AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757811983
Éditeur : Points (08/01/2009)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Du nord au sud et de l'est à l'ouest, Jean-Paul Dubois promène son regard tour à tour ahuri, amusé et inquiet, de l'autre côté de l'Atlantique. Adepte des extra-terrestres heureux, propriétaires de la Lune, aventuriers héroïques, banals et ruinés à Las Vegas, bourreaux, évangélisateurs itinérants: avant tout, des destins qui témoignent d'une Amérique malade de ses propres rêves.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
valdemosa38
  09 mai 2012
Il s'agit de la suite de "l'Amérique m'inquiète " qui rassemble des chroniques de Jean Paul Dubois sur l'Amérique pour le Nouvel Obs comme reporter.
Ce qui reste fascinant c'est qu'aux USA tout existe. Mais alors vraiment tout.
Et surtout les opposés. J'ai l'impression en lisant ces chroniques que les Américains vont jusqu'au bout de leur délire, sans l'ombre d'un doute, sans la moindre petite pudeur, jusqu'à la caricature.
Ce qui chez un Anglais serait une jolie excentricité devient chez un Américain une aberrance névrotique.
C'est pourquoi, sur la fin du livre, peut être le coeur au bord des lèvres, je me suis rendue compte que j'étais pratiquement en apnée et qu'il devenait urgent d'ouvrir la fenêtre.
Il parait qu'aux USA il y a de grands espaces, heureusement.
Commenter  J’apprécie          70
Katame
  09 juin 2012
Voyage étonnant au sein de l'Amérique de tous les excès et de toutes les fantaisies, le tome 2 de ces Chroniques de la vie américaine se lit avec une fascination mêlée de stupéfaction et parfois d'incompréhension face à des Américains aux idées frôlant le délire. Autre facette de ces Chroniques: la mise en page de la désillusion états-unienne, du patriotisme ambiant et de la peur régnant depuis le 11 septembre dans un pays aux certitudes bouleversées.
N'ayant pas lu le tome 1, je ne suis pas à même de comparer ces deux ouvrages mais Jean-Paul Dubois réussit, avec une écriture simple d'autant plus percutante, à rendre compte de la complexité et des contradictions permanentes d'une Amérique aux multiples visages. Un voyage dont on revient essoufflé, désabusé et malgré tout satisfait de voir qu'il existe encore dans ce monde des âmes libres et sauvages.
Commenter  J’apprécie          20
GB
  28 septembre 2014
Etant la suite du premier livre de chroniques sur certains états unis, j'ai autant aimé celui-ci que l,autre. Allant de la décadence à l'ultra fanatisme on perçoit très bien les contrastes qui prolifèrent dans ce pays d'Amérique. Même nous au Québec on n'est souvent surpris de tout ceci. Mais que voulez-vous? Les Etats-Unis c'est aussi cela.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AgatheDAgatheD   26 août 2015
Dàns cette métropole, c'était un sentiment récurrent, partagé par quelque cinq millions de célibataires , soit trois New-Yorquais adultes sur cinq...Sans parler d'une autre étude publiée dans Newsweek affirmant que, à Manhattan, une femme à la fois active et diplômée avait "deux fois plus de chances de mourrir d'une attaque terroriste que de trouver un mari".Il est vrai qu'ici l'on dénombrait cinq femmes célibataires pour un seul homme disponible......C'est donc avec la conviction d'évoluer au cœur d'un avide et bienveillant gynécée que , ce matin, il était parti au travail.....C'est alors que les événements le confrontèrent à son destin statistique.Ces cinq New-Yorquaises seules,censées se lancer sur sa trace, il les rencontra successivement en l'espace de quelques heures.La première , agent de police, mît fermement un sabot à la roue de sa Hyunday de location; la deuxième , conductrice de dépanneuse , embarqua prestement le véhicule à la fourrière ; la troisième , employée municipale lui réclama sévèrement 226 dollars avant de lui restituer sa piètre berline; la quatrième , psychologue rouée , lui proposa moyennant 200 dollars, d'examiner rapidement ce qui clochait chez lui; quant à la cinquième , elle ne le contraria pas, ne lui demanda rien, mais lui raconta simplement que pour agrémenter son célibat elle venait ici une fois par semaine dans ce marché du Chinatown racheter à l'Italie du poissonnier une tortue vivante et la rejeter ensuite dans l'Hudson .Il écouta longuement cette femme parler de sa vie puis en la quittant éprouva tout le poids de la solitude qui pesait sur cette ville aussi cinglée que surpeuplée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
GBGB   28 septembre 2014
...il songeait que la télévision rapetissait la souffrance du monde. (p. 14)
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Jean-Paul Dubois (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Dubois
Bande-annonce "La nouvelle vie de Paul Sneijder" (2016)
Dans la catégorie : Etats-unis : 1953...Voir plus
>Histoire des Etats-Unis>Etats-Unis (Histoire depuis 1900)>Etats-unis : 1953... (36)
autres livres classés : faits diversVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1729 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre