AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les soupirs de Londres, tome 3 : Marquise des ténèbres (4)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Witchblade
  07 avril 2014
Suite des aventures et enquêtes de nos amis Londoniens !!

L'enquête de ce tome donne du fil à retordre à la belle Stella car elle se retrouve à être manipulée par tout le monde ou presque. Stella n'est pas Londonienne mais magyar et on apprend par bribes que son exil n'a pas été de son propre chef. Ce tome navigue donc entre le passé de certains vampires et la résolution de l'enquête. Celle-ci porte d'ailleurs sur les meurtres inexplicables de jeunes gens au centre de symboles cabalistiques et greffés d'une rose blanche. le plus étonnant est surtout quand les cadavres se relèvent d'entre les morts sous forme de zombies.

Du coup, notre belle vampire va devoir naviguer entre différentes eaux, plus troubles les unes que les autres, pour découvrir la vérité concernant ces meurtres pour le moins curieux. le plus intéressant est lorsque le passé resurgit, le sien à miss Stella comme celui du beau Drake ou encore celui du Prince. Nous apprenons ainsi à mieux apprécier certains personnages alors que pour d'autres, on a hâte que le passage les concernant se termine rapidement. du coup, entre jeux de pouvoir, séduction et manipulation, la belle Stella aura fort à faire pour déjouer et découvrir les liens nouant les vampires Londoniens.

L'écriture et le style de l'auteur sont toujours aussi agréables. L'univers créé s'étoffe de plus en plus et la lecture de ce tome s'en fait ainsi plus rapide. La seule chose que je regrette avec cette maison d'éditions est qu'ils n'ont pas changé de correctrice car il y a toujours autant de coquilles, certaines plus désagréables que d'autres (des mots en trop, des lettres manquantes ou encore « avec » au lieu de « avait »)... Cela peut vraiment gêner la lecture par moment.

L'auteur a su créer un univers intéressant dans cette série où se côtoie fantastique, jeux de pouvoir et policier. Elle a réussi à créer une histoire intéressante à suivre avec des personnages qui gagnent en profondeur et en complexité au fil des tomes. Il me tarde donc de recevoir le tome 4 pour savoir comment tout cela se termine pour Stella et ses amis maintenant qu'un clan puissant de vieux vampires va débarquer à Londres pour y faire un brin de ménage. L'auteur a su allier mythologie vampirique avec légendes de mort-vivant dans un roman très agréable à lire et surtout très vite lu !!

Comme vous l'aurez compris, ce tome est une digne suite des deux précédents et encore plus travaillé que ceux-ci. Pour ma part, je n'ai qu'une hâte, recevoir enfin le dernier tome de cette série qui, je l'espère, clôturera celle-ci en beauté pour nos amis vampires londoniens et en particulier pour mes petits chouchous, à savoir Stella, Corwin et Drake.

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
milaH
  24 mai 2014
Personnellement, le plus captivant des trois tomes, où à la dernière page, la suite se fait désirer
On se plonge, enfin réellement, dans l'essence même de la communauté vampirique de Londres avec cette superbe héroïne en proie à des doutes et des envies contradictoires. Ambre Dubois a su dans ce tome-là, donner des indices et des esquisses du passé des trois personnages principaux, nous plongeant dans des questionnements infinis (tout comme Stella!)
Commenter  J’apprécie          10
laraemilie
  07 juillet 2013
À Londres, la vie est très agitée : d'étranges cadavres apparaissent en effet dans la capitale, une rose blanche plantée sur leur torse et entourés d'une mystérieuse magie. Stella, vampire exilée de Hongrie, est chargée par le Prince de la ville de découvrir le responsable de ces crimes avant que l'affaire ne menace la communauté vampirique. Mais, dans ce monde impitoyable de secrets et de machinations, ce n'est pas tâche facile. Marquise des Ténèbres, le troisième tome de la saga Les Soupirs de Londres, nous fait voyager de la Tour de Londres aux anciennes contrées d'Écosse pour tenter de découvrir la vérité.
Quelle idée de commencer par lire le troisième tome d'une saga ! En effet, tous ceux qui me connaissent savent probablement que ce n'est pas dans mes habitudes. Pourtant, je dois avouer que je ne le regrette pas… et que je compte bien me procurer les deux volumes précédents, ainsi que celui à venir. Vous l'aurez probablement compris, Marquise des Ténèbres a été pour moi un vrai coup de coeur.
C'est en lisant le résumé et d'autres critiques très positives que je me suis laissé tenter. Forcément, une intrigue qui se déroule dans la ville de Londres, une ville que je connais bien et que j'adore, c'est intéressant, mais c'est aussi risqué parce qu'il m'est très souvent arrivé d'être déçue. Déçue du manque de détails, des descriptions peu réalistes, de l'ambiance « cliché ». Dans son roman, Ambre Dubois a su exploiter avec un brillant succès les avantages de cet endroit historique. Nous sommes immédiatement plongés dans ses rues obscures et, grâce à de nombreuses brèves descriptions intégrées au récit, nous nous imprégnons de l'ambiance des lieux sans même nous en rendre compte, à tel point que nous pouvons sans peine nous représenter le décor des scènes. de plus, le petit voyage en Écosse, bien que très court, m'a beaucoup plu.
Le fait que l'intrigue se déroule à l'époque victorienne est un choix qui me semble extrêmement judicieux, car il va de pair avec l'intrigue, emplie de tentatives de séduction, de jeux de pouvoir, de manipulation et de sombres secrets… en bref, avec le peuple des vampires de la capitale. L'introduction de ces personnages surréalistes dans une ville connue et à une époque historique est un mélange extrêmement intéressant et très inhabituel.
Je dois avouer que je ne partage pas la fièvre actuelle de toutes les sagas de vampires comme Twilight. Plus encore, c'est un genre que je ne connais pas du tout – sauf, bien sûr, pour avoir lu Dracula de Bram Stoker – et qui ne m'attire généralement pas, mais je pressentais que Marquise des Ténèbres serait différent, une sorte d'équilibre entre la réalité et le surnaturel. Bien que centrés sur la communauté de vampires de la capitale, nous sommes constamment en relation avec ce qui se passe dans le monde des hommes, ce qui, pour moi, ajoute du crédit à l'histoire.
La grande force du roman réside tout d'abord dans les personnages, qui ont tous une véritable personnalité et un caractère fin. Même si on ne les a pas rencontrés dans les tomes précédents, on arrive à les cerner relativement rapidement et ce, plus grâce à leur manière d'agir qu'à de longues descriptions. Je me suis immédiatement prise d'affection pour Stella : elle n'est ni la typique héroïne faible et manipulée qui doute d'elle-même, ni la super héroïne qui peut vaincre tout le monde et gagner à tous les coups. En tant que personnage central du roman, nous avons l'impression que les autres protagonistes gravitent autour d'elle. La relation qu'elle entretient avec Drake, en particulier, est étrange et complexe et m'a beaucoup plu. Quant au Prince, il est si mystérieux qu'il attire forcément l'attention : quel est son passé ? Quel est son but ? Puis, parmi ces êtres difficiles à comprendre, nous avons Corwin, touchant par son côté humain, ainsi que deux hommes intéressants : un détective et… Sherlock Holmes.
On voit donc que l'auteur sort des sentiers battus et nous propose des personnages développés qui ont chacun un rôle précis à jouer… bien que nous ne sachions pas – encore – toujours à quoi nous en tenir. C'est là un autre point fort de ce livre : l'intrigue en elle-même. Nous nous retrouvons immédiatement submergés dans le mystère de la Tour de Londres mais, plus que la résolution de l'enquête, c'est l'histoire qui va avec qui m'a intéressée. le passé des personnages, leurs motivations, leurs buts, leurs rêves… Être immortel n'est pas si simple et, après avoir refermé le livre, j'en reste à me demander qui dit la vérité et qui ment pour manipuler et parvenir à ses fins… Ce qui, bien évidemment, donne envie de découvrir la suite !
Commencer par le troisième tome de la saga ne m'a posé aucun problème. Je dois admettre que j'avais quelques appréhensions à l'idée de ne pas connaître les personnages et de ne pas savoir ce qui s'est passé auparavant, mais je me suis bien vite rendu compte que ce n'était pas important. le personnage de Corwin est, il me semble, important car il permet une introduction en douceur tout en évitant des descriptions qui paraîtraient peut-être quelque peu artificielles. En raison de sa récente transformation en vampire, il ignore encore bon nombre de choses sur ces êtres et Stella lui donne des explications, en profitant ainsi pour rappeler aux lecteurs les éléments clés les concernant.
La manière dont Ambre Dubois conçoit les vampires m'a beaucoup plu, en particulier en ce qui concerne leur démon intérieur, une image qui m'a vraiment parlé. Les différences d'ancienneté, les pouvoirs et les capacités de chacun… tout est exploité et explicité, ce qui nous permet de nous faire une idée claire du fonctionnement de la communauté, malgré les mystères qui continuent à planer sur la Tour de Londres.
La plume de l'auteur m'a enchantée, en particulier lors des descriptions de la ville et des dialogues. Ce qui est sûr, c'est qu'Ambre Dubois sait utiliser ses connaissances pour nous entraîner dans l'histoire. Je dois quand même soulever un point négatif qui m'a beaucoup dérangée dans ma lecture : les coquilles à répétitions, que ce soient des erreurs d'orthographe, une mauvaise ponctuation ou, surtout, des fautes de frappe et de typographie. Je dois dire que j'ai été passablement gênée au fil des pages et je trouve cela vraiment dommage, en particulier dans un roman qui frôle la perfection sous tous ses autres aspects – personnages, couverture, intrigue, plume de l'auteur.
Je termine en remerciant le forum A&M pour l'organisation de ce partenariat, les Éditions du Petit Caveau pour leur confiance et, bien sûr, l'auteur, pour cette intrigue extraordinaire. En attendant la suite, je n'ai plus qu'à lire le début de la saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LadySwan
  03 août 2012
J'avais quelques appréhensions à lire le troisième tome de cette saga sans avoir lu les deux premiers.
Je m'étais pourtant trompée sur toute la ligne car ce roman a été pour moi une magnifique découverte.
Ce sera facile d'écrire une chronique pour un roman d'une telle envergure.

Nous retrouvons, dans ce tome, Stella, la vampire hongroise exilée à Londres par l'Ordre de Psychée (organisation qui s'occupe de maintenir l'ordre au sein de la communauté immortelle). Elle est maintenant sous les ordres du Prince de Londres, Rodrigue qui la chargera de résoudre une série de meurtres mystérieux. Stella se retrouve donc à devoir jongler entre son désir de liberté, la nostalgie de son pays natal et une enquête qui devient de plus en plus compliquée. Elle sera accompagnée de son jeune protégé, Corwin ainsi que de l'insolent et énigmatique Drake. Une nouvelle aventure qui s'annonce des plus mouvementé!

Ce roman m'a tout d'abord attirée car il se déroule à une époque fascinante de l'histoire anglaise : l'époque victorienne, le XIXe siècle. On peut très bien s'imaginer les véhicules conduits par des chevaux, les bâtiments anciens, les costumes et robes de l'époque. J'ai toujours aimé les romans se passant à ce moment de l'histoire. Par contre, c'était la première fois que j'avais la chance d'en lire un y impliquant des vampires. C'était décidément une recette gagnante. Il règne tout au long de l'histoire une atmosphère mélancolique et brumeuse. le titre de la saga devient un peu plus significatif ainsi. de plus, j'ai aimé que l'action démarre presque instantanément. L'auteure nous plonge très vite dans ses aventures et le suspense reste jusqu'à la fin. Je soupçonne aussi l'auteure de nous laisser des indices concernant le prochain et ultime tome. Des phrases très subtiles qui m'ont amenée à plusieurs réflexions concernant les prochains évènements et les intentions de certains personnages...

Ce qui m'amène aux personnages qui sont au coeur de cette histoire. Dans la plupart des romans que j'ai pu lire, les auteurs ne m'ont présenté que des personnages féminins faibles en caractère. J'ai été souvent déçue, mais cette fois-ci, ça n'a pas été le cas. Stella est un personnage fascinant et très bien construit. Elle a une forte personnalité, un caractère changeant. J'en redemandais chaque fois. Ses remarques cinglantes mais dites d'une manière tellement polie qu'elles passent pratiquement inaperçues. J'ai bien aimé la relation qu'elle entretient avec Drake. Il est le genre de personnage que toutes les femmes rêvent de connaître, moi y compris, mais qui, comme il le fait avec Stella, aurait le don de nous agacer. Il est sans doute le personnage que je préfère. On ne peut qu'en redemander! Ce vampire a une personnalité très changeante et très énigmatique. Il peut se montrer d'une douceur désarmante et d'une brutalité déroutante. Je me demande encore ce qu'il adviendra de leur relation.
Il a constamment ce sourire en coin, et son insolence qui fait tout son charme. J'ai bien aimé le lien qui unit Corwin et Stella. Une amitié inconditionnelle et à toutes épreuves. Il apprend petit à petit à accepter son nouvel état de vampire mais il garde son côté très humain qui le distingue de beaucoup d'autres.

Le plume de l'auteure est magique. Je ne saurais pas trouver d'autres qualificatifs. L'auteure a su m'emmener dans son univers et m'a complètement captivée. On se laisse facilement entraîner dans la capitale anglaise. On se l'imagine très bien et avec précision. Une image m'a particulièrement marquée : celle du démon intérieur que tous les vampires tentent de contrôler. Je ne pourrais pas dire avec certitude si c'est une métaphore ou une réalité dans cette histoire, mais elle donne beaucoup de sens à l'origine des vampires dans cette saga.

Je suis donc en admiration devant le travail d'Ambre Dubois et je peux affirmer que je lirai les deux premiers tomes ainsi que la suite de celui-ci. J'ai été captivée du début jusqu'à la fin et ce roman a été un véritable coup de coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1724 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre