AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371020508
Éditeur : Lumen (27/08/2015)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Quand Dairine, la petite soeur de Nita, tombe sur son manuel du sorcier, elle n'y réfléchit pas à deux fois, et prête aussitôt serment. Bien trop maline pour son âge, la demoiselle n'a pas froid aux yeux et ne fait jamais rien à moitié : sitôt qu'elle reçoit son propre manuel et un ordinateur tout neuf, la voilà partie pour sa première épreuve d'initiation. Lorsque Kit et Nita comprennent l'horrible vérité, la jeune geek est déjà de l'autre côté de la galaxie, car ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Allison
  23 septembre 2015
Ce troisième tome de Wizards est de loin celui que j'ai préféré ! Étonnamment, la saga va en s'améliorant, et c'est tant mieux. Après nous avoir téléporté dans un monde parallèle, puis nous avoir fait visité les fonds marins, cette fois c'est dans l'espace que nous donne rendez-vous Diane Duane. Une fois encore, j'ai été impressionnée par les connaissances de l'auteur et j'ai appris énormément de choses. Wizards est certes une saga adressée à la jeunesse, mais elle est loin de prendre les enfants pour des idiots. Les concepts évoqués dans le romans sont complexes, parfois mêmes carrément compliqués, et permettent d'apprendre énormément de choses d'une façon très ludique. J'ai adoré ça.

J'ai aussi beaucoup aimé le fait que la petite soeur de Nita, Dairine, qui était un personnage secondaire dans les deux tomes précédents, soit catapultée au devant de la scène et endosse avec brio le rôle de personnage principal, voire même d'héroïne de ce tome. On découvre différemment la jeune fille capricieuse au caractère bien trempé des premiers tomes, et c'est avec plaisir que j'ai appris à la connaître et à l'apprécier (et c'était loin d'être gagné !) et c'est avec plaisir que je la retrouverais dans les tomes suivants. Dans ce tome, Dairine affronte les mêmes genre de dangers que sa soeur deux ans plus tôt et cela la force à grandir et à privilégier ce qui importe vraiment. Ce livre est une ode au courage et à l'humilité, tout en restant parfois drôle, triste et surprenant.

Comme je l'ai précisé plus tôt, ce tome se déroule principalement dans l'espace, et même hors de notre système solaire. Diane Duane rend la chose très crédible, si bien que l'on pourrait penser qu'elle a elle-même visité les planètes en question pour faire du repérage. Ce tome-ci est clairement axé science-fiction, d'autant que le personnage de Dairine n'a d'autre ambition que de devenir la prochaine Luke Skywalker. C'est pourquoi elle choisit de s'aventurer dans l'espace. Elle est cependant très plaisante à suivre et les événements vont la rendre de plus en plus attachante.

Car en effet, la jeune Dairine du début du roman est une jeune fille surdouée et ambitieuse, assez égoïste et difficile à vivre. Mais elle est aussi passionnée d'informatique et d'astronomie, et surtout complètement fan de la saga Star Wars. Convaincue que le pouvoir est le savoir, et désireuse de s'approprier les deux, elle a passé sa courte vie à tout apprendre afin de tout maîtriser. Ainsi, lorsqu'elle découvre les pouvoirs de sa soeur à la fin du second tome, elle souhaite ardemment les posséder elle aussi, se comparant au jeune Luke découvrant la Force... Elle décide alors de foncer tête baissée, inconsciente des risques, convaincue qu'elle parviendra à tout affronter. En moins de temps qu'il n'en faut pour, je ne sais pas, prendre le temps de réfléchir, la voici devenue sorcière à part entière, en route pour une mission plus périlleuse encore que celles que sa soeur a déjà dû affronter !

Mais très vite les événements lui font prendre conscience que l'on ne fait pas toujours tout ce que l'on veut et que l'intelligence a ses limites si l'on manque de coeur. L'évolution de Dairine est vraiment agréable. Là où Nita est passée du rôle de jeune fille timide harcelée à l'école à celui d'une personne bien plus sure d'elle, qui s'affirme et s'ouvre au monde, Dairine quant à elle devra au contraire devenir plus humble et plus empathique. Je n'ose pas en dire plus, l'évolution du personnage vaut le coup et je m'en voudrais de vous le gâcher.

Même si Dairine est au premier plan, Nita et Kit ne disparaissent pas pour autant. Je pense même qu'ils partagent le même temps de présence, finalement. Mais leur rôle est moins dans l'action, c'est pourquoi ils semblent en retrait. En revanche, la relation des deux amis continue d'évoluer et ils partagent une belle amitié qui pourrait bien se transformer au cours des tomes suivants. Que ce soit le cas ou non, leur relation est une des choses sur lesquelles se basent l'histoire et je pense qu'elle continuera à évoluer positivement et que l'on prendra toujours autant de plaisir à les suivre. Car oui, je crois bien avoir dit que dans le premier tome, les deux personnages manquaient d'individualité, qu'ils étaient très semblables et que j'espérais que cela changerait. C'était déjà le cas dans le second tome, et c'est définitivement le cas ici : Kit et Nita sont deux personnes différentes, qui se complètent très bien. Ils ont définitivement gagné en crédibilité et ont aussi gagné mon affection.

Ainsi, L'Éveil est un excellent tome qui mêle avec brio sorcellerie et science-fiction. Il pourrait presque être lu indépendamment des deux précédents tant l'histoire est rafraîchissante. Mais j'ai bien dit presque : le Pouvoir Solitaire, l'ombre au tableau, le Dark Vador de l'histoire (comme dirait Dairine) est quant à lui toujours là. C'est un personnage particulier, un méchant tout ce qu'il y a d'original et vraiment intéressant, qui n'est pas juste cruel parce que c'est le méchant de l'histoire. J'ai beaucoup apprécié ce que l'on apprend sur lui dans ce tome, et j'ai hâte de voir où les suivants vont nous mener.

J'ai donc passé un excellent moment de lecture. Si Wizards était jusqu'à présent une saga que j'appréciais simplement, ce tome m'a vraiment conquise et m'a donné très envie de lire la suite. À ceux qui ont eu du mal avec les tomes précédents, je pense que celui-ci pourrait vous réconcilier avec la saga. Pour ma part, je le recommande vraiment et j'espère avoir la suite très vite !
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
April-the-seven
  19 octobre 2015
Je remercie Livraddict et les éditions Lumen pour ce partenariat. Non seulement la couverture est magnifique, mais le contenu vaut aussi le coup d'oeil !
Ce qui est bien avec cette saga, c'est que le premier tome commence gentiment, mais plus on avance dans les aventures de Nita et Kit, plus on admire l'originalité et la créativité de Diane Duane.

Après des aventures hors du commun, nous retrouvons Nita et Kit, de retour chez eux. Et les choses sont nettement différentes maintenant que la famille de Nita a pris connaissance de ses pouvoirs. Si le premier tome s'inscrivait dans l'initiation de nos jeunes sorciers, le tome 2 nous plongeait dans les fonds marins… eh bien ici, l'auteur nous embarque dans l'espace !

Et ce que j'ai aimé, c'est qu'on oubliait un peu Nita et Kit, au profit de Dairine, la jeune soeur de Nita. Aussi solitaire que déterminée, la jeune fille est fermement décidée à devenir une sorcière elle aussi. Et lorsque sans réfléchir elle se lance dans le cosmos, défiant ainsi les règles de prudence élémentaires, Nita et Kit n'ont pas d'autre choix que d'aller la chercher. Mais le Pouvoir Solitaire rôde toujours dans les parages et Dairine l'indomptable risque d'en avoir pour ses frais !

Je n'ai qu'un mot pour décrire ces pérégrinations : wouahou ! Autant j'avais bien aimé les deux premiers opus, autant celui-ci est fouillé, profond et pensé dans les moindres détails. Entre fantastique et science-fiction, L'Éveil nous laisse le souffle court et estomaqué face à la richesse de la trame.

Pour son voyage initiatique, Dairine n'aura pas accès à un livre comme sa soeur, mais à un ordinateur. J'ai trouvé ça audacieux et ça collait bien avec le tempérament de la jeune fille. Alors certes, elle est très (peut-être trop) mature pour son âge, mais son rapport avec la magie est plus moderne. Dès que l'on se retrouvait de son point de vue, l'histoire me captivait et je ne relâchais jamais mon attention. Il y a un vrai côté addictif derrière, un petit je ne sais quoi qui nous pousse à soutenir Dairine et à partager son ébahissement. Encore une fois, Diane Duane fait preuve d'une inspiration sans borne.

Ma partie préférée reste le dernier tiers, lorsqu'elle se retrouve sur la carte-mère. La magie de Dairine prend une dimension totalement inattendue, pour mon plus grand bonheur. Et sans mentir, j'ai trouvé ça plus sympa, car c'était nouveau. Faire de la magie en pianotant sur un clavier et en donnant ses instructions à un Mac, vous imaginez ? Moi j'ai surkiffé le concept !

L'histoire s'enchaîne remarquablement bien. le rythme est bon, haletant et entrainant. Certains termes ou tournures de phrases sont peut-être parfois un peu trop compliqués pour un novice de l'informatique, mais ça reste dans le thème et ça nous immerge un peu plus dans l'univers scientifique. On découvre un nouveau pan de la magie qui, décidément, n'a aucune frontière ! Concernant la plume, elle est dans la continuité des premiers livres et nous fait voyager comme jamais. L'auteur semble avoir des connaissances massives dans le domaine de l'astronomie et nous en parle avec aisance et passion.

J'ai adoré Dairine, son côté débrouillard, son tempérament de feu, mais aussi son imprudence. Même si j'aimais bien Nita et Kit, j'ai préféré me retrouver de son point de vue afin de la suivre dans ses bonds de planètes en planètes, de système en système. C'est une jeune fille très caractérielle et avide d'apprendre et de tout maîtriser. Alors bien sûr, elle a tendance à ne pas réfléchir aux conséquences néfastes de ses actes, mais c'est ce qui fait sa personnalité si amusante.
En aparté, la relation entre Kit et Nita prend un nouveau tournant. C'est la période de l'adolescence et des hormones en ébullition. Diane Duane amorce un gentil virage les concernant. Est-ce que leur relation restera platonique et uniquement basée sur l'amitié ? Ou y a-t-il quelque chose de sous-jacent comme des sentiments naissants ? J'ai bien envie d'en savoir plus à ce sujet !

En résumé, un nouvel opus bourré de rebondissements et carrément dépaysant. Grâce à une grande créativité, Diane Duane nous embarque dans la galaxie et nous fait frissonner aux côtés de Dairine. La magie se dévoile sous des aspects différents et la fin nous laisse sur une faim grandissante. J'ai passé un très bon moment et j'en redemande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ice-Queen
  23 août 2015
Merci aux Editions Lumen et à Emily pour ce service presse!

Avant toute chose, je me dois de parler de la couverture de ce roman qui est une pure merveille ! Lumineuse et mystérieuse, elle m'a tout de suite attirée. Et en plus, elle reflète parfaitement l'ambiance du livre, puisque l'essentiel de l'intrigue se déroule dans l'espace.
Nous retrouvons Nita et Kit peu de temps après leurs aventures auprès des gardiennes de l'océan. Cette histoire les a vraiment fait changer et réfléchir, en particulier Nita qui a réellement frôlé la mort de très près. Nous la découvrons ici en proie a certaines questions existentielles, notamment concernant son avenir et sa future situation amoureuse. Mais nos deux héros se font voler la vedette par Dairine dans ce troisième opus. En effet, la petite soeur de Nita sait désormais que son ainée est sorcière et donnerait n'importe quoi pour en devenir une à son tour. Dairine va persévérer jusqu'à atteindre son objectif et elle finira par prononcer le serment qui fera d'elle une sorcière, sans même chercher à le comprendre. Elle se rendra compte à ses dépends, perdue au milieu de l'univers, que la magie n'est pas un jeu et qu'il faut toujours réfléchir avant de jouer avec des pouvoirs qui nous dépassent !
J'ai réellement apprécié le fait que cette fois le personnage central soit Dairine. J'aime beaucoup son tempérament. Elle est très jeune et agit souvent sans réfléchir, mais elle a de l'ambition et se révèle être très futée.
Le début de l'histoire m'a bien fait rire avec l'arrivée du nouvel ordinateur chez les Callahan. Les parents s'obstinent à vouloir le mettre en marche eux-mêmes alors qu'on se rend bien compte qu'ils n'y connaissent pas grand-chose. Au final, c'est Dairine qui va s'en occuper pendant qu'ils se disputent à ce sujet, sans même se douter de ce que leur fille est en train de faire.
La plume de l'auteur est toujours aussi fluide et agréable. Je dois avouer que dans ce troisième opus, ce qui m'a le plus épaté est sans nul doute la grande connaissance de Diane Duane en ce qui concerne l'astronomie. Elle nous emmène faire un voyage à travers l'univers, en commençant par notre galaxie avec ses planètes et ses satellites. Tout est tellement bien décrit, que ce soit la température, la composition du sol, les couleurs, etc. que l'on s'y croirait vraiment !
Ce qui est génial avec cette saga, c'est que chaque tome semble unique et que, même s'il relate la suite des aventures de nos sorciers préférés, chaque opus possède un univers particulier, une ambiance qui lui est propre. Celui-ci, pour mon plus grand plaisir, est bien plus axé science-fiction.
La seule petite chose que je trouverais à « reprocher » à ce livre, c'est que je trouve que la bataille contre le Pouvoir Solitaire est remportée un peu trop facilement et j'aurais aimé que Dairine s'en sorte seule. Mais bon, ce n'est qu'un détail !
Que dire de plus ? Une fois encore, j'ai grandement apprécié l'imagination débordante de l'auteure et cette fois je peux vous dire qu'elle fait fort, notamment avec les planètes de son invention, ainsi que ses habitants !
La fin en elle-même est très belle, car comme toujours il y a une morale à cette histoire. D'ailleurs, la saga aurait très bien pu s'arrêter là, mais je suis contente qu'elle se poursuive ! J'ai hâte de savoir si toute cette aventure aura servi de leçon à Dairine et si la prochaine fois elle se montrera plus prudente ou non !

En résumé, cette saga est toujours aussi plaisante ! J'ai apprécié l'humour et l'imagination débordante de l'auteur, ainsi que le voyage époustouflant qu'elle nous offre à travers notre galaxie, puis l'univers entier ! le changement de personnage principal pour cet opus était judicieux et très appréciable et il me tarde de lire la suite des aventures de nos jeunes sorciers !
Lien : http://les-lectures-de-ice-q..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbe
  28 août 2015
L'auteur se plaît à nous confronter à des mondes très différents. Dans le second tome nous avions exploré l'Océan et ses occupants, dans ce volume ce sera un grand bond dans l'espace et l'informatique.

Dairine est l'héroïne de cette aventure. Petite soeur de Nita, elle découvre à son tour le monde de la magie. Mais pas de vieux manuel poussiéreux pour elle qui fera son initiation via un module d'ordinateur très performant !
Plongée presque par hasard dans l'univers, elle découvre rapidement qu'elle y est poursuivie par une forme mystérieuse appelée le Solitaire. Afin de le semer, elle s'éloigne de plus en plus de sa Terre.
Sa soeur et son ami Kit sont envoyés en renfort afin de superviser son épreuve...
L'éveil offre une véritable plongée intergalactique. Il propose une vision souvent intéressante du monde et des univers qui nous entourent. Les êtres vivants rencontrés seront très variés !
En parallèle, nous découvrirons l'univers binaire et les questions mathématiques mais aussi philosophiques qui en découlent.

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Asuna
  18 octobre 2015
J'avais pas trop trop accroché avec les tomes 1 et 2, et j'ai pourtant quand même décidé de lire le tome 3. Et franchement, je me demande bien pourquoi arf Bon remarquez, au moins je reste en accord avec moi même hein ^^
Ce 3ème tome avait pourtant plutôt bien commencé. On aborde ici un thème, l'astronomie, qui, s'il ne me passionne pas, m'intéresse tout de même. Ce tome ci est plus axé sur Dairine, Nita et Kit sont assez peu présents finalement, et j'ai pas compris pourquoi. Sérieusement, POURQUOI passer, au tome 3 déjà, à Dairine ??? Moi pas comprendre, vraiment. C'est pas logique, pas fluide, pas raccord avec les 2 tomes précédents.
Et évidemment, Dairine est, elle aussi, très douée pour la magie, et très mature pour son âge. Bon sang, elle a 11 ans quoi !!! Même si elle est surdouée (ce qui n'est pas clairement dit) c'est juste pas crédible quoi. Sa façon de parler, de réagir, d'agir, ça ne colle pas.
Cependant, un point m'a quand même beaucoup plu, c'est la manière différente du rapport qu'a Dairine à la magie. Ça apporte une touche inédite, originale et moderne.
Malheureusement, le tout est à nouveau extrêmement compliqué. Que ce soit dans le thème de l'astronomie ou de l'informatique, on tombe très vite dans des notions très compliquées, avec un vocabulaire précis et spécifique, qui parle pas forcément aux novices... J'ai lu plusieurs passages sans en comprendre réellement le sens, sans comprendre ce que l'auteur voulait nous faire passer, ressentir, à tel point que j'ai failli décrocher. Il y a vraiment beaucoup de choses qui ne m'ont pas parlé, que je n'ai pas réussi à imaginer.
Autre point négatif, le côté trop "facile". Les ados (pré ados même...), débutants en magie, sont quasi livrés à eux mêmes ! Où sont donc tous ces sorciers émérites ? Si j'ai bien compris, les 3 tomes se déroulent sur une période de 6 mois environ, et en ce si court laps de temps, il ont déjà dû sauver le monde du gros-méchant-pas-beau à 3 reprises ! Et ce en étant très jeunes et relativement novices quand même... Ça manque de "graduation" je trouve.
Pour finir avec le style d'écriture, que je n'ai pas trouvé exceptionnel, principalement en raison de toutes ces notions complexes qui alourdissent le récit. Et globalement, ça reste assez simple (dans la manière d'écrire).
En résumé, un début qui semblait intéressant avec une nouveauté (le côté informatique) qui apportait une touche moderne et innovante au récit, mais à nouveau les mêmes défauts - selon moi - que les autres tomes : des protagonistes bien trop matures et doués pour leur âge et leur expérience dans le domaine de la magie ; un thème intéressant (l'astronomie) mais des notions trop complexes et poussées pour un simple quidam ; et des situations limite apocalyptiques, encore. Bon j'arrête là cette saga.
Lien : http://asuna.eklablog.com/wi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SioSio   02 octobre 2015
La sorcière savait ce qu'elles voulaient dire par là, et entreprit donc de les baptiser. Elle choisit tout d'abord des jeux de mots de programmeur : la plaine vitreuse se peupla de Bit et Buffer, Pinout et Ascii, Peek et Poke, Variable, Curseur, Chaîne, Boucle, Biffure, Sort... Quand elle eut épuisé son réservoir de blagues, elle passa à des noms plus classiques, comme Tom, Dick et Harry, sans oublier George, Robert, Richard, Carolyn et autres. [...] Elle se rabattit ensuite sur les héros de comics et de dessins animés, l'équipage de l'USS Enterprise, la distribution entière du Seigneur des Anneaux et des films Star Wars (excepté bien sûr Dark Vador), les noms et capitales des cinquante états américains, sans oublier tous les rois et reines d'Angleterre dont elle se souvenait. Lorsqu'elle eut terminé, elle regretta de ne pas disposer d'un annuaire. Morte de faim et de soif, elle eut malgré tout la satisfaction de se dire que quelque part dans l'univers, dans un millier d'années, existerait un monde où cohabiteraient Elizabeth Ière et Luke Skywalker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbeorbe   28 août 2015
- Les Pouvoirs... souffla Harry. La Création. Des forces plus vieilles que le temps. Tout ça... c'est l'affaire des saints, pas des enfants !
- Même les saints ont eu des débuts modestes, remarqua Carl d'une voix douce. Et ce sont toujours les enfants qui ont sauvé l' Univers des générations précédentes pour le refaire à leur image.
Commenter  J’apprécie          100
baronette20baronette20   25 mars 2017
Elle hocha la tête, incapable de formuler la moindre réponse.
- C'est le moins que je puisse faire, se contenta d'ajouter le jeune homme, comme si le reste de sa phrase tombait sous le sens.
- Kit...
- Ecoute, je ne suis pas sûr d'avoir ton courage, mais...
- Kit, tais-toi.
Il s'exécuta, surpris.
"Chacun de mes pas me rapproche toujours un peu plus..."
- Ecoute je ne l'ai pas fait "aussi" pour toi. C'était plutôt "principalement" pour toi.
Son ami la dévisagea comme s'il craignait de l'avoir mis en colère. Mais il semblait surtout gêné.
- Euh... O.K., dit-il. Je... je me suis dit que c'était peut-être le cas. Mais je n'en étais pas certain. Je ne voulais pas me ridiculiser si ce n'était pas le cas. Alors ?
- Alors...
Malgré le nœud dans sa gorge, Nita parvint à articuler :
- Je t'aime, voilà tout. Très fort. Et même si tu te mets à aimer quelqu'un d'autre de la même façon, je tiens quand même à faire équipe avec toi. Si tu es d'accord. C'est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Diane Duane (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diane Duane
Wizards de Diane Duane   Vendue en tout à plus de 3 millions d’exemplaires rien qu’aux États‑Unis, Wizards berçait avant Harry Potter les rêves de magie des adolescents américains. Très appréciée outre-Atlantique, cette série a été primée de nombreuses fois.
autres livres classés : GalaxiesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle