AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812918055
Éditeur : Editions De Borée (24/03/2016)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Deux familles. Deux guerres. Des destins croisés
Alors que Jean est incorporé dans l’armée française pour prendre part à ce qui va devenir la Grande Guerre, de l’autre côté de la frontière Ludwig quitte femme et enfants pour rejoindre les rangs de la Wehrmacht. Le hasard leur fera vivre le même parcours : prisonniers dès le début du conflit, ils sont envoyés tous deux comme main-d’oeuvre dans une ferme ennemie. Ce qu’ils ne savent pas, ces soldats qui d’aille... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brinvilliers
  04 juin 2016
1914, Colette voit son mari Jean partir à la guerre. En Allemagne, Hannah voit elle aussi son mari Ludwig partir. Jean et Ludwig devenus des prisonniers de guerre et étant des anciens paysans acceptent chacun de partir aider à la ferme le camp ennemi. Jean se retrouve chez Hannh avec Antoine, pour lequel il éprouve une profonde aversion, en France Antoine a abusé d'une jeune fille. Ludwig se retrouve à la ferme de Colette. Malgré la barrière du langage, les travaux reprennent à la ferme et une complicité s'instaure. Colette commence à recevoir des nouvelles de son époux et lorsque cela cesse elle décide de partir en Allemagne malgré tous les dangers pour le retrouver. Jean de son côté a du se cacher, Antoine a voulu abusé d'Eva la fille d'Hannah, les allemands le recherchent même s'il n'a rien fait. Les temps sont durs et la guerre fait que chaque couple a une liaison avec l'autre. Colette retrouve son mari mais perd Ludwig dans un accident, Hannah ne ne le supporte pas . Les deux familles retrouvent leur place dans leur pays. Mais la seconde guerre arrive et ce sera la génération suivante qui retrouvera cette haine.
Ducloz a abordé un sujet dont on parle peu, à savoir les les rapports des individus entre eux malgré leur nationalité différente en temps de guerre. On suit les personnages avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   04 juin 2016
Place du Martouret, fixée à la façade de la mairie, une boîte aux lettres s'offrait. Respectueuse de Ludwig, Colette lui présenta sa lettre, veillant à ne pas en lire l'adresse. Le prisonnier la posta. Colette fit de même avec la sienne, prenant bien garde à son tour de n'en pas laisser voir le recto de l'enveloppe. Ces coordonnées recélaient pour chacun leur intimité et ni l'un ni l'autre ne souhaitaient la dévoiler. L'un comme l'autre comprenaient et respectaient cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2018
La peur ne nourrissait pas. Les hommes désignés pour la corvée de ravitaillement n’en revenaient pas toujours, fauchés en route par l’explosion d’un obus ou la rafale d’une mitrailleuse. Parfois, terrorisés, pour survivre, où qu’ils soient, même sur d’autres cadavres, ils se plaquaient au sol dès les premiers sifflements. La bouffe se renversait, les bidons de vin et d’eau pissaient leur contenu. Lorsque ces hommes revenaient, s’ils revenaient, ils se faisaient méchamment engueuler de n’avoir rien rapporté, ou si peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2018
Pourquoi parler ? Elle s’écarte. Les mains de Jean la saisissent, ses lèvres en attente embrassent les siennes épaisses. Bientôt, sa bouche descend, couvre de baisers le cou et puis les seins piquants titillés de la pointe de la langue ; elle descend encore jusqu’à la naissance du monde. Fous de plaisir, leurs corps se lovent l’un dans l’autre. L’excitant de la main, il la pénètre. Jeune et plein de forces, désirant la posséder sans cesse, il la reprend.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2018
Le plus dur n’était pas de marcher, du moins pour les paysans comme moi qui en possèdent l’habitude ; en revanche, les gars des villes souffraient davantage.
Non, le plus dur se faisait sentir dans le manque de nourriture et de boisson. Pour plusieurs jours : une boule de pain rassis, douze biscuits, une boîte de singe, un bidon de rouge et une gourde d’eau.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 mars 2018
Pour chaque homme, le baquet contenait trois patates. C’était le meilleur repas consommé en leur état de prisonniers. Les pommes de terre savourées, car les hommes mangeaient lentement, comme pour mieux apprécier et faire durer plus longtemps leur pitance, à tour de rôle ils se passèrent le bidon.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Albert Ducloz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Ducloz
Rencontre avec Albert Ducloz à l'occasion de la parution de son livre "Pascalou" (Éditions de Borée, janvier 2018).
A la suite d'un accident de voiture, Pascalou et sa jeune soeur se retrouvent orphelins et placés en foyer. Baudouin, l'oncle de Pascalou, devient son tuteur. Il en profite pour utiliser pour son propre compte la maison de son frère défunt. Lors d'une dispute entre Pascalou et son oncle, ce dernier bascule par la fenêtre et accuse son neveu de l'avoir poussé pour tenter de le tuer. C'est le début des ennuis judiciaires pour le jeune garçon. A sa majorité, l'horizon s'éclaire. Il est enfin libre, retrouve Charlotte, son amour de jeunesse, et ouvre une librairie, mais son oncle continue de remuer le passé : Pascalou arrivera-t-il à prouver que son oncle l'accuse à tort ?
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1853 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre