AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782809840407
Éditeur : L'Archipel (14/01/2021)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 118 notes)
Résumé :
Résumé
Cinq frères et sœurs se réunissent dans la maison de leur enfance, la Casa Belasko, une imposante bâtisse isolée au cœur d’un domaine viticole au sud de de la France.

Leur père, vigneron taiseux, vient de mourir. Il n’a laissé qu’une lettre à ses enfants, dans laquelle sont dévoilés nombre de secrets.

Le plus terrible de tous, sans doute : leur mère ne se serait pas suicidée – comme l’avaient affirmé les médecins six moi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (84) Voir plus Ajouter une critique
Eve-Yeshe
  08 février 2021
André, le chef de la famille Belasko vient de mourir d'un cancer, quelques mois après le suicide de sa femme. Les cinq enfants du clan sont donc réunis pour prendre connaissance du testament. Ils arrivent, chacun à leur tour à la vieille demeure familiale, La Casa Belasko, immense ancienne toute de pierres construites, avec d'immenses baies vitrées pour être en communion avec la Nature, essentiellement le parc.
Déjà, un évènement n'augure rien de bon, Solène qui conduit sans regarder la route, comme à son habitude, (à chaque accident, les parents achetaient sans sourciller une nouvelle voiture, alors qu'elle ne fait rien de sa vie, assistée en permanence, le travail c'est trop pénible pour elle !). Bref, elle heurte une biche que, Garance, sa soeur tente de secourir en vain ; elle est donc obligée d'abréger ses souffrances.
Les deux fils aînés, Philippe et Mathieu, sont déjà arrivés à la maison : ils se haïssent car Philippe, coureur de jupons a culbuté sa belle-soeur, la femme de Mathieu, lors d'un mariage. Il s'agit de marquer son territoire en occupant les lieux en premier : bataille de testostérone en vue. le petit dernier, David, tente de rester discret, comme s'il n'était pas concerné.
Le patriarche a laissé une lettre, où il affirme que sa femme ne s'est pas suicidée mais qu'il s'agit d'un meurtre, et la lettre est parsemée de fines allusions qui vont mettre le feu aux poudres et tout va exploser entre les frères et soeurs.
J'ai beaucoup aimé ce roman noir, huis clos, où va se dérouler la tragédie : la maison a été cambriolée autrefois et le patriarche a fait installer des caméras partout, des cartes magnétiques pour ouvrir les portes, alors que la fermeture des volets électriques est pilotée à distance… Enfermés, pris au piège, pour le pire…
Chrystel Duchamp nous manipule avec brio, on se laisse emporter par l'histoire, sur fond de jalousie, haine, trahisons, rancunes de toutes sortes, avec des secrets de famille enfouis. Chacun des enfants s'exprime à son tour, pour révéler tel ou tel détail explosif, et en alternance, un policier, le capitaine Jouvry, enquête, c'est d'ailleurs avec lui que démarre le premier chapitre, un des enfants est interrogé, on le sait dès le départ, mais impossible de deviner de qui il s'agit, l'auteure ne sème aucun indice, on peut chercher dans la construction si c'est au masculin ou au féminin : rien
J'ai bien aimé aussi la manière dont la maison elle-même témoigne, raconte ce qu'elle a vécu.
J'ai découvert Chrystel Duchamp avec « L'art du meurtre » qui m'avait déjà enthousiasmée alors quand NetGalley a proposé ce deuxième opus de l'auteure, il m'a été impossible de résister. J'attends le suivant avec impatience, car les intrigues sont originales, très fouillées, et l'auteure surprend toujours, n'est jamais là où on l'attend.
Un grand merci à NetGalley et aux éditions de l'Archipel qui m'ont permis de découvrir ce roman et de retrouver son auteure avec un immense plaisir.
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          444
sabine59
  20 février 2021
Eh bien, quelle histoire! Je savais , suite à quelques critiques lues, que le suspens était terrible, effectivement! Une auteure bien singulière et talentueuse, que je découvre.
Voilà un thriller en huis-clos, façon Cluedo sanglant, très original! Cinq frères et soeurs, Philippe, Matthieu, David, Garance et Solène, se réunissent à la Casa Belasko, la propriété familiale, pour lire ce qu'ils pensent être le testament de leur père, vigneron, qui vient de décéder peu de temps après sa femme. Une lettre , en fait, qui va déclencher la haine ...Et prisonniers de la maison, personnage à part entière ( cet aspect m'a beaucoup plu), ils vont laisser libre cours à leurs démons...
Chacun va faire entendre sa version des faits présents, entrecoupée de souvenirs. Les actes d'une tragédie atroce s'enchaînent. Et c'est un inspecteur qui recueillera les confidences de l'une de ces voix, hospitalisėe, après les faits.
Fort addictif, ce livre explore le Mal, les secrets affreux, le mensonge, la manipulation. Si je n'ai pas adhéré complètement aux agissements parfois peu vraisemblables des protagonistes, j'ai été conquise par l'intrigue machiavélique de l'auteure!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          428
lenoute
  09 janvier 2021
Suite au décès de leur père, Philippe, Mathieu, Garance, Solène et David se réunissent une dernière fois dans la maison de leur enfance " la casa Belasko". Cette maison est complétement isolée. On pourrait s'y croire seul au monde. Une lettre de leur père attend ses cinq frères et soeurs où de nombreux secrets vont être révélés. de cette réunion familiale un seul Belasko sortira de cette maison saint et sauf. Que s'est-il passé ? Quelle est la clef pour comprendre ce drame ?
Lu d'une traite à partir de l'acte deux, j'ai beaucoup apprécié ce thriller qui traite de secrets de famille, d'héritage et de manipulation. Il se déroule en huit clos dans cette bâtisse qui détient les plus sombre secret de la famille Belasko depuis des générations.
Commenter  J’apprécie          480
Zazaboum
  13 janvier 2021
#LesangdesBelasko #NetGalleyFrance
Fortiche Chrystel Duchamp !! Voilà un thriller domestique à huis-clos de haut niveau ! Haletant, difficile à poser !
5 frères et soeurs se retrouvent dans la maison familiale, la Casa Belasko après la mort du père. Des dissensions les ont fait s'éloigner les uns des autres depuis des années et tous espèrent pouvoir “se refaire” avec la fortune de la succession.
Une lettre de leur père va mettre le feu aux poudres ! Les vérités seront-elles révélées dans cette maison qui ne veut plus les laisser sortir ?
Mensonges, manipulations, violences... tout y est pour donner un cocktail explosif, au propre comme au figuré. le roman est bien rythmé par chaque chapitre qui est consacré au point de vue d'un des membres de la fratrie ainsi qu'à un sixième “personnage” que je ne dévoilerais pas !
Les phrases, précises et percutantes participent au mystère et à l'angoisse qui étreignent le lecteur du début à la fin ! Je dirais bien qu'à ce niveau le thriller confine à l'art ! Merci pour ce 1er coup de coeur 2021 💖
Challenge MULTI-DEFIS 2021
Challenge MAUVAIS GENRE 2021
Challenge PLUME FEMININE 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
musemania
  18 janvier 2021
Découverte lors de son premier thriller « L'art du meurtre » un de mes coups de coeur 2020, j'avais hâte de retrouver la plume de Chrystel Duchamp. Elle avait su me charmer par ses qualités indéniables en matière de suspens. En passant, n'hésitez pas à vous replonger dans la chronique de ce livre, disponible sur mon blog.
Ici, nous quittons le milieu de l'art (même s'il n'est jamais très loin, par quelques subtiles allusions ) pour un huit-clos haletant au sein de la Casa Belasko. le patriarche vient de mourir, ses cinq enfants doivent donc se réunir une dernière nuit dans la demeure familiale en vue d'organiser la succession. Ces cinq frères et soeurs ne partagent plus que leur sang, après des années d'inanité suite à de multiples conflits. Par une lettre, leur père décédé leur communique que le décès de leur mère 6 mois plus tôt n'était peut-être pas un suicide comme conclu par le médecin. Les rancoeurs du passé risquent alors de causer de nombreux dégâts.
240 pages et aucun temps mort ! Dès les premières lignes, l'histoire commence sur les chapeaux de roue et le lecteur se retrouve emporté qu'il le veuille ou non par le récit. Je vous l'annonce déjà, si vous comptez lire ce livre, ne prévoyez rien dans l'immédiat qui ne puisse attendre car ce thriller est terriblement addictif.
Manipulations, mensonges, coups bas, frustrations, les mots sont nombreux pour décrire cette famille dont de terribles secrets entourent leur lignée depuis maintes années. Rien n'est épargné aux lecteurs : suspens intenable, surprises multiples, angoisses quant au sort réservé aux personnages,…
Chacun des chapitres se déroulant selon l'un des points de vue des cinq personnages principaux, cela permet à l'auteure, Chrystel Duchamp, d'envisager au mieux les psychologies de ces protagonistes. Quand en plus, la maison développe une telle aura par son ambiance qu'elle en devient un personnage à part entière, cela est encore plus jouissif!m !
Un autre élément marquant de ce thriller est qu'il ne faut rater aucun élément de l'intrigue surtout celui du final d'apothéose qui s'y déroule et ce, jusque la dernière page et même mieux, jusqu'au dernier mot.
Aucun ingrédient de cette lecture n'a été mitigé ou négatif pour ma part. En fait, si peut-être un, celui d'avoir terminé ce livre, d'être arrivée à sa dernière page et d'avoir dû laisser cette maison à son triste destin. Ce roman m'a beaucoup marquée et restera dans la mémoire un sacré bout de temps.
Je remercie les éditions de L'Archipel (petit clin d'oeil à Mylène en passant) pour l'envoi du livre.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
audeLOUISETROSSATaudeLOUISETROSSAT   25 février 2021
Je savais ce qui m’attendait. Je savais que les cinq frères et sœurs hausseraient le ton et que j’assisterais, impuissante, à leurs querelles. Mais jamais je n’aurai imaginé être témoin d’une telle tragédie.
Commenter  J’apprécie          00
Eve-YesheEve-Yeshe   08 février 2021
Les époux restèrent et, malgré l’amour qu’ils me portaient, la nostalgie me gagna. Les enfants me manquaient. Bien sûr, ils me rendaient visite, mais ils avaient changé. Je ne retrouvais plus cette simplicité qui avait fait notre quotidien. Je regrettais l’innocence perdue. Avec amertume, je constatais leurs différends. Les rancœurs avaient pris la place des chamailleries…

Ma vie bascula lorsque la mort emporta Mme Belasko. Un souvenir atroce que j’aurais aimé effacer de ma mémoire. Et quand, quelques mois plus tard, son époux me quitta à son tour, mon cœur se brisa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   23 janvier 2021
Une mâchoire de métal broie mon toit et m'arrache des cris que personne n'entend. Les humains se fichent de la souffrance des maisons. Savent-ils pourtant qu'elles ressentent la douleur ? Qu'elles éprouvent des sentiments ? Qu'elles ont un coeur qui bat sous leur charpente ? Le mien d'ailleurs est brisé. Depuis que ces hommes et ces femmes que j'aimais tant ont perdu la vie entre mes murs.
Pas une nuit ne passe sans que je revive l'horreur dont j'ai été témoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolarcollectifpolar   12 janvier 2021
chroniques, tragédie , fantastique, thriller psychologique, thriller, romans policiers et polars, suspense, peur, généalogie , mensonges , écrivain femme, fratrie, huis-clos , mort , héritage , esprits, ironie, secrets de famille, famille , littérature française
Commenter  J’apprécie          50
LalitoteLalitote   30 janvier 2021
Cinq domestiques pour deux personnes. Philippe avait trouvé cette proportion ironique. Lui n’avait même pas une femme de ménage à son service, personne pour laver son linge ou lui préparer ses repas. Il s’était mis à sourire. Être divorcé et célibataire présentait des inconvénients. Avoir une épouse se révélait pratique pour celui qui n’avait pas les moyens d’embaucher du personnel.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Chrystel Duchamp (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chrystel Duchamp
Le Sang des Belasko - parution le 14 janvier 2021 #LeSangDesBelasko #ChrystelDuchamp #lArtDuMeurtre
Après la mort de leur père, cinq frères et soeurs se réunissent dans la maison de leur enfance. Les portes se referment sur eux. Avec une terrible révélation… le nouveau thriller de Chrystel Duchamp, auteure de L'Art du meurtre. Cinq freres et soeurs sont reunis dans la maison de famille, la Casa Belasko, une vaste batisse isolee au coeur d'un domaine viticole de Provence.
Leur pere, un vigneron taiseux, vient de mourir. Il n'a laisse qu'une lettre a ses enfants, et ce qu'il leur revele les sidere : leur mere ne se serait pas suicidee – comme l'avaient affirme les medecins six mois plus tot. Elle aurait ete assassinee...
Au cours de la nuit, non-dits, jalousies et frustrations accumules au fil des annees vont se deverser. Mais le pire reste a venir. D'autant que la maison, coupee du monde exterieur, semble douee de sa propre volonte...
------------ Le livre : https://www.lisez.com/livre-grand-format/le-sang-des-belasko/9782809840407 Facebook : https://www.facebook.com/larchipel Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel
+ Lire la suite
autres livres classés : huis-closVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Chrystel Duchamp (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2049 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..