité, qui se veulent passeurs de cultures !
Commenter  J’apprécie          20
Neediena
  25 avril 2014
Découvert dans le cadre d'une opération Masse Critique, mon avis sur cet album est partagé. le texte, traduction d'une vieille poésie chinoise est beau, et le travail d'illustration de Sara a le mérite d'être original puisqu'il semble s'agir de collages de papiers déchirés. Mais peut-être le choix des couleurs ou justement de cette technique m'ont semblé bien froids par rapport à la chaleur qui se dégage du texte... de plus, et l'illustratrice avoue elle-même ne pas faire de différence entre enfants et adultes, il me paraît difficile de mettre cet album dans des mains d'enfants qui risquent peut-être d'en voir là un objet hermétique. Il s'agit donc clairement pour moi d'un album pour adultes. Ceci dit, je tiens à remercier l'éditeur pour le mot sympathique et personnalisé qui accompagnait l'album.
Commenter  J’apprécie          10
Nahe
  12 mai 2014
A l'aide de papiers déchirés de couleur, Sara illustre une ancienne poésie chinoise : on y retrouve l'attente de l'invité et les préparatifs qui s'imposent pour le recevoir. A la manière d'un zoom, les illustrations se rapprochent peu à peu de la maison et de la table dressée. Les couleurs changent, s'entremêlent ou s'opposent mais restent l'impatience et la fébrilité en attendant cet invité.

Tout au long de l'album, le procédé reste le même, il restitue avec bonheur hommes, animaux ou décors. Les émotions transparaissent et le lecteur reste émerveillé face à la finesse ainsi rendue. Un très bel album où dépaysement et poésie priment !
Lien : http://nahe-lit.blogspot.be/..
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Fu Du (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fu Du
André Markowicz lit "Ombres de Chine" : "Pensées en voyageant la nuit"
Ombres de Chine est une expérience poétique et de traduction unique en son genre. André Markowicz s’est lancé dans une entreprise aussi folle qu’ambitieuse : offrir au public quatre cents poèmes chinois de l’époque Tang (qui court entre les VIIe et IXe siècles) sans pour autant avoir connaissance de la langue chinoise.
« J’ai décidé de m’en approcher par le seul moyen que j’avais : non pas apprendre le chinois – ce qui m’aurait demandé vingt ans pour n’ajouter, dans le meilleur des cas, qu’une interprétation aux dizaines d’interprétations déjà existantes et dues, elles, à des érudits prodigieux – mais, à partir de toutes ces interprétations, des mots-à-mots les plus divers et des autres traductions, dans toutes les langues que je suis capable de lire (le russe, l’anglais, l’italien, l’espagnol en outre du français), d’essayer d’approcher ce continent flottant. Ce continent d’ombres, grandioses et fluctuantes qu’est, pour celui qui s’en approche comme moi, candidement, la poésie chinoise. »
+ Lire la suite
autres livres classés : poèmesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
704 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre