AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de lunch


lunch
  25 mars 2015
Où est-il passé, le petit Volodia qui jouait aux apprentis photographes avec ses camarades, s'amusant à mettre en scène son chien Milyi dans les situations les plus c(au)cas(s)es ?
Dans une Russie désoeuvrée, les enfants grandissent et reproduisent les mêmes schémas parentaux : à la guerre comme à la guerre dit le proverbe ! Volodia sera soldat comme son père et s'en ira combattre en Tchétchénie… Si le vétéran finit ivrogne, abandonné par une femme accusatrice qui l'accable de tous les maux du monde, qu'adviendra-t-il du fiston, force vive d'une nation en péril, envoyé dans un charnier dont on ne revient pas ? Mais l'espoir renaît quand une rumeur annonce qu'un chef tchétchène propose de rendre les prisonniers si leur mère vient elle-même les chercher… alors qui sait ?

[...]

Après ce bref synopsis qui pose une belle situation de départ, Amère Russie pourrait nous parler du conflit tchétchène au sens large, de la colonisation russe qui mène petit à petit au sentiment de révolte, de la montée de l'islamisme radical, des attentats ou des enjeux géopolitico-économiques. Il n'en est rien ! La guerre n'est finalement qu'un prétexte, une toile de fond, pour mettre en évidence l'amour d'une mère à la recherche de son fils.

Certes cette dernière n'est pas la plus futée des femmes – on peut même dire qu'elle est trop naïve pour ce monde de brutes – mais elle fait le contrepoids idéal pour s'attarder sur l'humain, du moins pour ce qu'il lui reste encore d'humanité, dans un conflit qui dure depuis trop longtemps et use des populations qui n'en demandent pas tant.

[...]


L'avis complet à lire sur Bedea Jacta Est !
Lien : https://bedeajactaest.wordpr..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus