AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782956253839
385 pages
Éditeur : 9782956253839 (01/11/2018)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Loubna Ammasri est maman et fière de l'être. Elle rencontre ce qui reste de la famille Carvalet à Poncins, village de la Loire, mais ce week-end à la campagne va être le plus meurtrier et le plus traumatisant de sa vie de femme.
Confrontée à la violence inouïe d’un terroriste est-européen épris d'elle, elle aura bien besoin de ses deux gendarmes et de sa rédactrice en chef pour se sortir de ce très mauvais pas.
La Plaine du Forez s'embrase, jusqu'au ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
montmartin
  08 décembre 2018
Loubna, une jeune journaliste, ne le savait pas encore, mais ce week-end à la campagne allait être le plus meurtrier et le plus traumatisant de sa vie de femme.
Voilà tout est dit, alors accrochez vos ceintures, car Jean Ducreux va vous entraîner dans une incroyable histoire. Tout commence à Poncins un charmant petit village du Forez. On trouve de tout dans cette bourgade accueillante, un bébé gendarme, un violeur qui a été assassiné de trois balles dans la tête alors qu'une seule suffisait amplement, un géant sadique, un homme que la nature a pourvu d'un organe plus que généreux, un réseau de terroristes décidés à tuer des centaines de gens, et un mort qui se retrouve infiltré dans cette cellule, une salope au beau cul, une mairesse, un curé, un docteur et un banquier trop polis pour être honnêtes, il y a même un corbeau.
Une course contre la montre effrénée pour éviter le pire.
Jean Ducreux parsème son récit d'intermèdes que les lecteurs trop sensibles peuvent occulter, cela ne nuit pas à l'enquête, mais ce serait dommage de s'en priver ! Certains trouveront que l'intrigue est un peu compliquée, personnellement Jean Ducreux m'a encore bluffé par la qualité de son écriture et son imagination sans fin.
Je me pose une seule question quelle substance l'auteur prend-il pour écrire de tel roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
jbjouteur
  13 décembre 2018
En découvrant le tome I, le héros de la RD 311, le lecteur s'installe dans une ambiance digne d'un roman de Charles Exbrayat dont on aurait modernisé écriture et style. Tout y est : l'environnement rural qui fleure bon le terroir, de truculents personnages secondaires qu'il serait trop long d'énumérer (on croirait parfois entendre le fameux accent de notre Aimé Jacquet national). le meurtrier sympathique (un bad boy craquant que l'on voudrait innocent). La princesse berbère francisée qui ferait fondre le plus infâme des misogynes. le duo de flics qui procurerait bonheur et inspiration à n'importe quel réalisateur de comédies bien franchouillardes. le méchant pas beau de service qui, étant expédié ad patres dès le début de roman, ne dérange que temporairement son monde.
Bref, nous sommes dans un polar bien de chez nous dont nous tournons les pages avec un réel plaisir. Tout au long de la lecture, disons-le sans détour, nous egrenons le bon temps. Tout en accompagnant les enquêteurs dans des investigations bien plus roublardes qu'elles n'y paraissent aux premiers abords, nous ne boudons pas notre plaisir. L'écriture, précise et riche, bénéficie d'une agréable simplicité. Jean G P Ducreux sait raconter. le texte est argumenté. Il est même parfois prétexte à balancer, ni vu ni connu, quelques vérités qui ne passeront pas inaperçues aux yeux de ceux qui lisent à travers les lignes. Cerise sur le gâteau, nous nous baladons dans la plaine du Forez et c'est une chouette promenade. L'auteur aime sa région, il en connaît les couleurs, il prend plaisir à la peindre.
Puis, comme une tempête de sable imprévisible, le tome II, le fantôme de l'A72, se met à souffler. Tel un sirocco brûlant, il vient balayer sans scrupule le confort reposant dans lequel le bouquineur s'était installé. le virage est osé, ardu. La gomme des pneus proteste. le lecteur s'accroche pour reconnaître cette charmante région autrefois si paisible. Les personnages soudains s'épaississent, ils se durcissent aussi. . Leur psychologie tortueuse nous éclate à la figure. le chrono s'emballe. Jean GP Ducreux n'a pas peur de déranger, bien au contraire, c'est avec talent et malice, qu'il s'amuse à déranger, voire à provoquer. Par touches successives, les ingrédients du roman d'actions s'imposent : une pointe de sadisme délicieusement dosée, une dose de sexe polissonement pointée, de la violence, de l'amour, de l'humour, de l'ardeur, des coups de théâtre, du mystère... Un plein tombereau de second degré... Je suis à court de mots ! Pour débusquer l'épilogue de ce savant brouhaha, on voudrait être capable de lire plus vite, de tourner les pages plus rapidement. La fin se précipite, on ne l'attendait pas, elle en devient presque mystique. Dévorant l'utlime ligne on se dit : "Comment, déjà fini ? Jean GP, vous êtes un sinistre personnage ! vous auriez pu vous fouler encore de quelques pages ! " Plus sérieusement, j'ai aimé ce polar : Comme un flic en planque, je guette la suite !
Lien : http://www.jeanbjouteur.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
soniaboulimiquedeslivres
  08 novembre 2020
Second tome de la trilogie « Des crimes et des routes ». Il peut très bien se lire indépendamment, même si vous louperez la cohérence niveau personnages. L'auteur nous dresse la liste des protagonistes que l'on retrouve dans ce second opus en début de roman, et un résumé du premier tome en fin de roman, une attention très utile. J'ai lu le premier il y a quelques temps déjà, j'ai apprécié ces topos, histoire de me remettre dans le bain.
Nous retrouvons Loubna, notre journaliste à France 3, qui a accouché de jumeaux ravissants, Marc-Aurèle et Sofia-Malika. Luc, le frère de Marc (cf. tome 1), reprend contact avec elle. Il sera assassiné presque sous les yeux de Loubna. Voilà notre point de départ pour cette nouvelle enquête qui va nous réserver bien des surprises.
Loubna pense passer un petit week end tranquille et reposant, que nenni ! le petit village de Poncins, dans la Loire (juste à côté de chez moi !!) va devenir l'épicentre d'un roman qui va mettre nos neurones à rudes épreuves. Car le moins que l'on puisse dire, c'est que Jean ne va pas nous ménager. Enfin, si un peu quand même, puisqu'il nous prévient à l'abord d'un chapitre délicat pour nos petites âmes. Vous vous doutez bien que j'ai lu ces chapitres avec beaucoup d'attention😉 ! Mais pour le reste, prenez des notes !
J'ai aimé cette richesse d'écriture, la plume étoffée et généreuse, les rebondissements palpitant, et le foisonnement de sujets, allant du réseau terroriste international au corbeau de village, attention l'Islam peut être partout, y compris dans nos campagnes.
Les personnages sont attachants, suffisamment travaillés pour que l'on se sente bien parmi eux. le rythme ne retombe jamais, la lecture se fait toujours dans la tension et l'attente d'un fait nouveau relançant l'enquête. Jean a l'art de nous tenir en haleine, c'est le moins que l'on puisse dire.
Comme pour le premier tome, j'ai adoré cette intrigue nichée dans mon département, c'était amusant de découvrir cette histoire se déroulant dans des endroits connus, même mon petit village de 1000 habitants tout juste possède ses quelques lignes de gloire ! Et cette fois-ci, on passe de la RD 311 à l'A72, à nous les grands axes !
Une idée de départ alléchante, une intrigue truffée de rebondissements, un décor original, les ingrédients pour passer de belles heures de lecture sont là ! N'hésitez pas !!
Je remercie Jean pour sa confiance. A bientôt aux prochaines Boënnales, j'espère !
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GregParmigiano
  13 novembre 2018
Assez étonnant, cet auteur. Une intrique très compliquée avec des velléités psycho-philosophico-sociologiques. C'es très intello : voilà, c'est un polartello. Je suis fan, mais je ne sais pas si je ne ais pas me sentir isolé. Très beau style(s) : du savoir-faire dans l'action également. Un roman de haut vol. Je recommande.
Commenter  J’apprécie          20
CatherineFr
  05 décembre 2018
J'avais déjà beaucoup aimé le tome 1, j'attendais avec impatience le tome 2. Il ne m'a pas déçue ! du rythme, des rebondissements qui nous tiennent en haleine et une écriture au vocabulaire riche. Un plaisir de se laisser captiver par ce roman que j'ai dévoré !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
montmartinmontmartin   08 décembre 2018
Qui pouvait reprocher à un menteur de mentir.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean Ducreux (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Ducreux
Portrait Jean Ducreux Ecrivain (France 3)
autres livres classés : terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1977 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre