AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B009LK8PD4
Carrere (30/11/-1)
3.67/5   3 notes
Résumé :
Un volcan se réveille, un fleuve emporte tout sur son passage... Amérique Centrale, Liban, Tchad, Afghanistan, Éthiopie... l'Humanité se mutile et se saigne. De ces cataclysmes naturels ou humains naît chaque jour le peuple innombrable des réfugiés, des affamés, qui cherchent la survie au-delà d'une frontière, dans les camps loin des cités détruites et des terres stérilisées. Des volontaires ont rejoint ces cohortes il y a 15 ans, et depuis ne les ont jamais quittée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  13 novembre 2015
Livre qui commence un peu à dater mais qui est encore d'actualité.
Les propos sont parfois redondants. Pour autant il y a des chapitres très intéressants, particulièrement celui sur l'Éthiopie. L'auteur tient un discours très humaniste. Il permet aux bénévoles de témoigner de leur travail mais également des horreurs du monde et des silences qui les entourent.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   13 novembre 2015
Lubet pense aux ombres qui peuplent le camp, civils ballottés par des évènements qui les dépassent, innocents que l'on sauve du massacre quand on en a le temps, et que l'on concentre entre des barbelés pour qu'ils cessent d'encombrer les routes et les abords des villes, quémandeurs agaçants de nourriture, de feu, de vêtements.
Emmerdeurs planétaires.

[p129]
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-FlorePixie-Flore   13 novembre 2015
Dubos s'apprête à entendre les mille et une doléances de ses patients. Cela va de l'insomnie à la dépression profonde en passant par les cancers au stade terminal – étrange désir de ceux-là de finir leur vie entre des barbelés, et dont le rêve d'une réinstallation dans un pays libre ne se réalisera jamais – les tuberculeux, très jeunes et nombreux dont personne n'avait le temps de s'occuper au Vietnam, les femmes violées par les pirates et dont le ventre gonfle d'enfants par avance rejetés, et les autres enrhumés ou quasi grabataires, toute une pauvre humanité déchue débarquée par paquets de cinquante ou cent sur mille kilomètres de littoral.

[p13]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   13 novembre 2015
Les survivants se terrent dans le camp, visités de temps à autre par un journaliste ou par quelques touristes qui découvrent le morne enfer enclos de grillages hostiles et poussent des cris ou se mettent à sangloter.
Dubos a vu tout cela, ces flots d'incrédulité devant la misérable condition des réfugiés, et ce contraste loufoque autant que tragique entre l'étalage de l'insouciance occidentale sur les plages de Songkhla et l'existence larvaire des Vietnamiens dans les camps.

[p14]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   13 novembre 2015
Le courage consistait à résister à la haine.

[p32]
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alain Dubos (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Dubos
Emission : Un jour,un livre #27 Le dernier combat du Docteur Cassagne livre d'Alain Dubos.
autres livres classés : littérature historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
243 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre