AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2708228803
Éditeur : Editions de l'Atelier (02/04/1991)
Résumé :
Voilà un des moments le plus mal connu, le plus calomnié de notre histoire, un épisode passé presque immédiatement dans la légende et riche d'enseignements pour les 120 années qui vont suivre. Le 18 mars 1871, le peuple de Paris, sortant à peine du siège soutenu héroïquement par la population, empêche les canons de Montmartre de repartir pour Versailles. Les soldats fraternisent avec les hommes et les femmes de la Butte et fusillent leurs généraux. Partis à l'assaut... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   05 février 2019
Elisabeth Dmitrieff
Elle naît en 1851 à Pokov (Russie) d'une famille noble.
Arrivée en Suisse, elle organise la section russe de l'Internationale. En mars 1870, elle arrive à Londres, rencontre Marx et ses filles. Marx lui demande alors de partir à Paris. Elle y est en mars 1871.
Pendant la Commune, elle anime l'Union des Femmes pour la Défense de Paris et le secours aux blessés. Elle combat pendant la Semaine sanglante. On la voit défendre la Butte-Montmartre avec Louise Michel. Elle est blessée sur la barricade du faubourg Saint-Antoine, d'où elle ramène Frankel, plus atteint.
"On la vit pendant la Commune, vêtue d'une magnifique robe rouge, la ceinture crénelée de pistolets. Elle avait vingt ans et était fort belle. Elle eut des adorateurs" dit Lissagaray, qui nous paraît avoir été du nombre ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stekasteka   05 février 2019
Tout un peuple s'entretient de choses graves, pour la première fois on entend les ouvriers échanger leurs appréciations sur des problèmes qu'avaient abordés jusqu'ici les seuls philosophes. De surveillants, nulle trace, aucun agent de police n'obstrue la rue et ne gêne les passants. La sécurité est parfaite. (Villiers de l'Isle-Adam)
Commenter  J’apprécie          10
stekasteka   05 février 2019
Or, tandis que mes yeux se remplissaient de larmes,
Un nuit j'entendis comme un lointain bruit d'armes
Dans le silence répété.
"Entends-tu, dans la nuit, cette voix qui t'appelle,
Écoute, l'heure sonne, viens !"
(Louise Michel)
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox