AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275900516X
Éditeur : Studyrama (06/10/2008)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
S'il est un sujet éminemment révélateur de la mentalité d'un peuple, c'est l'étude de sa religion. Le monde des dieux pour comprendre celui des hommes : tel pourrait être le résumé de cette étude qui, sous la forme lexicale, aborde les principaux dieux des mythologies grecque, romano-étrusque, celte, scandinave et égyptienne.
Cinq mondes divins, cinq histoires qui, à travers l'étude de leurs principaux acteurs, permettent de retracer l'évolution de la pensée ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Mariloup
  12 juin 2013
Ce livre rappelle sans aucun doute une encyclopédie sur les mythologies. Une véritable source d'informations pour moi qui est toujours été intéressé par tout ce qui ce rapportait aux dieux etc... Je voulais surtout en savoir davantage sur la mythologie scandinave après avoir vu et apprécié la nouvelle série Vikings.
Dans certaines définitions, il n'est pas rare de faire la comparaison ou de faire le lien entre deux mythologies différentes; aussi une divinité grecque peut posséder un autre nom romain comme Héra/Junon ou un nom scandinave comme Zeus/Odin et même des histoires similaires; on se rend compte qu'il y a quand même une vraie origine commune, ça en est fascinant.
Du puissant Zeus au grand Enée en passant par les Walkyries, les histoires de toutes les divinités, héros, ou simples personnages, y sont retranscrites avec brio. Mais la meilleure découverte, selon moi, ce sont tous ces dieux, créatures et personnages dont je n'avais jamais entendu parlé car ils sont en réalité peu connus ou ont peut-être moins d'importance.
Cette encyclopédie est découpée en 6 parties: la mythologie grecque, romano-étrusque, scandinave, celte, égyptienne et médiévale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   27 mars 2020
Gabriel Camps, préhistorien célèbre, affirme que l'on peut "dater" le passage de l'homnidé à l'être humain proprement dit à la notion qu'il a de l'Au-delà. Les premières tombes, les premiers rituels seraient donc la preuve évidente de l'humanité, de la conscience humaine ou de son intelligence. Comment s'étonner, dès lors, que les civilisations les plus anciennes aient donné la priorité à la mort et à l'après-mort ? et c'est exactement ce que l'on constate lors de l'étude des mythologies archaïques. Une étude qui trouve également son plus grand intérêt dans la comparaison entre ces différentes mythologies archaïques qui toutes témoignent de la croyance profonde de l'homme en l'éternité.
(...), la croyance en l'Au-delà, s'il est prouvé qu'elle date des premiers hommes -ne surnomme-t-on pas l'homme de Néanderthal "homo religious" ? -, ne doit-elle pas logiquement se retrouver dans toutes les religions, toutes les mythologies ? reste la " forme " de cette vision. Et sans doute est-ce là que se trouve la preuve la plus évidente d'une religion originelle commune, d'une mythologie première. car toutes les mythologies indo-européennes -celte, scandinave, grecque ou romano-étrusque- sont également des mythologies de la Mater prima, de la Déesse-mère. Toutes affirment la réalité d'une divinité originelle unique, naturelle. Toutes voient dans cette divinité primitive le principe unique de toutes choses. La Terre, réalité cosmique, pourvoyeuse de vie et de fertilité, apparaît également comme le réceptacle d'une humanité appelée à se régénérer en son sein. La Terre fait l'homme, le nourrit et recueille son corps, parfois son âme. C'est certainement là que se trouve le principal point commun entre les différentes mythologies étudiées dans ce dictionnaire. Là et dans le devenir de cette divinité archaïque qui, de divinité unique, va devenir une divinité aux multiples visages avant d'être dotée d'enfants, d'ersatz, de complices divers ; avant d'être détrônée par les divinités les plus récentes, les plus éloignées aussi de cette vision, simple et naturelle, du monde divin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   18 mai 2013
*Athéna
La déesse aux yeux pers, qu'Athènes a prise comme fondatrice et protectrice de la cité, est née de l'amour irrépressible de Zeux pour la nymphe Mêtis. Un amour tel que Zeus dévora la nymphe, entraînant ainsi une gestation au bout de laquelle devait naître Athéna. Et ce n'est certes pas anodin si cette déesse de la guerre, des arts et de l'intelligence sortit directement de la tête de Zeux. Protectrice des hommes et plus particulièrement des Grecs, elle est le symbole absolu de la domination grecque, l'image parfaite de toute une civilisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   07 juin 2013
*Thor
Si Odin est bien le maître incontesté d'Asgard, le dieu préféré des Scandinaves est, sans aucun doute, son fils, Thor. Au point, d'ailleurs que les Vikings se désignaient généralement sous le nom de "peuple de Thor". Armé de son marteau, Mjöllnir, Thor, le tueur de géants et le guerrier par excellence, consacrait également les mariages et les naissances des hommes. Débordant d'énergie, ce géant roux, bon vivant, bon père de famille, était l'image même du "Viking moyen", ce qui explique sa popularité. Armé de son marteau magique, il était seul capable de tuer les géants de la glace, ce qui ne l'empêchera pas d'être tué par le serpent Jörmungand au Ragnarök.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   07 juin 2013
*Ragnarök
Crépuscule des dieux qui eut lieu après un terrible hiver de trois ans, le Ragnarök opposa les dieux aux géants de la glace et devait voir la fin des dieux eux-même. Après ce cataclysme, le monde resurgit plus vert, plus beau et plus fertile.
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   07 juin 2013
*Yggdrasil
Frêne cosmique dont les branches surplombaient les neuf mondes et s'élevaient jusqu'aux cieux. Jotunheim était le monde des géants de la glace; Asgard celui des dieux Ases; Vanheim le pays des Vanes; Alfheim celui des elfes blonds; Svartalfheim le pays des elfes bruns; Midgard celui des hommes; Nidavellir la terre des nains; Hel le royaume des morts indignes et Niflheim le pays froid sous les racines d'Yggdrasil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1246 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre