AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803626410
54 pages
Éditeur : Le Lombard (25/03/2010)
3.72/5   45 notes
Résumé :

Au creux des arbres, au fond des forêts, dans chaque pierre, dans les champs et les plaines... Partout l'esprit de la nature est vivant. La légende dit que, tous les cent ans, un jeune garçon sera enlevé à ses parents par les fées et qu'il en reviendra transformé. Il pourra désormais communiquer avec la nature et ses forces magiques. Il est dit que ce jeune garçon combattra les êtres maléfiques vou&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Erik35
  04 octobre 2017
L'HORREUR DANS LES BAS-FONDS...
Les Changelings sont des pièges que l'on retrouve dans les écrits irlandais, et écossais. On y raconte que les fées, par malice et curiosité, n'hésiteraient pas à enlever les bébés des hommes, dans le but de s'amuser. En substitution, les fées placeraient alors un Changeling à la place du nouveau-né enlevé.
La forme d'un Changeling peut changer d'un récit à l'autre, mais la plupart du temps, un Changeling prend la forme d'un bébé fée, ou d'un bout de bois enchanté. le sortilège veut ensuite que cette substitution fasse totalement illusion auprès des parents, alors persuadés d'avoir leur enfant à côté d'eux.
...
Tout à explosé !
Tandis que les mineurs tenaient une réunion interdite dans les galeries de la mine afin de savoir comment organiser une grève contre leurs désastreuses conditions de travail, l'étrange personnage éminemment diabolique qui est le nouveau directeur de cette exploitation s'en est allé réveiller un monstre séculaire dans les tréfonds des sous-sols miniers. En un clin d’œil, c'est non seulement la mine qui a pris feu mais c'est tout le pâté de maison qui s'est effondré.
Seuls notre petit Scrubby, son ange gardien musclé Rob; la jolie Laura ainsi que les nains de la mine s'en sont sortis vivant. Depuis, notre brave garnement s'en sort comme il peut en fouillant la vase de Wapping où viennent se déposer, à marée basse, divers menus objets perdus dont il tire péniblement quelques pence.
Mais la tragédie n'est jamais éloignée et, après avoir vu et offert un foulard de soie échangé contre le fruit de ses fouilles à la délicieuse et douce Laura, il ne pourra que surgir trop tard sur les lieux de son assassinat monstrueux, celle-ci étant lacérée de coups comme si l'on s'était acharnée sur elle.
S'ensuit une étrange enquête, menée d'un côté par de vrais policiers, sous la houlette d'un inspecteur-chef ami de Rob, et d'autre part par un Scubby de plus en plus intrépide, où l'on comprend que le démon est encore et toujours à la manœuvre. Mais l'étau commence imperturbablement à se resserrer autour de ce monstre qui revêt la défroque d'un homme de la haute, de la très haute société londonienne.
Cependant, la série de crimes hideux et horrifiques semble n'en être qu'à ses débuts, ainsi que le craignait si justement l'inspecteur-chef, Sir Michaël. Et le souvenir funeste du fameux éventreur de Whitechapell est encore dans tous les esprits...
Troisième volet de cette saga fort réussie, celui-ci passe la vitesse supérieur. le rythme, en dehors d'une introduction nous plongeant à nouveau dans le monde de Faëries, est frénétique, haletant. On est plus que jamais plongé dans cet enfer urbain de la Londres de la fin du XIXème siècle, sans doute légèrement mythifiée dans ses aspects les plus funestes et lugubres, mais pas si éloignée que cela de la description qu'en fit Jack London dans son éprouvant et passionnant témoignage "Le peuple d'en bas ( le peuple de l'abîme)" dans d'autres traductions). Quant à la succession de "gueules" à laquelle nous convient Xavier Fourquemin au dessin et Pierre Dubois au stylo, on y croit tant elle est riche et haute en couleur. Quant à ce titre un rien énigmatique, "Spring Heeled jack", il se réfère rien moins qu'à un personnage de la littérature populaire anglaise, plus spécifiquement londonienne d'ailleurs, qui est une sorte de super-méchant d'avant l'âge des comics, personnage diabolique et mystérieux capable de faire des sauts proprement vertigineux, d'où son surnom (Jack Talons-à-Ressort en bon français). Ce rappel au folklore populaire aura son importance dans le fil de cette histoire, et la référence tout autant que révérence en direction de toute une littérature de feuilleton est évidente tout autant que bienvenue. On s'en régale !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Yvan_T
  19 novembre 2020
Ce troisième volet permet à Pierre Dubois ("La grande encyclopédie des fées", "La grande encyclopédie des lutins", "La grande encyclopédie des elfes") de poursuivre la quête initiatique de cet être ayant reçu le merveilleux en héritage, tout en livrant son regard sur l'une des pages sombre de l'histoire londonienne.
En propulsant notre héros sur les traces d'un mystérieux tueur, ce conteur émérite délaisse encore un peu plus le féérique pour faire place au décor lugubre et triste d'une ville où les gens crèvent de faim. C'est dans les ruelles sombres des faubourgs d'un Londres en pleine révolution industrielle, où plane encore l'ombre de «Jack the Ripper», qu'un sérial killer fait couler le sang au sein d'une classe ouvrière vivant dans la pauvreté au sein de quartiers surpeuplés. En nous lançant sur les traces de Spring Heeled Jack (créature issue d'un folklore urbain), le célèbre elficologue donne à son conte des allures d'enquête policière.
Ce troisième tome a beau tourner le dos au monde des fées, elfes, nains, lutins et autres peuplades invisibles au commun des mortels, pour mettre en avant la misère des londoniens, Pierre Dubois garde cependant entrouverte la porte de cet univers enchanteur qui lui est cher. Car même au sein de l'East End, celui de Jack the Ripper et de Bloody Sunday, l'insouciance et la naïveté du jeune héros servent à transmettre la passion contagieuse de l'auteur pour les petits êtres. Un optimisme à toute épreuve et une bonne humeur qui constituent la seule lueur d'espoir pour que le fantastique remonte à la surface dans les bas-fonds de la capitale britannique.
Au niveau des dessins, Xavier Fourquemin et Scarlett Smulkowski épaulent à merveille l'érudition de Pierre Dubois. Plaçant des personnages très attachants et légèrement cartoonesques au milieu de quartiers populaires lugubres, tel la Belle venant contraster sa Bête, le duo de "Miss Endicott" donne vie à cette Angleterre du XIXe siècle qu'il parsème de fantastique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Guillaume72
  20 avril 2018
On découvre dans ce troisième tome le mal en personne. après avoir visité les mondes souterrain dans le second, notre héros se sort d'un coup de grisou grâce à l'aide de nains et plonge dans l'univers de la criminalité du Londres populaire.
Ce troisième tome qui aurait du être dédié au monde des eaux ne laisse malheureusement que peu de place aux personnages légendaires de cet univers comme les ondines qui ne font qu'une brève apparition. Peut être la thématique se poursuivra-t-elle dans le tome suivant à l'image de celle du monde sous-terrain à cheval sur deux tomes.
Passé ce regret, le graphisme est toujours aussi somptueux et le scénario reste de qualité.
Commenter  J’apprécie          30
livresencouleur
  22 mai 2019

Il y a 2 types de lecture pour se roman graphique
Un enfant verra le côté fantastique de deux bébés qui ont été échangé à la naissance d'un venant du royaume des fées et découvrant dans le monde humain toutes ces petites créatures extraordinaires tel que les naïades les trolls les nains et autres êtres de la terre de l'eau du feu et de la lumière avec bien sûr une bataille contre le vilain méchant chaos
Un regard plus adulte verra le côté fantasy mais le tout sur un fond de misère sociale de la fin du 19e siècle.
Avec l'exode rural, la révolution sociale les mines de charbon et la pénibilité du travail mais aussi la misère humaine et les meurtres inhérents à cela. Et la cupidité de l'homme...
Bref c'est un roman graphique où il faut regarder derrière le côté fantastique pour apprécier toute l'histoire et la recherche qu'il y a pu y avoir
Pour conclure je trouve que c'est un roman graphique agréable à lire les dessins sont parfois un peu simplet et personnellement je trouve que l'histoire aurait pu être plus poussé du côté fantastique mais en même temps dans des romans graphiques de 50 pages chaque Tom on ne peut pas décrire autant de choses que dans un roman fantastique de 500 pages
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hippolyte78
  16 février 2017
Spring Heeled Jack est le troisième tome de la légende du changeling. Une série scénariser par Pierre Dubois et dessiner par Xavier Fourquemin.
La ville de Londre à subit plusieurs assassinat violent. Deux jeunes filles ont été mutilé dans très restreint. Les corps semble avoir été signer de la marque de l'agresseur qui semble ne pas être un humain, mais un monstre tout droit sortit des enfers. Scrubby avec son ami Rob et un inspecteur de police mène donc l'enquête. Et l'homme noire au yeux rouge, ne semble pas y être pour rien....
On commence enfin a voir un peu près ou va le scenario, celui ci reste très complet.
Les dessins et les couleurs sont toujours aussi magnifiques.
Fortement conseiller !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Erik35Erik35   04 octobre 2017
Le temps a passé, la mine a refermé ses entrailles, la banque se porte bien, la mort nettoie les rues. Le fleuve noir coule indifférent entre les rives...

... Laissant dans la boue quelques poignées dérisoires d'hétéroclites aumônes aux espoirs perdus des "joues creuses" du East-End : ...

... "Les fouilleurs de vase de Wapping".
Commenter  J’apprécie          50
Hippolyte78Hippolyte78   26 novembre 2016
Ecoute et regarde Scruby la vallée chante pour toi, le feuillage, la source, la faune et l'oiseau te saluent, ainsi que ceux que l'on ne voit que quand notre âme déborde de nos prunelles.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Pierre Dubois (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Dubois
Payot - Marque Page - Pierre Dubois - Texas Jack
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4040 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre