AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de bananenstrat


bananenstrat
  30 avril 2018
C'est une très bonne idée qu'ont eu les éditions Acte Sud de rééditer ce livre de Pierre Ducrozet dans la collection Babel au format poche.
Une très bonne idée car ce livre est absolument superbe.
Le personnage principal en est Jean-Michel Basquiat nommé Jay dans le livre, génie de la peinture des années 1980.
On y suit sa trajectoire météoritique de jeune homme fugueur et arrogant de Brooklyn qui va conquérir le Manhattan d' Andy Warhol.
Bien que le livre soit relativement court il permet de détailler les différentes étapes de la vie de cet artiste.
Les débuts prometteurs, puis le moment où l'on se demande si il est un phénomène de mode ou un génie, l'accession au statut de maître et la déchéance rattrapé par ses démons.
Ce qui est appréciable dans ce livre c'est tout ce qu'il dit du monde de l'art contemporain, les figures qu'il y présente en parallèle telles que Keith Haring ou Andy Warhol. Mais également on y comprend comment l'Art de la fin du vingtième siècle était intimement lié à la vie New-Yorkaise.
Tout cela est décrit par Pierre Ducrozet dans un style fluide et agile, qui se montre parfois brutal et discontinue, tout comme les toiles de Basquiat.
Les scènes de peinture et de vie sont décrites sur le même mode le tout se confondant dans l'oeuvre de ce génie.
Au final un livre absolument superbe, au format poche que l'on peut promener partout dans le tumulte urbain au milieu des graffitis ou bercé par le ressac d'un bord de mer ensoleillé.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus