AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225811389X
Éditeur : Hors collection (13/11/2014)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
le 3 juillet 1978, Goldorak atterrissait sans prévenir sur la planète Récré A2 pour nous offrir un trésor encore inédit: la science-fiction.
Du jour au lendemain, et dans l'hystérie collective' la paisible France de Pollux & Colargol virait alors "cosmique", connaissant un phénomène de société sans précédent.
Dépassés, les parents les plus inquiets tentèrent en vain de mettre en garde leur progéniture contre le réalisme de ces images venues d'ailleurs.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fichetoux
  28 décembre 2012
1 Vous avez 40 ans ou plus
2 Vous êtes du genre à vous faire ch… pardon, de vous morfondre pendant des soirées musicales « Boom-Boom Ouks Ouks Ouks » mais vous vous jetez comme un malade sur la piste et entonnez-le poing levé- comme un seul homme « Capitaine Flam » sous le regard médusé et horrifié de vos neveux ou nièces qui ne savent plus où se mettre.
3 Vous êtes le neveu mortifié ou la nièce gênée du dit vieux ( ‘tain, 40 balais, c'est un vioque) tonton un peu barré (mais que vous tolérez malgré tout parce qu'il est quand même cool) et ne savez pas quoi lui offrir pour les fêtes de fin d'année.
Ta Dam !!! Voilà donc un livre pour vous ;-)
L'avènement Goldorak et Cie, tournant marquant de notre quotidien cathodique de la fin des années 70, révolution pour une grande partie de mes « Co-générationnaires » (c'est nouveau, c'est de moi) nous est ici narré avec humour, nostalgie et beaucoup d'illustrations/images mais surtout de publicités !!! Nom di dju, pourtant je l'ai vécu mais je ne me souvenais pas/plus du nombre de produits dérivés, de marques récupérant la licence, de goodies, de matraquage marketing. A la suite de cette courte-mais agréable lecture, je me revois, tout comme l'auteur, demandant à mes parent d'acheter telle ou telle marque pour avoir l'autocollant Goldorak ou le verre à moutarde Albator, d'éplucher les catalogues de jouets pour « commander » à Saint Nicolas ou au Père Noël la soucoupe de Goldorak, le méga Shogun ou le disque de Noam…Si jeune et déjà manipulé…consumérisme, quand tu nous tiens…
Quoi qu'il en soit, cela reste un joli flash back dans mon enfance…deux seuls regrets
1 On Parle très peu de Candy, Heidi et autres donzelles. D'accord, pas très « Galactik », plutôt éthérée…gageons qu'un second tome plus « girl power » verra le jour.
2 Quand je pense que j'ai bazardé ou donné mes golgoths, bonhommes et autres shoguns…et que c'est collector maintenant…du coup, je ne jette plus rien…je vous dis pas le brol chez moi.
Bon, je vous laisse, vais me refaire les 2 premiers coffrets de Goldorak ( beh oui, ai raté le 3eme à un jour prés…pffff…consumérisme acte 2 ;-))
Fred-Fichetoux-Beg mode Goldorak go activé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
Urgat
  01 mars 2015
Tour d'abord, merci à Masse Critique et aux éditions Hors Collection pour m'avoir permis de découvrir ce livre.
Qu'il est sympatoche cet ouvrage !
Voila un livre qui couvre la période fin années 70, mi 80 de la TV pour enfants française (largement dominée par la production japonaise), et, surtout, le merchandising qui en est dérivé.
Encore un, me direz-vous. Récréa 2, le Club Do', tout ça, il y en a un paquet déjà. Oui. Oui mais non, en fait. Ce livre se concentre sur la période PRE Club Dorothée. Pas de Saint Seiya, de DBZ ou de Sailor Moon.
C'est 100 % Goldorak, Sankukai, Albator (78, bien que 84 serve un peu à boucler la boucle, avec Cobra). Bref, c'est juste avant ma propre période, qui elle débute sur la fin de celle de l'auteur (X-Or, Albator 84 et Cobra, et oui, je fais partie des petits frères qu'il mentionne à la fin de la première partie rétrospective de son ouvrage).
Donc, en fait, le sujet est un poil différent des autres livres du même genre, et c'est tant mieux.
Génération Galactik est grosso modo composé de deux parties, la première présente les émissions et les séries de l'époque, la deuxième, les très nombreux produits dérivés. Si vous êtes intéressé par ce genre de livres, vous savez à quoi vous attendre, je ne vais pas vous décrire. Je préciserais juste que le ton de l'auteur est rafraîchissant, ce n'est pas un exposé, il nous conte juste les scènes de son enfance, ses ressentis de l'époque, ces souvenirs, quoi, sans nous plomber le texte avec des lectures à niveau multiple de ci ou de ça. Il est gosse, il regarde San Ku Kai, il en parle le lendemain dans la cours d'école avec ses potes et, accessoirement, il teste les coups de pieds du héro sur ses petits camarades (comme quoi, les générations se suivent et se ressemblent :p Seule différence? A mon époque, on enfonçait plutôt l'index sous les côtes de l'infortuné "ami" en lui déclarant qu'il était mort, mais ne le savait pas encore ).
C'est vraiment intéressant et facile à lire.
J'ai juste un petit reproche à formuler : la (volumineuse) partie marketing, avec tous les produits dérivés, est méchamment dominée par les produits Goldorak (avec pas mal d'Albator, mais déjà loin derrière). Je ne doute pas que c'est aussi la réalité de l'époque, mais je ne peux tout de même pas m'empêcher de penser à un certain favoritisme, qui transpire aussi dans le texte, et du coup, j'ai l'impression qu'il n'est pas aussi exhaustif qu'il aurait pu l'être sur d'autres séries.
Mais bon, ne gâchons pas notre plaisir, c'est un excellent livre sur le sujet. Je recommande pour les passionnés, et pour les autres, pourquoi pas?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Yusei8RM
  13 mars 2015
Où étiez-vous, ce fameux jour où Goldorak atterrissait sans prévenir sur Récré A2 ?
Que faisiez-vous en ce bel été ou la France basculait subitement dans l'univers de la science-fictions et des premiers mangas ?
Vous rappelez-vous la rentrée cosmique qui s'ensuivit ?
Les innombrables produits dérivés qui inondèrent les cours de récré ?
Voilà ce que contient ce livre.
Commenter  J’apprécie          20
cali4
  21 mars 2015
Je suis de la génération Galactik et j'ai beaucoup apprécié ce livre pour redécouvrir l'arrivée de nos chers héros : Goldorak, albator ...
Livre très documenté avec beaucoup de photos et de goodies que je ne connaissais même pas pour beaucoup d'entre eux.
Un sacré plongeon en enfance.
Commenter  J’apprécie          00
Miguel33
  06 mars 2015
Après « Nos années Casimir[1] », que j'ai chroniqué, voici un autre ouvrage dans la même veine télévisuelle: « Génération Galactik ». L'auteur nous présente la période couvrant les années 1978 à 1984, vue à travers le prisme des séries de l'espace. Donc, même s'il y a des allusions à d'autres séries de la même période, il s'attarde surtout sur «Goldorak» et d'autres séries comme «Capitaine Flam», «Ulysse 31», etc.
Il s'agit d'une réédition augmentée d'une trentaine de pages d'un ouvrage publié en 2012.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.aupresdeslivres.f..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fichetouxfichetoux   28 décembre 2012
Avec son papier peint psychédélique, sa moquette acidulée et son mobilier néorustique, le look de nos chambres se situait bien souvent à des années-lumière de l'univers high-tech de nos héros cosmiques. C'était un peu comme si Jean-Michel Jarre et ses synthés débarquaient à Woodstock...Un décalage frôlant l'anachronisme !
Commenter  J’apprécie          50
fichetouxfichetoux   28 décembre 2012
Au petit-déjeuner, mon souvenir le plus marquant restera la fabuleuse collection de disques phosphorescents d'Ullyse 31 offerte par Tonimalt. Bien plus fan du spationaute que de la recette aigre-douce de ce cacao, je n'eus de cesse de tanner ma mère sur les bienfaits des nombreuses vitamines qu'il contenait et qui allaient, c'est à n'en pas douter, faire de moi le meilleur élève qui soit. Plusieurs refus et quelques mauvaises notes plus tard, je la vis attraper d'elle-même le divin breuvage à la surprise tant convoitée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fichetouxfichetoux   28 décembre 2012
Il est d'ailleurs à parier que si l'Education Nationale avait eu la brillante idée d'imprimer des bons points à l'effigie de Goldorak ou d'Albator, nous serions tous aujourd'hui diplômés de Polytechnique !
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : années 80Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1048 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre