AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266232326
504 pages
Éditeur : Pocket (07/03/2013)
3.78/5   98 notes
Résumé :
Alors que Saddam Hussein tente de protéger sa deuxième épouse Samira de la jalousie de la première dame Sajida, l'imam Khomeiny n'admet pas que sa femme Khadije s'abaisse à faire la vaisselle, et Kim Jong-il a bien du mal à dissimuler ses infidélités à la star coréenne Hye Rim. Tandis que Mira corrige les discours de Milosevic, Oussama Ben Laden attend que Najwa accouche dans leur camp retranché d'Afghanistan, et Fidel Castro tente d'éviter les assauts de l'agent de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 98 notes
5
6 avis
4
8 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

RChris
  28 août 2020
Quelle est l'influence de leurs femmes sur la politique de six nouveaux dictateurs ? (Il s'agit en effet du deuxième ouvrage du genre, le premier étant consacré aux compagnes de Lénine, Mussolini, Staline, Hitler, Salazar, Mao, Ceausescu et Bokassa).
Pour Ben Laden, elle fut nulle, tant ses quatre femmes étaient soumises : l'une d'entre elles voulut mourir en martyr!
Fidel ne le fut plutôt pas et le texte donne sa place à la relation entre le lider Maximo et le Ché.
A contrario, Slobodan Milosevic fut l'homme d'une seule femme ce qui lui fait dire : "On dit que derrière chaque grand homme il y a une maîtresse. Et bien, je suppose que cela veut dire que je ne serai jamais un grand leader."
Les partisans de Khomeiny voulaient maintenir l'Iran à "l'ère de l'âne" alors que Shah "voulait faire entrer son peuple dans celle des avions à réaction." Strict, il refusa d'emménager à Neauphle-le-Château tant que les WC à l'européenne n'auraient pas été remplacés par d'autres à la turque.
Vous y découvrirez le népotisme poussé à l'extrême et le faste indécent du dictateur de la Corée du Nord.
Les incongruités de Kim Jong-Il sont surprenantes : "Afin de ne pas être le seul dans la torpeur due à la morphine et de peur de devenir dépendant à ce dangereux antidouleur, il convoque six de ses proches... tous les soirs à 22 heures, les malheureux doivent s'injecter eux aussi la même dose que lui".
Le peuple est affamé mais la bouteille qu'il a fait goûter à une maîtresse vaut 200 000 € : "Il sera plus difficile pour toi de trouver ce cognac que de me trouver".
Ce livre peut se lire en chapitres indépendants. Il offre évidemment un angle décalé et intéressant sur ces pages d'histoires internationales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Iansougourmer
  13 février 2013
Diane Ducret produit ici un ouvrage de qualité, amusant et instructif dans le sens ou il nous permet de mieux connaître la vie privée des dictateurs mais aussi une partie de leur personnalité, l'influence des femmes sur leurs maris étant parfois très forte.
Le lecteur est pris dans cette galeries de femmes hautes en couleur qui partagent la vie de leurs terribles époux, mais aussi les mènent à leur perte par leur démesure et contribuent à leur aveuglement. Parfois on est choqué par l'inhumanité de ces femmes qui fait parfois de la concurrence à celle de leurs hommes. La lecture est agréable, truffée d'anecdotes peut être inutiles mais fortes cocasses.
Le thème abordé est très intéressant car il traite d' un élément d'influence majeur sur les dictateurs et explique certaines de leurs décisions. Il est aussi intéressant de voir l'amour sincère que ces hommes entretiennent pour l'élue de leur coeur, amour qui scelle de manière irrémédiables le destin du couple.
Les références en fin d'ouvrage sont solides et fournies, ce qui permet des recherches complémentaires.
Toutefois, Diane Ducret s'aventure parfois dans une analyse psychologique des personnages quelque peu hasardeuse... Il y a aussi quelques passages dont l'intérêt n'est pas immédiat...
Dans l'ensemble cela reste un ouvrage distrayant et instructif, que l'on peut lire volontiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
bookaure
  29 juillet 2012
Kim Jong-il, Sadam Hussein, Ben Laden...et d'autres encore. Je me suis beaucoup amusée à lire ce seconde volet de Femmes de dictateur de Diane Ducret.
Comme dans le volume précédent, cette dernière nous raconte l'histoire de ces hommes à travers les femmes qui ont marqué leur vie, et cela avec beaucoup d'humour et d'anecdotes rafraichissantes.
Bien entendu, les actions qu'ont commis ces dictateurs sont extrêmement condamnables, et il n'est à aucun moment question de remettre cela en cause, mais l'auteur nous permet tout de même de les humaniser sans les dédouaner.
En conclusion, la leçon que l'on peut malheureusement tirer de Femmes de dictateur est que l'amour est aveugle, qu'il soit dirigé vers un homme ou vers une cause, et qu'il devient encore plus dangereux lorsqu'il associe les deux.
Il s'agit en tout cas d'une lecture divertissante et agréable, en plus d'être instructive, que je conseille fortement.
Commenter  J’apprécie          90
david19721976
  27 mai 2021
Locution verbale: On sait que la femme est souvent l'inspiratrice de l'homme; et si l'on a pu dire dans un sens facheux: Chercher la femme! il est encore plus vrai de le dire en bonne part, en matière de dévouement et d'abnégation. - L'Univers israélite, 1832.
L'alcôve amoureuse de toutes ces femmes: épouse, maîtresse de dictateur recèle une parodie féroce de la mégalomanie dans une totale tyrannie. Confidences sur un oreiller: quel homme ne céderait pas aux chants des sirènes? Une sorcière voluptueuse douée, juchée sur un manche à balai au clair de la lune!...Aucun. En passant du plus anonyme des hommes au plus puissant manipulateur arriviste, rien ne résiste aux charmes féminins. Les moeurs amoureux ont souvent joué un rôle primordial et progressiste dans les régimes totalitaires capables de surmonter les rivalités. La Grande Histoire avec l'aide des historiens et autres conteurs relate des faits remontant à l'antiquité, le pouvoir des femmes sur les assises des trônes grecs, romains, égyptiens, etc, fascine. Les chutes sont souvent spectaculaires. le premier volet de Diane Ducret écrit avec brio avec le concours précieux d'Antony Dabila a ouvert la voie sur des dictateurs connus morts, ou suicidés, flanqués de leur épouse, maîtresse, traînées dans la vindicative colère populaire à défaut de n'avoir pu trouver l'exil de la honte, parfois exécutés en public, comme le fûrent Mussolini et Clara Petacci, Clarita pour les intimes. le second volet, met en évidence des dictateurs encore vivants purgeant leur peine, ou pire toujours en exercice dans le monde actuel. le talent de Diane Ducret n'est plus à prouver; il est un régal pour le lecteur, certes piqué de curieuses sensations croustillantes, mais surtout sans avoir à vivre pareilles situations politiques, en devenant à son tour victime d'un dictateur mené par le bout du nez. L'argent, la gloire: les rêves de puissance du pouvoir absolu; aboutissant à la perte et au désastre des nations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
laetitiaflagothier
  20 avril 2021
( 10/11/2012 )
Le deuxième tome est lu aussi et ici ma critique ne sera pas aussi positive.
En effet, je comparerais ce tome à un bon mémoire mais sans plus! le choix des dictateurs me pose problème du fait que nombre d'entre eux sont vivant ou viennent seulement de quitter ce monde. O n'a donc pas assez de recul pour émettre un bon travail d'investigation.
Ensuite ici, Diane Ducret c'est littéralement perdue. Selon les candidats, elle optera pour la biographie de la femme ou le rôle joué de certaines dans la vie du dictateur... Voir même les deux. Ce qui aboutit à un psuedo étalage de connaissances sans réel intérêt.
Les sources utilisées, sont ici encore plus douteuses. Outre de se baser principalement sur des ouvrages, elle se base sur des interviews et notamment celle dont elle est fière de nous montrer qu'elle a pu elle - même les mener et qui lui amène un "scoop"! Mais un scoop n'est pas une source fiable, elle doit encore être soumise à la critique!
Vous comprendrez dès lors que je hurle quand je lis au dos du livre " le premier volet " Femmes de dictateur ", déjà traduit en dix - huit langues, a fait connaître Diane Ducret comme investigatrice et une historienne hors pair. Son nouveau livre est un exploit "!!! Passage qui monte notre manque de culture critique et qui dès lors fait de cette ouvrage un ouvrage dangereux à cause de notre manque de culture dans notre société pour le juger à sa juste valeur.
En outre et c'est la première fois que cela m'arrive, je ne suis pas sûre qu'il soit entièrement écris par l'auteur. Il y a des passages d'un autre style que le sien, notamment une critique d'un poème de Khomeiny et des passages contradictoires quant aux informations fournies comme le nombre de frères et soeurs de l'épouse de Ben Laden... Et j'en passe.
Enfin, vous l'aurez vu. Elle traite de Ben Laden. Ce qui nous renvoie à son choix de sujet qui se porte sur les dictateurs. Pour moi Ben Landen, n'est pas un dictateur. Il est donc hors sujet. L'intérêt qu'a été pour moi cet hors sujet est de montrer la difficulté de définir la notion de "dictateur" parce que tous ces hommes sont - il tous dictateurs? Je sais! Je choque en posant la question mais elle est bien réelle. Certains le sont parce qu'il sont été pointés du doigts à cause de la politique du camp adverse et donc notre perception d'eux nous les fait voir comme profondément négatif alors que s'ils avaient été du bon côté, on ne se serait même pas posé la question... D'autres de par leur statut comme Khomeiny peuvent - ils être qualifié de dictateur? La notion de religion étant impliquée et devant elle aussi être définie à son tours... Je vous laisse seul juge mais comme vous le lisez, ce livre doit être abordé avec prudence et est vraiment d'un niveau en - dessous par rapport au premier volet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12


critiques presse (2)
Lexpress   18 avril 2012
L'écrivaine donne une suite à son recueil d'anecdotes passionnantes sur les amours des dirigeants les plus violents de l'Histoire.
Lire la critique sur le site : Lexpress
LesEchos   03 avril 2012
Regroupant témoignages exclusifs et documents soigneusement référencés, le livre met en regard vie privée et événements historiques dans un style « à effets », guère éloigné de celui de la presse grand public, et qui se lit sans peine.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
david19721976david19721976   27 mai 2021
Le paroxysme du crêpage de chignon, politique restait à venir. L'ancienne présidente de la République socialiste de Bosnie-Herzégovine, Biljana Plavsic, qui avait elle aussi été élue à l'automne 1990, à réalisé un tour de force en proclamant une république nouvelle, purement Serbe et orthodoxe, sur ce territoire à majorité musulmane. Cette action fait d'elle une des femmes les plus influente de la région, prête à voler la place de Mira Markovic. Ses vues extrêmes lui attirent en effet la sympathie des foules: Nous sommes 12 millions de Serbes, 6 millions peuvent mourir pour que les 6 millions qui restent puissent vivre libres, assène-t-elle en guise de ralliement à sa cause.
Page 275
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IansougourmerIansougourmer   15 février 2013
Il n'y a rien au monde de plus indomptable
Que le sourire de l'homme en proie à sa propre férocité,
Si ce n'est celui de la femme qui l'aime.
Commenter  J’apprécie          50
VLaurelineVLaureline   18 août 2013
J'avais l'impression d'être seule au monde, une femme en burqa oubliée de tous. Peu de gens sur terre connaissaient l'existence de Najwa Ghanem Ben Laden. Et pourtant, qui aurait pu nier que j'avais vécu ?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Diane Ducret (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diane Ducret
Rencontre Diane Ducret - Olivia (The unamed bookshelf)
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2446 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre