AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur L'homme idéal existe, il est Québécois (68)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Bazart
24 juillet 2017
Bof..autant j'aime bien Dianne Ducret lorsqu'elle sonde lma vie des femmes des dictateurs, avec des essais aussi ludiques qu'instructifs, autant quand elle se pique de comédie légère et romantique, malheureusement la mayonnaise ne prend pas..le comique de répétition à base de décalage de langue lasse très vite et le reste ne va vraiment pas plus loin... à oublier...
Commenter  J’apprécie          290
iris29
22 février 2016
- Ah bon , l'homme idéal est Québécois ?
M......! On m'aurait menti ? L'homme idéal n'est pas le french -lover ?
Et puis d'abord , "On nous cache tout , on nous dit rien "!
Et qu'est ce que je fais moi, avec mon homme idéal , je le remet en magasin ? Je vais au Québec "magasiner" un nouvel homme de ma vie ?

_ Attend , attend , "jeune Padawan " , lis le roman jusqu'au bout , jusqu'à la dernière ligne , et tu auras la réponse ...

Une jeune trentenaire parisienne , rencontre un soir dans une galerie un beau spécimen de mâle Québécois , artiste -peintre de son état . C'est le coup de foudre , malheureusement entaché par le retour du prince Charmant dans son pays d'origine . Qu'à cela ne tienne , il lui offre un billet d'avion et l'invite une semaine au pays de "la reine des neiges ".
Une semaine d'intimité, sans se connaître plus que ça , ce n'est pas évident ... et là , c'est le choc des cultures !
Diane Ducret nous embarque dans un voyage jubilatoire où la langue française est bousculée , où les mots ne veulent pas dire pareil des 2 cotés de l'Atlantique .
C'est hyper marrant , les répliques fusent à 100 à l'heure . Ce livre est bourré d'énergie et assez "cash" aussi parfois .
Elle nous embarque là où les codes ne sont pas identiques : la parisienne bobo ne réagit pas à l'identique de la Québécoise, face à une ex , à un dîner , etc...

Il apparaît que les Québécois sont plus simples et plus gentils que les Français , qu'il y fait vraiment très froid , que la nature est assez présente dans leur quotidien .
Comme notre trentenaire, je n'ai pas tout compris dans les expressions , mais ça rajoute du charme ...
Je ne m'attendais pas à la toute dernière phrase finale ... (mais ça , c'est la" French-touch" ! ) .
Cela présage -t-il d'une suite ? Je dirais que tout est "open"...( pas vraiment la fin classique des comédies romantiques, je vous aurai prévenues ...)
Des propositions d'adaptation cinématographique ont été faites à Diane Ducret , on a hâte d'en savoir plus.
Bon , faut que j'arrête de "jaser" , je suis trop bavarde ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
argali
22 février 2016
Je crois que je vieillis. Je ne ris plus des mêmes choses qu'avant.

Ce livre m'a plu de suite à cause de son titre. Amoureuse du Québec et de ses habitants si charmants, je ne pouvais qu'être d'accord. Pourtant à la lecture, j'ai été moins emballée.

L'histoire est légère et on passe un agréable moment notamment en raison du comique de situation du aux dialogues. Au début, en tout cas. Mais l'accumulation de clichés fait rester le récit en surface tout en le rendant caricatural au possible et l'héroïne en devient vite extrêmement agaçante. Elle a des attentes tellement pointues et des codes de séduction si ridicules qu'elle est incapable de profiter de l'instant présent. Toujours en train d'analyser chaque situation au travers de sa propre grille d'évaluation, elle ne peut rentrer dans l'univers de l'autre sans le juger, le critiquer et à la longue, c'est lourd. de plus, ses exigences envers les hommes sont énormes alors qu'elle ne donne pas grand-chose en retour.

J'ai aimé certaines situations cocasses, les incompréhensions entre elle et lui, la gentillesse et la patience de cet homme et les expressions québécoises savoureuses qui parsèment le récit.

Je n'ai pas aimé la répétition de situations loufoques, les incompréhensions un peu lourdes entre Française et Québécois, l'égoïsme de cette jeune femme et les expressions québécoises prises au pied de la lettre. Une fois ou deux c'est drôle ensuite cela perd tout son charme.

J'ai souri plusieurs fois, je n'ai jamais franchement ri et je pense que ce récit ne me laissera pas un souvenir impérissable. Mais il dépeint les hommes québécois avec tendresse et respect, à la fois séducteurs et galants et j'ai beaucoup aimé ça.

«Pour une fois qu'il peut se montrer séducteur ou galant sans se faire traiter de macho paternaliste» J
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
noid
09 décembre 2015
Quelques bonnes blagounettes, des caisses de quiproquos linguistiques et un peu d’exotisme du Grand-Nord. Pas suffisant pour faire un bon livre, peut-être pour passer un moment au près du feu à suçoter du sirop d’érable en rêvant d'un bucheron câlin!

Mais Tabarnak! Quelle alignée de clichés quand-même!
Lien : http://noid.ch/lhomme-ideal-..
Commenter  J’apprécie          90
chriskorchi
07 novembre 2015
Un petit roman qui est venu à point nommé dans ma PAL car j'avais besoin de légèreté et de rire. J'ai bien aimé suivre la quête de l'homme idéal de la narratrice, les situations cocasses, gênantes et improbables qu'elle vit lorsqu'elle se met en tête de traverser l'Atlantique pour retrouver son prince charmant. Avant ça elle en a connu des « connards » (c'est elle qui le dit), elle nous confie d'ailleurs qu'il y a des variétés et des nuances parmi les connards.

J'ai adoré les expressions québécoises qui sont drôles et originales et sources de quiproquos assez croustillants. Cette comédie romantique égaiera les soirées d'hiver et les après-midi pluvieux. L'auteur sympathique et un talent de conteuse savoureux. Les titres des chapitres annoncent la couleur et sont hilarants. Elle a réussi à nous faire passer le message sur les français qui sont bien plus compliqués que leurs homologues canadiens. J'aime la bienveillance qu'il y a de la part de l'auteur car bien qu'elle nous fasse rire avec les expressions imagées et surprenantes des canadiens ainsi que leur accent elle nous montre à quel point ils sont empathiques, ont la joie de vivre, de l'humour et de la bonhomie.

Un moment de lecture détente, drôle et divertissante que je ne regrette pas. Diane Ducret a vraiment bien des talents, je l'avais adoré dans ces précédents livres sur les femmes de dictateurs et la chair interdite et là la magie opère encore.

VERDICT
Un livre drôle que je conseille en cas de déprime, de coup de blues, coup de mou ou tout simplement pour se divertir et passer quelques heures de franches rigolades. C'est bientôt Noël alors si vous avez dans votre entourage quelqu'un qui ne va pas très bien cela peut être un remède sympa .
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LECTRICE29
15 mai 2016
QUe de péripéties pour conquérir le coeur d'un canadien ! il faut apprivoiser la langue, proche du français mais pourtant bien différente, les us et coutumes, savoir accéder au toilette avec classe, maîtriser la domotique, caresser un chien de traîneau dans la meute sans créer une émeute , séduire le gamin pour mieux s'approprier le papa, abandonner l'idée d'une tenue sexy tant le froid est intense, rencontrer les amis autochtones qui veulent absolument vous faire absorber de la bouffe hyperglycémiante , réviser son point de vue sur la grossièreté, abandonner toute velléité de jouer au touriste conquérant rapportant une photo d'orignal en trophée. Conquérir le coeur du canadien , c'est aussi se pâmer devant un homme bie n bâti et être rassuré par des expressions similaires. Voilà un livre sympathique à lire à la manière du journal de Bridger Jones qui raconterait ses mésaventures.
Commenter  J’apprécie          70
cathulu
26 mai 2017
Originaire du pays basque, avant de se retrouver dans un grand magasin canadien, , flanqué d'un gamin de cinq ans et se son craquant papa, notre héroïne a d'abord dû s'acclimater aux moeurs des mâles parisiens, moeurs qu'elle dissèque avec une mordante ironie.
C'est dire si elle est méfiante dans la Belle Province, mais en même temps fort attirée par cet indigène si pittoresque qui lui conseille paisiblement ""-Faut pas ma beauté, t'excite pas le poil des jambes, ça va bien se passer", ce qui est , ma foi fort déroutant, limite insultant. Rassurez-vous cela signifie juste qu'il ne faut pas stresser.
Anne Ducret joue à fond des situations comiques générées par les idiosyncrasies québécoises, tant dans le langage que dans le mode de vie, et c'est très plaisant. Son récit est enjoué et joue avec bonheur des codes du genre, mais avec beaucoup de fraîcheur. Une lecture très plaisante qui se savoure comme un bonbon.
Commenter  J’apprécie          60
llianesiarra
29 février 2016
Hahaha une petite lecture plein d'humour et fort sympathique. J'ai vraiment bien rigoler.
Nous démarrons l'histoire au Québec en plein centre commerciale où notre héroïne fait les courses avec son beau québécois et son fils. Jusqu'ici rien d'étonnant jusqu'au moment où nous apprenons qu'elle le connaît depuis seulement quelques semaines et son fils depuis le jour même.
Nous découvrons les expressions québécoises qui nous paraissent plutôt vulgaire mais ne le sont pas. J'ai trop rigolé car on a vraiment pas la même façon de parler alors que nous parlons tous français.
Notre héroïne nous dépeind les relations homme femmes actuelles. La difficulté de trouver chaussure à son pied et les différents types de connard. Désolée du mot mais c'est celui utilisé. Franchement je trouve que l'auteur tape souvent dans le mille quand même!
Bref un très bon moment, beaucoup de fou rires malgré son un livre court.
Commenter  J’apprécie          60
Lectrice-Lambda
04 octobre 2015
Dans « L'homme idéal existe. Il est québécois. », nous suivons les péripéties amoureuses d'une parisienne trentenaire. Déçue par ses multiples choix en amour, elle jette son dévolu sur un québécois, alors qu'elle se retrouve un peu par hasard à contempler ses oeuvres.
Peintre, charmant, drôle, il lui propose de partir avec elle au Canada pour une semaine.
Ni une ni deux, elle prend l'avion pour le rejoindre.
Loin de l'image de rêve, notre héroïne va découvrir que son ‘prince charmant' a des expressions bien particulières, une ex, mais aussi un enfant !

Autant vous dire qu'à la lecture du résumé, je me suis dit immédiatement que ce livre était fait pour moi.
Après avoir enchaîné des lectures sérieuses et plutôt longues, je n'avais qu'une envie : lire une histoire fraîche, sans prise de tête.
Pari réussi avec « L'homme idéal existe. Il est québécois. » !

Ce n'était pourtant pas gagné.
En effet, dès les premières pages, nous nous retrouvons au Canada avec notre héroïne. Et nous sommes autant perdus qu'elle ! Les expressions québécoises s'enchaînent et nous font littéralement perdre la tête.
J'avoue, j'ai eu peur.
Heureusement, dès le chapitre suivant, Diane DUCRET rembobine la cassette et nous ramène dans le passé, là où tout à commencer. Dès lors, nous suivons la fameuse rencontre entre notre parisienne et le fameux québécois, nous suivons leurs aventures et l'évolution de leur relation.

Le rythme du récit est plutôt rapide.
Nous ne sommes pas vraiment avec une histoire suivant un rythme parfaitement linéaire.
A l'instar d'un journal intime, les chapitres séparent des évènements marquants que notre héroïne va vivre aux côtés de son homme. « Être prête à s'envoyer en l'air », « Conquérir son trône », Consommer local », les titres des chapitres sont tout simplement à l'image de ce livre : poilants !
Préparez-vous à rigoler de chaque situation dans laquelle va se retrouver notre héroïne. le plus amusant dans tout cela est que l'on se retrouve dans pas mal de situations dans lesquelles notre héroïne se trouve.

Le style de l'auteur est vraiment sympa.
Son écriture est fluide et chaque mot est parfaitement choisi. Elle maîtrise parfaitement l'humour et l'autodérision. Nous ne pouvons qu'être conquis.

Notre héroïne ( suis-je la seule à ne pas avoir trouvé son nom dans le roman ? ) est drôle à souhait. D'apparence coquette et polie, elle révèle au monde entier le vrai visage des femmes : nous ne sommes pas nés dans des draps de soie rose à paillettes ! J'ai adoré lire ses aventures et rigoler de chacune de ses mésaventures.
Notre québécois est charmant et amusant également. Il n'est absolument pas prise de tête et se révèle au fur et à mesure des pages.


La fin m'a un peu surprise. Je ne m'attendais pas à cela.. Je suis d'ailleurs un peu déçue de terminer sur cette note-là.



En conclusion, « L'homme idéal existe. Il est québécois. » est le journal intime bourré d'humour et d'autodérision d'une trentenaire parisienne. Diane DUCRET réussi son pari de nous faire rire et passer un bon moment avec son histoire, qui est peut-être réellement la sienne.
« L'homme idéal existe. Il est québécois. » est clairement « le Journal intime de Georgia Nicolson » pour adultes !




Un livre à lire pour ceux qui veulent passer un bon moment de détente tout en lisant une romance.
Lien : http://lectrice-lambda.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Marieemmy
30 août 2017
Une jeune femme française s'entiche d'un Québecois qui l'invite chez lui pour passer 1 semaine dans le Grand Nord. Elle va affronter sa peur de l'avion ainsi que celle d'une relation sentimentale. Arrivée là bas, c'est le choc!! Culturel, météorologique... le Québecois est super gentil, attentionné, prêt à tout pour combler sa nouvelle French lover.. Franchement un mec comme cela, j'en veux un tout de suite!!!!!!!!! Mais seul défaut de ce Apollon: il s'exprime en québecois, langue inconnue par notre dulcinée... Quiproquos en série.....
Livre loufoque où on ne comprend pas tout à moins de pratiquer couramment le québecois... Gabriel est un Dieu sur terre et vous fera saliver Mmes et Mlles...
Il aurait fallu un petit dico à la fin répertoriant les expressions afin de saisir tous les dessous du livre.
Sinon l'écriture est sympa,.. Ce livre offre un moment de dépaysement agréable...
Commenter  J’apprécie          52


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12914 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre