AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Erik_


Erik_
  11 novembre 2020
La malbête est encore une évocation de la fameuse bête du Gévaudan qui terrorisa cette région au cours d'une période bien définie du Moyen-Age. Ce loup géant fit de nombreuses victimes entre 1764 et 1767 dans l'actuelle Lozère. On estime qu'il y a eu entre 88 et 124 cas recensé. de nos jours, 18 attaques de requin à la Réunion dont 7 mortel depuis 2011 ont provoqué une grave crise dans ce département d'outre-mer français. On imagine ce que cela devait être pour la Lozère à une époque où les médias n'existaient pas.

Il est vrai que la littérature et le cinéma ont souvent exploité cette histoire qui dépasse le fait divers. On se souvient tous par exemple du fameux Pacte des Loups de Christophe Gans avec une théorie pour le moins intéressante. Il faut savoir qu'il existait 20.000 loups en liberté à cette époque mais ils fuyaient plutôt l'homme. Visiblement, ce loup pas comme les autres agissait un peu comme le requin solitaire du film The Reef.

J'ai beaucoup aimé les réflexions du porte-arquebusier du roi Antoine de Beauterne sur les inégalités. Il arrive à percevoir chez un jeune garçon protestant du potentiel. Il faut voir au-delà des apparences des êtres. Il est vrai que j'apprécie ce réalisme qui confère à cette oeuvre une bonne dose d'humanité.

Au final, je n'ai pas été déçu par ce premier tome bien au contraire. On suivra ce diptyque de qualité avec le plus grand plaisir. Si on connait tous le destin de la bête, on ne sait rien de celui du jeune Barthelemy.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox