AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maria Dueñas (Autre)
EAN : 9782221241325
Éditeur : Robert Laffont (11/06/2020)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
New York, 1936. El Capitán, petit restaurant de quartier de la 14e Rue, une des enclaves de la colonie espagnole, peine à être rentable. Le décès accidentel sur les docks de son propriétaire, le casse-cou bourlingueur Emilio Arenas, oblige ses trois jeunes filles au tempérament fougueux à en prendre les rênes. Abattues mais poussées par la nécessité de subvenir à leurs besoins, Victoria, Mona et Luz devront surmonter bien des obstacles pour voir leur rêve se réalise... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
leBoudoirdulivre
  25 juin 2020
Merci aux éditions Robert Laffont et à NetGalley pour ce nouveau roman de María Dueñas.
Malgré le contexte des immigrés et leur combat pour s'intégrer qui m'a fortement marqué, « Les trois filles du Capitán » ne pourra détrôner « L'espionne de Tanger » dont j'ai également suivi l'adaptation télévisuelle avec plaisir.
J'avoue que j'ai eu un peu de mal avec les trois soeurs, il m'a fallu un certain temps pour m'habituer à leurs caractères. Dès le début et malgré leur situation financière, j'avais l'impression d'avoir affaire à des enfants gâtés et c'est ce qui m'a déstabilisé avant d'avancer dans l'histoire et j'ai su les apprécier grâce à aux événements dans leurs vies.
1936.
Remedio et ses trois filles chassées de leur logement, leur père décide de se poser à New York et d'y reprendre le restaurant El Capitán. Peinant à joindre les deux bouts, Emilio Arenas va y faire travailler ses filles.
La vie des trois jeunes femmes bascule quand leur père meurt dans un accident. N'ayant plus le choix, Victoria, Mona et Luz vont reprendre l'affaire familiale pour survivre mettant de côté leurs rêves et leurs espoirs.
La mort de leur père va les ouvrir au monde qui les entourent, elles qui restaient chez elles avec leur mère, nostalgique de sa vie en Espagne, ne côtoyant personne vont découvrir la gentillesse et l'entraide de toutes les personnes de leur quartier.
Grâce à l'aide de Madame Milagros, elles vont déjouer les pièges de la compagnie Trasatlántica Española à l'origine du décès d'Emilio mais aussi Fabrizio Mazza, un soi-disant avocat qui profite du malheur des gens et de leur méconnaissance pour s'enrichir ou acheter leur silence. Tandis que Mona va servir dans une résidence huppée pour une réception mondaine, celle-ci va à la rencontre de son destin en aidant sans le savoir le Comte de Cavadonga, membre de la famille royale d'Espagne.
Luz dont le rêve est d'être une vedette de la chanson va croire naïvement de belles promesses qui s'avéreront le début de sa descente aux enfers.
Victoria va être celle qui va essayer de tout mener de front et qui va être la victime d'un amour interdit.
Grâce à Sor Lito, la famille Arenas va se battre pour obtenir justice et réaliser leurs rêves.
Faisant fi des conventions et du qu'en dira-t-on, ces trois Espagnoles apportent leur fraîcheur, leur jeunesse et leurs envies d'indépendance dans un pays austère au changement où ne compte que les apparences et l'ascension sociale.
De Malaga à New York, le destin de trois soeurs en proie à leurs doutes, leurs rêves, leurs désillusions dans un pays où elles vont devoir se battre et faire face à l'adversité pour accomplir leurs rêves !
L'inconnu, une nouvelle langue, le choc des cultures et le manque de considération des Américains les traitant avec mépris tout juste pour les basses besognes.
A l'aube de la Seconde Guerre mondiale, le racisme avait d'une certaine façon déjà commencé.
L'arrivée d'une famille espagnole aux Etats-Unis et leurs difficultés, loin de leurs rêves d'une meilleure vie, où tout n'est qu'apparence et faux-semblants !
Un beau roman sur la dure vie des immigrants en Amérique où leurs espoirs sont réduits à néant dès leur arrivée. Pour survivre, ils doivent travailler pour les autres pour un salaire de misère, vivre dans les quartiers des immigrés afin de ne pas se mélanger aux autres classes sociales…
María Dueñas décrit le déracinement des Espagnols mais aussi leurs rêves et leurs désillusions face la vie très dure dans un pays qui n'est pas le leur avec un réalisme et une profondeur indéniable. Un auteur que l'on a plaisir à suivre à chacun de ses romans ne serait-ce que pour la manière dont elle nous fait découvrir l'histoire de l'Espagne et des Espagnols toujours en lutte pour une vie meilleure.

Lien : https://leboudoirdulivre.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
madameaigredouce
  01 juillet 2020
Boaf. Mouais. Pas vraiment roman historique, pas vraiment roman féminin, pas vraiment d'aventure.
New-York, 1936, communauté d'immigrés espagnols. Trois filles, celles du Capitan, surnom de leur père et nom de sa gargote, luttent à la mort accidentelle de ce dernier pour réaliser leurs rêves. L'aînée, Victoria, est pénible, sévère, suit ce que maman dit. La numéro deux, Mona, fière, tête à claques, chieuse, veut transformer la gargote en night-club latino et spoiler, quand t'es une fille d'immigrés qui parle pas un mot d'anglais, à cette époque et à cet endroit, c'est pas simple. La petite dernière est naïve, cherche à devenir une vedette, de préférence dans la danse espagnole/latino. Pas facile de s'attacher à elles, ni aux rôles masculins, pétris de clichés : avocat véreux et retors ; prince déchu mou du genou ; agent dégueulasse et fourbe. Madame Aigre-Douce en passe et des meilleures. Bien que l'écriture soit sobre et agréable, le roman s'écoule entre mésaventures, vengeances, coups bas, petits moments heureux. le chemin des filles est semé d'embûches quelque peu cousues de fil blanc. Rien de très transcendant. de la même auteur, préferez "L'espionne de Tanger".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Video de Maria Dueñas (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maria Dueñas
Maria Dueñas: 2012 National Book Festival
autres livres classés : immigrantsVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fille de papier

Comment s'appelle la trilogie qu'écrit Tom?

Twilight
La Trilogie des anges
16 Lunes

16 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : La fille de papier de Guillaume MussoCréer un quiz sur ce livre