AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de saigneurdeguerre


saigneurdeguerre
  16 octobre 2020
Ukraine. 26 avril 1986. Explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Pauvre Kolia ! Ton père veut t'endurcir. Ou plus exactement endurcir ton coeur. le fermer à toute compassion. Va, Kolia ! Jette ces petits chiots dans le puits ! Noie-les ! Il est temps que tu deviennes un homme ! L'homme que ton père veut que tu sois…

Critique :

Aurélien Ducoudray nous invite à suivre, de loin, l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl au travers des aventures d'un gentil garçon, Kolia, dont le père a une vision de l'éducation… Un peu brutale ! Genre pousse-au-crime, même s'il ne s'agit que de chiens…
Amis des bêtes, coeurs sensibles, passez votre chemin…

Allez, braves gens ! Quittez votre village ! Il va être rasé ! Trop contaminé ! Fichez le camp ! Tout est irradié ! Allez donc traîner vos misérables carcasses loin de cette terre que vous avez toujours connue en abandonnant tout derrière vous ! Les bulldozers sont déjà là. Quelques dernières paroles du pope… Des mots très encourageants (que vivent les religions) : « L'âme écrasée de douleur, il se lamentait et songeait : de moi sortiront et se multiplieront des peuples entiers. Tous, ils souffriront ; ils vivront dans l'inimitié. » Mon Dieu, comme j'aime ces paroles de réconfort de ceux qui se disent vos représentants sur Terre.

Quelques mois après le désastre, le père de Kolia, dit Sanglier, sans doute à cause de son caractère de cochon, l'entraîne dans la zone la plus irradiée pour une chasse des plus originales : une chasse aux chiens contaminés ! Les chasseurs sont payés à la pièce, à savoir, à la tête ramenée. En plus de Kolia et de son père, leur petit groupe comprend Sputnik, une sorte de vieil ivrogne ; Pravda, ancien des forces spéciales, une montagne de muscles, Petit Père, tireur d'élite et Silence, son chien qui n'aboie jamais. Kolia est prié de tuer son premier chien…

Un scénario très original autour d'une centrale nucléaire devenue (tristement) mondialement connue. Aurélien Ducoudray aborde différents thèmes : l'éducation terrible qu'un père veut donner à son fils pour son bien, croit-il, car il sait que le monde dans lequel il vit est dur ; l'évacuation de ces terres contaminées où les gens laissent tout derrière eux, y compris leurs animaux de compagnie et leur bétail ; et des individus qui ne sont mus que par l'argent, prêts à commettre des crimes… Et pas que sur des chiens…

Les magnifiques dessins de Christophe Alliel mettent en valeur le scénario, et ils sont sublimés par la mise en couleurs de Magali Paillat.
Commenter  J’apprécie          240



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (24)voir plus