AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895854580
Éditeur : Les Editeurs Réunis (05/11/2013)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 51 notes)
Résumé :
À peine six mois après être revenues d'un voyage au Mexique ayant frôlé la catastrophe, Caroline, Katia et Vicky reprennent la route, cette fois vers la ville de Québec afin de prendre part à un banal congrès sur l'éducation. Que ce soit pour s'offrir une pause de leur vie quotidienne ou pour profiter d'un petit congé aux frais de la commission scolaire, nos trois enseignantes partent le coeur léger, avec l'objectif avoué de se faire plaisir. Fail ! En quittant les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Cranberries
  08 mars 2016

mardi 23 février 2016
Compte-rendu de la Foire du Livre de Bruxelles 2016

Comme vous le savez sûrement (je l'ai assez répété sur le blog et la page) je me rendais ce week-end à la Foire du Livre de Bruxelles, qui cette année était gratuite.
L'occasion pour moi d'y aller tout le week-end, alors que d'habitude je me contente de faire le tour un seul jour.
Samedi
Ainsi donc, je suis arrivée à la Foire le samedi matin vers 10h30. Rouler toute seule dans Bruxelles est toujours un plaisir que j'ai hâte de renouveler chaque année, car après tout quoi de mieux que de risquer sa vie dans cette circulation juste improbable, je vous le demande...

Bref, je suis arrivée saine et sauve sur place, c'est là l'essentiel. Je fais d'abord un petit tour, et peut-être un quart d'heure après être arrivée, je retrouve mon amie Caladhiel, que j'avais rencontré à Montreuil en décembre dernier. Caladhiel fait la file pour la dédicace de Christelle Dabos, qui est vraiment très très longue, ce qui me décourage de le faire aussi.
Et juste un peu plus loin de nous, j'aperçois Ceres de Mirrocle World qui est aussi à la Foire avec des amies. Je rencontre notamment Sarah qui a gagné une enveloppe surprise sur mon blog, et j'en profite donc pour la lui remettre (ça me fait économiser un timbre ^^).
Nous faisons un petit tour ensemble, puis je me dirige vers mes propres dédicaces.
Je vais d'abord sur le stand Interforum pour acheter le tome 2 de Saskia de Marie Pavlenko et le premier tome de Cité 19 de Stéphane Michaka, car les deux auteurs dédicacent ce samedi.
D'ailleurs, juste après mon achat, je pars à la recherche de Marie Pavlenko (il faut dire que les stands de dédicaces chez Interforum, faut les trouver).
Quand enfin je la trouve, il n'y a pas de file, je suis seule. Marie me reconnait car on s'est vue il y a à eu près un an au Festival Trolls & Légendes avec ma chère amie Cindy van Wilder.
Du coup on papote un peu pendant qu'elle me dédicace mon bouquin.
Après cela, je me faufile jusqu'au stand de Kennes Editions, où j'achète le deuxième tome de la série "Les héros ça s'trompe jamais" de Marie Potvin, qui justement n'a personne dans sa file non plus.
Je tends mon bouquin à Marie, qui me reconnait aussi puisqu'on s'est vue sur le salon de Montreuil en décembre. de plus, je lui dit que je suis une des blogueuses qui la rencontre le lendemain. On discute un petit peu, avant de se rendez-vous le lendemain.
En quittant le stand, je tombe sur Adrien, mon très chouette ex-collègue et sa copine Mélanie. On discute un moment en plein milieu de l'allée, quand Nadège, une autre bibliothécaire qui a fait ses études dans la même école que nous passe nous saluer. Décidément, les bibliothécaires savent se repérer...
En me promenant un peu dans les allées, je me retrouve face au stand de la Renaissance du Livre où j'aperçois Philippe Lambillon à une table de dédicace. C'est là que j'apprends qu'une BD sur les Carnets du Bourlingueur est éditée. Ni une ni deux, j'achète la BD afin de la faire dédicacer, par Philippe, mais aussi par Lapuss' le scénariste et Alex Orbe le dessinateur. Tous les trois sont extrêmement sympa, et Philippe Lambillon est aussi drôle et chaleureux qu'à la TV. Je passe vraiment un chouette moment avec ces trois-là !

De là, je vais sur le stand de Dilibel, car je recherche la BD "Le journal d'Anne Frank" parue chez Soleil. Ne la trouvant pas j'interpelle un vendeur qui me désigne une table en me disant qu'il ne reste que deux exemplaires. Mais miracle, je réussi à avoir le mien.
Avant d'aller payer mon achat, je fait un tour du stand et je prends une BD pour mon petit frère qui n'a malheureusement pas pu venir à la Foire avec moi cette année. Il faut bien que je lui rapporte quelque chose !
Ensuite, je flâne un peu dans les allées, je regarde les stands et les bouquins, et je retrouve par hasard Caladhiel qui fait dédicacer ses tomes d'Oniria par B.F. Parry, et à partir de ce moment on va plus ou moins passer le reste de la journée ensemble.
En tout cas, c'est ensemble que nous allons sur le stand de chez Dupuis et qu'on craque toutes les deux pour la nouvelle BD sortie chez eux: Harmony.
De là, je décide de retourner à ma voiture afin de me délester de mes achats, et des BD que j'avais prises pour les faire dédicacer, parce que le stand Dupuis a eu la bonne idée cette année d'imposer des tickets pour les dédicaces. Ce qui veut dire que si vous n'achetez pas votre livre chez eux, pas de dédicace... J'adore ce genre de principe, surtout quand j'ai tous les tomes des auteurs présents (ironie inside).

Après avoir largement déchargé mon sac à dos, je retourne sur le stand de chez Kennes Éditions (oui je suis toujours fourrée là-bas, ils commencent à me repérer de loin ^^) pour faire dédicacer ma BD Benoit-Olivier par Alcante, qui est très heureux que je la lui présente, car c'est la première occasion pour lui d'utiliser le tampon de Bine. D'ailleurs il le certifie sur ma dédicace. Chouette, dans quelques années ça vaudra de l'or ^^
Ensuite, petit tour vers Interforum pour faire dédicacer Cité 19 par Stéphane Michaka. Quelle surprise de voir que Marie Pavlenko et lui doivent dédicacer debout en plein milieu du stand. Heureusement, cela n'entame par leur bonne humeur, et je discute un peu avec Stéphane de la conférence qu'il donnait à Montreuil avec Samantha Bailly, Shannon Messenger et Cindy van Wilder. Et le moins que je puisse dire c'est que Stéphane est vraiment adorable.

Ayant quitté Stéphane et Marie, je retrouve Caladhiel chez Bragelonne-Castelmore-Milady où ma copine va vraiment craquer son slip. Moi je décide de rester raisonnable, parce que je reviens quand même le lendemain. A chaque jour suffi sa peine.
Après ça, on fait un peu le tour du salon, tranquillement, avant de se quitter.

Dimanche
Dimanche je retourne à la Foire, mais cette fois-ci avec une de mes amies. C'est la première fois qu'elle vient à la Foire du Livre, et j'espère ne pas la décourager, car comme je lui dit, il faut être sacrément patient pour faire un salon du livre avec moi ^^
Nous arrivons aux alentours de midi, et une fois sur place on se dirige d'abord chez Kennes, car je souhaite acheter un cadeau d'anniversaire à la soeur de mon amie, dont c'était l'anniversaire vendredi. Je décide de lui prendre le premier tome de la série "Les héros ça s'trompe jamais" comme ça j'aurai l'occasion de lui faire dédicacer lors de ma rencontre avec l'auteure en fin d'après-midi.
En voulant quitter le stand, on tombe sur Amélie, une bibliothécaire qui a fait ses études dans la même école que moi et qui fait la file pour la dédicace de la BD de Léa Olivier. Décidément, on se voit dans tous les salons !
Ensuite, nous déambulons tranquillement dans les allées, en faisant un tour par chez Bragelonne-Castelmore-Milady où cette fois-ci je craque pour le premier tome de Rose Morte de Céline Landressie et 14-14 de Silène Edgar et Paul Beorn.
On continue, et on fait une halte sur le stand de l'École des Loisirs, que j'ai un peu loupé la veille. Je n'achète rien (ce qui est exceptionnel !) mais je repère de chouettes albums, bouquins et BD que je pourrai acheter pour la bibliothèque où je travaille. Je note également des choses à acheter pour moi à la prochaine occasion.

Sur un autre stand, on croise pas mal de bouquins, et certains attisent ma curiosité comme le premier tome de Supers de Frédérix Maupomé et Dawid.
Mais même si la BD me tente pas mal, je décide de garder le titre sous le coude pour un prochain achat.
Prochain achat qui va être rapide, car en passant par hasard par le stand de dédicace de Dupuis, je vois que justement l'auteur de Supers est en dédicace. Il n'en fallait pas plus pour m'inciter à l'achat !
Et voilà comment j'achète une BD supplémentaire, juste pour le plaisir de la voir dédicacer (et avouez que franchement, cette dédicace c'est de la bombe !).
Et en prime je reçois de très chouettes goodies des Éditions de la Gouttière. Un badge qui rejoint rapidement tous les autres sur mon tour de cou, un magnet qui trouvera bientôt sa place dans mon nouveau chez-moi et le catalogue de la maison d'édition. Autant dire que j'ai littéralement commandé l'entièreté du catalogue pour mon lieu de travail... Tentation quand tu nous tiens !

Une petite pause nourriture plus tard, nous voilà dans la file pour la dédicace de Feroumont. Non je n'ai pas de ticket, mais je m'en fous, je ne veux pas louper une dédicace de ce monsieur que j'adore.
Mais voilà qu'un responsable du stand vient nous annoncer que la dédicace déménage sur un autre stand, faute de place. On se dirige donc tous vers le nouveau lieu de dédicace, dans la bonne humeur, et qui se trouve juste derrière moi et qui m'adresse la parole ? Feroumont ! Toujours aussi sympa, il me fait la conversation le temps d'arriver au stand.
Et pendant que je fais la file avec ma copine, Mallou14 vient nous rejoindre pour un brin de causette, qui sera court mais très sympa, étant donné qu'elle est à la Foire de son côté avec ses amis, qui justement lui ont demandé de l'accompagner à une autre dédicace.
Pas de soucis, on se retrouvera plus tard.
Quand vient mon tour de dédicace (personne ne me demande de ticket, donc ça va, je suis dans le bon ^^) je demande à Feroumont de me dessiner la reine. Cependant comme c'est un personnage qu'on lui demande beaucoup moins que Anne ou François, monsieur doit un peu tricher et retourner dans le livre afin d'avoir bien en tête son personnage.
Et bien sûr, il me reconnait puisque l'année passée nous nous étions amusé à trouver des insultes à faire dire à ses espiègles petits oiseaux.
Une fois mon dessin terminé, je lui demande s'il veut bien simplement me signer mon autre BD, Guili-Guili à Wondertown découverte il y a peu mais qui date d'il y a 10 ans.
Il se marre en disant que cette BD est maintenant presque vintage, et que si j'en ai l'occasion il faut que je la fasse dédicacer par Vehlmann (de la BD Seuls) car ça le fera bien rire. Ok, le rendez-vous est pris, j'essaierai !

Après cette dédicace il est déjà l'heure de mon rendez-vous chez Kennes Éditions pour ma rencontre avec Marie Potvin et Rose-Line Brasset en compagnie de deux autres blogueuses : Laconteuse et Hana Pouletta.
Je ne vous en dirai pas grand chose dans ce compte-rendu car j'ai l'intention de consacrer un article entier à cette rencontre, mais je peux vous dire que c'était réellement génial, que j'ai rencontré deux auteures formidables et deux blogueuses qui le sont tout autant.
En principe vous pourrez découvrir cet article lundi prochain.
Et voilà, après cette rencontre, ma copine veut refaire une halte chez Bragelonne-Castelmore-Milady afin de noter les livres qui l'intéresse, et ensuite nous reprenons le chemin de la maison.
Comme chaque année, j'ai adoré la Foire du Livre de Bruxelles, qui est quand même le rendez-vous belge incontournable quand on parle de livres. J'ai été contente de revoir mes copines et de faire la rencontres de nouvelles personnes, de revoir des auteurs que j'aime, d'en rencontre de nouveau et d'approfondir mes connaissances sur d'autres.
J'ai déjà hâte d'être à l'année prochaine !

Publié par Cranberries à 18:12 12 commentaires:
Envoyer par e-mail
BlogThis!
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Libellés : Foires et salons, Rencontres
dimanche 21 février 2016
Sunday's Books #83

Une nouvelle semaine pour mon nouveau rendez-vous: le Sunday's books, initié par ma coupine Saefiel. D'ailleurs pour le récap', c'est chez elle que ça se passe !
Blabla
Ça y est, c'est le week-end de la Foire du Livre !! Youhoouuu
Et je suis d'autant plus excitée car aujourd'hui je suis invitée (avec deux autres blogueuses) à une rencontre avec deux auteures de chez Kennes éditions: Marie Potvin et Rose-Line Brasset.
Je suis happy !!!
Je les avais rencontrées brièvement lors de leur dédicace au Salon de Montreuil, je me réjoui donc de pouvoir passer un moment privilégiés avec elles.
Bien entendu vous aurez droit à un compte-rendu de la Foire, et sûrement à un article consacré à cette rencontre.

Mes lectures !
Ce que j'ai lu cette semaine

J'ai littéralement dévoré le Secret de l'Inventeur, et j'ai fait mes devoirs pour la Foire du Livre ^^
Ce que je suis en train de lire

Parce qu'il faut bien faire baisser sa pile de SP ^^
In My Mailbox

Houuu les jolis bouquins qui étaient dans ma BAL cette semaine :D


Lifetime
Ce que j'ai aimé chez les copines !
La chronique de Parole de Léa sur le tome 2 de l'Elite
La chronique de Mallou14 sur le secret de l'Inventeur
Et ailleurs
Encore des fanart de Disney
Une remise qu'on aimerait tous avoir chez nous !
Sur le blog
Les dernière chroniques
Ce qui se passe au congrès reste au congrès !
A Silent Voice, tome 5
Les rendez-vous / challenges / divers
Pas de TTT cette semaine
Les prévisions de la semaine prochaine
Pas de planning pour la semaine prochaine étant donné mon week-end chargé ;-)
Publié par Cranberries à 09:47 10 commentaires:
Envoyer par e-mail
BlogThis!
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Libellés : In My Mailbox, Sunday's books
jeudi 18 février 2016
A Silent Voice, tome 4 - Yoshitoki Oima

Tomohiro, le meilleur ami de Shoya, est bien décidé à tourner un court-métrage. Pour cela, il lui faut des acteurs : cela tombe bien, il va profiter de ce projet pour faire en sorte que Shoya se fasse des amis. Celui-ci n'est pas fan de l'idée mais serre les dents. Or, Tomohiro doit aussi inviter Yuzuru, la petite soeur de Shoko, au parc d'attractions, pour la remercier d'avoir prêté son appareil-photo.
La situation dégénère et c'est toute une bande qui se retrouve au parc avec Tomohiro, Yuzuru, Shoya et Shoko, la plupart des nouveaux venus étant d'anciens camarades de classe.
Ce qui confronte, à nouveau, Shoya à sa grande solitude et à son incapacité à communiquer.
Pour ce quatrième tome, l'histoire se centre beaucoup sur le personnage de Shoya et sur ses difficultés à communiquer et à se faire des amis.
On remarque sans peine, que malgré son handicap, Shoko est beaucoup plus à l'aise dans cet exercice que l'adolescent, qui se pose énormément de questions sur le sujet, et qui voudrait même par moment éviter de se lier avec les autres.
Ensuite, bien que le thème soit resté en suspens dans les deux tomes précédents, ici on revient beaucoup sur le harcèlement, notamment avec le retour du personnage de Naoka, qui ne cache pas à Shoya son aversion pour Shoko, et qui va même jusqu'à renouer avec ses anciens démons, en essayant de prendre de nouveau Shoko comme bouc émissaire et en encourageant Shoya à faire de même.
Heureusement que le garçon a gagné en maturité depuis l'école primaire. C'est d'ailleurs là qu'on voit quel a été le chemin parcouru par le jeune homme depuis le premier tome.
Cependant, malgré ce retour aux sources, le reste du manga se veut léger avec cette petite escapade au parc d'attraction. Et la petite bande d'ami s'agrandit peu à peu, pour notre plus grand plaisir. En effet, c'est agréable de voir tout ce petit monde rassemblé autour de Shoya et Shoko, après leur passé tumultueux.
En conclusion, ce tome est toujours aussi prenant que les autres et se dévore en très peu de temps - juste le temps de le savourer - et nous emmène toujours plus loin dans le petit univers d'un jeune lycée et d'une jeune malentendante.

Les infos utiles
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2
Ma chronique du tome 3
Le tome 6 est paru chez Kioon en janvier 2016

Publié par Cranberries à 07:00 Aucun commentaire:
Envoyer par e-mail
BlogThis!
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Pinterest
Libellés : Ados, Ki-oon, Lectures, Manga
mardi 16 février 2016
Ce qui se passe au congrès, reste au congrès ! - Amélie Dubois

À peine six mois après être revenues d'un voyage au Mexique ayant frôlé la catastrophe, Caroline, Katia et Vicky reprennent la route, cette fois vers la ville de Québec afin de prendre part à un banal congrès sur l'éducation.
Que ce soit pour s'offrir une pause de leur vie quotidienne ou pour profiter d'un petit congé aux frais de la commission scolaire, nos trois enseignantes partent le coeur léger, avec l'objectif avoué de se faire plaisir.
Fail ! En quittant les lieux quatre jours plus tard, un peu sous le choc, les trois amies se promettront de ne JAMAIS rien dire à personne au sujet de ce qui s'est passé à ce congrès de malheur.
Vêtues en femmes d'affaires ou en tenue de soirée, derrière un loup-masque ou les yeux rougis par toutes sortes d'abus, le plaisir semble avoir rimé une fois de plus avec les regrets pour nos trois congressistes. En les suivant dans leurs déboires, parfois pathétiques mais toujours comiques, vous verrez à quel point le karma n'oublie jamais, et vous vous réjouirez de ne pas être à leur place!
«Bon congrès à tous!»

Nos trois copines sont de retour au front pour de nouvelles aventures pas piquées des hannetons, et ce pour notre plus grand plaisir.
Si leur voyage au Mexique ne s'était pas déroulé comme elles l'avaient espéré, nos trois instit' ne se découragent pas pour autant et décident d'assister à un week-end de congrès à Québec.
En apparence, rien de bien excitant à l'horizon: des exposés, des tables de discussions et des petits partys pépères le
Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
atouchofbluemarine
  28 décembre 2015
Après Ce qui se passe au Mexique…reste au Mexique, on retrouve à nouveau nos trois gonzesses à l'accent québécois qui vont cette fois-ci profiter d'un week-end tous frais payés par l'école où elles travaillent en se rendant à… un congrès sur l'éducation! Second tome des aventures d'Amélie Dubois, Ce qui se passe au congrès… a, comme le premier livre, tous les bons éléments de la littérature Chick-Lit (littérature pour filles): des boissons à volonté, un programme chargé de conférences mais aussi de rencontres, des coiffures qui tournent au vert et des délits minimes dans la chambre du beau gars d'à côté… Bref, un programme qui s'annonce riche en rigolades et en pétages de plomb !
En prime avec tout cela, nous, européens, gagnons la chance de découvrir le magnifique vocabulaire d'outre-Atlantique. Car, oui, ce livre n'a pas été adapté en « langue française » et cela fait d'ailleurs tout son charme. C'est même une tradition chez Kennes Editions maintenant de conserver les textes québécois dans leur langue originale et de les faire connaître tel quel aux français qui n'ont pas l'habitude d'entendre « marde », « esti » et « cibole » tous les jours. Ainsi, ne vous offusquez pas lorsque vous lirez les mots « party », « pichenotte » ou encore « pantoute ». Evidemment, un lexique est présent à la fin de l'ouvrage mais il est toujours bien plus drôle d'essayer de deviner la signification des mots dans leur contexte, sans aller tricher! Mais bon, cela est parfois nécessaire car si vous ne savez pas ce qu'est une « graine » ou une « noune » en québécois, vous risquez de passer à côté d'un gros fou rire.
Cette histoire n'est pas un roman de littérature par excellence mais reste tout de même un très bon livre de chick-lit comme on les aime. Nous suivons trois filles qui préfèrent passer du temps dans le séminaire des comptables que dans celui sur l'éducation (raison pour laquelle elles se sont déplacées jusque-là), qui n'hésitent pas à participer à un show d'hypnose (où elles se réveilleront dans des positions un peu délicates et avec une haleine d'oignon cru démoniaque) et qui se feront remarquer plus d'une fois (tant par des hommes que par la police locale).
Caroline, Katia et Vicky sont ainsi victimes de déboires ridicules et se promettent de ne jamais raconter à qui que ce soit ce qui s'est passé ce week-end-là à Québec. Une aventure humoristique et légère qui saura vous redonner le sourire par ce temps déprimant et nuageux. Et puis, si cela vous tente de commencer le récit, sachez que vous allez être surpris lors des 80 dernières pages, moment de confessions intimes entre les filles où vous allez en entendre des belles et des pas mures ! Un vrai petit plaisir de filles !

Lien : https://atouchofbluemarine.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
__Troubles__
  22 janvier 2016
Lorsque j'ai refermé Ce qui se passe au Mexique, reste au Mexique (chronique disponible ici ), premier tome des aventures de nos trois héroïnes peu orthodoxes, je n'avais qu'une hâte, les retrouver au plus vite et c'est avec un réel plaisir que j'ai lu ce roman.
On retrouve donc nos trois professeurs six mois après leur séjour mouvementé au Mexique, leur pacte de silence est toujours de mise, ce qui bien sûr n'évite pas les allusions au cours de conversations...
La trame narrative est exactement la même que dans le premier opus, il ya le récit au présent dans la voiture sur le chemin du retour du congrès et les flashbacks durant ce dernier Tout est parfaitement indiqué par des petits dessins charmants.
Au niveau du vocabulaire, il est de nouveau conservé dans son jus, aucune traduction n'est faite, ce qui permet u lecteur de vraiment se sentir immergé dans la culture québecoise, et ce avec délectation !
En ce qui concerne l'histoire, elle est conforme à celle du premier séjour des filles au Mexique, aucun tabou, peu de sérieux et de nombreuses dérives...
Je ne vais pas vous spoiler mais pour ma part je n'ai pas été très surprise, ceci dit cela n'a pas gâché mon plaisir, il s'agit toujours d'un roman disculpant, on se sent moins seul(e) dans nos déboires en voyage et franchement on s'y retrouve beaucoup ! Pour rien au monde je ne prendrais la place de Caroline, son aventure capillaire serait pour moi la pire catastrophe possible !
Ce qui m'a particulièrement plu dans ce roman, c'est le second angle de lecture, celui derrière l'amusement du roman chicklit, la belle histoire d'amitié entre ces trois femmes, qui malgré les omissions, les petits mensonges sont toujours solidaires, il y a une dimension sociale non négligeable, on parle de céibat plus ou moins assumé, de relations sans lendemain et de consommation d'alcool et cette fois de drogue douce.
Améle va plus loin et je n'ai u'une hâte c'est d'aller à Cuba avec nos trois héroïnes.
Je vous conseille bien entendu cette lecture qui vous fera passer un moment très agréable.
Ce qui se passe à Cuba, reste à Cuba sortira en juin 2016 toujours chez Kennes Editions !
Lien : http://taste.for.troubles.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luciole2818
  15 août 2017
Quel plaisir de retrouver nos trois amies Canadiennes dans une nouvelles aventure.
Cette fois ci tout ce déroule sur un congrès de 4 jours, moins exotique que le Mexique certes mais tout aussi rocambolesque !
La magie fonctionne bien . C'est un vrai moment de détente , de rire.
Les expressions n'ayant pas été changées cela garde sont petit côté dépaysant.
À ouvrir de toute urgence.
Commenter  J’apprécie          20
bethoven
  16 septembre 2016
J'ai ADORE. C'est presque aussi vrai que dans la réalité.
On part souvent à plusieurs et puis on se retrouve avec d'autres et encore... Dommage que les soirées ne sont pas aussi "folkloriques" mais bon.
Il est vrai que l'on voudrait faire une pause, s'amuser, et voir les choses autrement mais en sachant que ce n'est pas la réalité et que l'on ne pourrait être heureux dans de tels excès.
Maintenant les aventures qui se succèdent jour après jour soir après soir, j'adore.
J'ai passé un bon moment et la fin est tout à fait croustillante, attendue mais on ne se lasse pas de relire la fin. Bon livre de détente pour tous les congressistes.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
__Troubles____Troubles__   22 janvier 2016
Individuellement, on est pas pires, mais à trois,On s'en sort pas ! Malgré tout... maudit que je vous aime !
Commenter  J’apprécie          10
BillyJaneBillyJane   17 janvier 2017
"J'aimerais quand même te dire que tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux..."
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Amélie Dubois (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amélie Dubois
Vidéo de Amélie Dubois
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14574 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre