AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266163149
599 pages
Pocket (12/10/2007)
3.5/5   19 notes
Résumé :
A la fin du XVIIIe siècle, en Louisiane, les aventures d'une jeune Acadienne partie tenter sa chance en Amérique.

En 1785, la société coloniale européenne domine la Louisiane, entre incertitudes économiques et politiques, calamités naturelles, fêtes et plaisirs. Aristocrates créoles, descendants des pionniers de Louis XIV et Acadiens fraîchement émigrés, militaires espagnols, esclaves et Indiens se croisent, s'aiment ou s'affrontent.
... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
BVIALLET
  28 novembre 2012
A la fin du XVIIIème siècle, après le « Grand Dérangement », véritable épuration ethnique avant l'heure au cours de laquelle les Acadiens se retrouvèrent déportés par les Anglais et traités comme des bagnards à croupir et à mourir de faim sur des pontons insalubres, une poignée d'entre eux se sont regroupés à Nantes en attendant de repartir vers le nouveau monde et cette fois non plus vers le Canada mais vers la Louisiane. Parmi eux, la jeune Lalie Cormier qui n'eut pas un démarrage facile dans la vie, ayant été violée par un bourgeois. A vingt-cinq ans, elle débarque à La Nouvelle-Orléans en compagnie d'Amand, son amoureux acadien qu'elle trouve frustre et mal dégrossi et pour lequel elle n'éprouve pas de véritable penchant. Après une installation difficile avec sa famille sur les rives du delta du Mississippi dans une nature luxuriante et sauvage, elle rencontre le beau Denis de Canizy, un aristocrate créole propriétaire de la plantation de Bois-Joli. C'est le coup de foudre et le début d'une relation compliquée. Belle-famille hostile, crise de l'indigo, dettes de jeu et duels...
Ce beau roman historique retrace une tentative d'immigration et de réimplantation qui se révèle assez loin de l'image d'Epinal du rêve américain. En effet, l'héroïne, sympathique au demeurant, se retrouve en butte à mille difficultés autant sociales (elle est issue d'un milieu pauvre et méprisé) que relationnelles (Denis, adepte impénitent de la « poque », l'ancêtre français du poker, accumule les dettes de jeu et met en péril la santé financière de son petit domaine). Très bien écrit, ce roman intimiste assez axé sur le sentimental, offre néanmoins une description intéressante de la société louisianaise de l'époque avec ses pauvres colons acadiens, ses riches aristocrates créoles et ses esclaves noirs dont Lalie, très en avance sur son temps, tente de soulager les souffrances. le lecteur apprendra beaucoup également sur la vie quotidienne des uns et des autres au pays des maringouins et des ouaouarons...

Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Caran
  20 mai 2022
J'ai terminé cette lecture hier soir et là encore, je me respecte. J'arrive toujours à avoir cette volonté de finir le livre même si l'expérience se passe mal. Néanmoins, je dis reconnaître que cette force commence à s'éroder car pour la seconde fois de ce mois de mai, mon expérience littéraire ne s'est pas super bien passé. Toutefois, contrairement à celle où je me suis permis de mettre une note sous la moyenne à cause de sa construction, celle que je m'apprête à appliquer sera supérieure. Ce que j'ai à reprocher à ce livre ? Que la facette historique n'a su se montrer le temps de quelques pages voir, quelques lignes. C'est ce que je déplore en majorité mais bien sûr, j'irai mettre dans ma fameuse liste la véritable raison qui m'a gâché cette lecture. En tout cas, cela ne me donne pas très envie de poursuivre l'exploration des univers de l'auteur responsable de l'écriture de cette oeuvre. Sans perdre le moindre instant, je passe de suite à la rédaction de mes fameuses listes.
Points négatifs :
• Quelques répétitions.
• L'historique n'est pas trop respecté à travers ce livre et c'est ce qui m'a posé problème. Par contre, que ce bouquin gerbe de romance dans ses deux parties a su avoir raison de ma volonté. C'est pour cette raison que je m'étonne d'avoir trouvé la force pour le terminer.
• L'auteur a su créer des personnages qui ne donnent pas envie de les aimer. En tout cas, l'héroïne me sortait royalement des yeux ainsi que les deux gars qui ont partagé sa vie sentimentale. Tandis que le premier est un violeur, le second est un lâche qui ne cesse de lui planter des coups de couteau dans le dos. Après, il faut dire que la demoiselle sait particulièrement choisir ses compagnons alors qu'un troisième ne cesse de lui faire les yeux doux, bien plus respectable dans ses manières et dans sa vie respective que les deux autres lascars.
• Forcément, comme les chapitres étaient chargés en romance et que ce genre n'est pas du tout ma tasse de thé, les longueurs ont été nombreuses.
Points positifs :
• La taille aléatoire des chapitres et des paragraphes.
• le début de la seconde partie. Là, c'est sûrement le seul moment du bouquin où j'ai pris beaucoup de plaisir dans ma lecture. En effet, là, nous abordons vraiment la vie au sein de la plantation et parfois, j'avais l'impression d'explorer une véritable saga familiale. Il faut dire que ces derniers savent se montrer particulièrement intéressante la plupart du temps. Hélas, je regrette que le rythme emprunté et le contenu dans cette partie ne se soient pas montrés plus larges car là, j'aurais été le plus heureux du monde jusqu'à la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
OREILLYS
  08 septembre 2017
Ou la rencontre des acadiens et des créoles dans une Louisiane en plein bouleversement. Ce roman allie histoire et sentiments. On y découvre les différences entre toutes les cultures amenées à cohabiter ensembles, des premiers côlons, aux émigrés de la Nouvelle Ecosse, en passant par les indiens Houmas, les espagnols et les américains-anglais. On vit la vie acadienne et la vie créole à travers le parcours de l'héroïne. On découvre cette ambiance chère à la Nouvelle Orléans ainsi que la situation précaire des esclaves.
Les personnages sont simples et attachants, sans mièvreries. On suit Lalie au sein de ses décisions. Rien n'est omis. C'est un roman complet.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mariechrist67mariechrist67   04 décembre 2019
Il y eut octobre, noyé sous d'épaisses pluies de tropiques, et quelques tempêtes. Cela venait du sud, sans prévenir, balayait les brouillards étalés avec paresse sur la rivière, déferlait en rafales ployant les cimes, arrachant la mousse des arbres, précipitant à l'eau des bois morts, par centaines.
Commenter  J’apprécie          50
SpilettSpilett   11 janvier 2012
"Du moment où le jour apparaît jusqu'au moment où le soleil s'efface derrière l'horizon", tels étaient les horaires de travail des esclaves.
Commenter  J’apprécie          40
SpilettSpilett   11 janvier 2012
La ruine est la sœur vigilante et sans pitié de la richesse.
Commenter  J’apprécie          10
SpilettSpilett   11 janvier 2012
Garder sa beauté entre quatre murs ne sert qu'à la gâter.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alain Dubos (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Dubos
Emission : Un jour,un livre #27 Le dernier combat du Docteur Cassagne livre d'Alain Dubos.
autres livres classés : louisianeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre