AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Element II : l'Air (2)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Fransoaz
  07 novembre 2010
Elément II : l'air est un recueil de 15 nouvelles écrites par autant d'auteurs différents. La thématique de cette anthologie dirigée par Magali Duez est donc l'air ; l'air qui devient souffle et inspiration pour ces écrivains de l'imaginaire et de la science-fiction.
L'air se caractérise par sa discrétion, on ne le voit pas, on ne le sent pas, on ne l'entend pas. Comment peut-il alors devenir le personnage central de quinze histoires originales ? Il suffit que cet air devienne confiné, irrespirable, pollué, vicié ou qu'il se fasse tout simplement rare ou excessif pour que l'imagination de l'écrivain explose et que le lecteur se sente essoufflé, oppressé, que l'air vienne à lui manquer et qu'il termine sa lecture en apnée.
L'air devient vent dans Ava du ciel d'Elisabeth Ebory et inspire un texte tout en douceur et en poésie : « le vent est tombé. Son dieu a mis au ciel les derniers rêves qu'il a trouvés ici – je crois qu'il y avait les miens dedans.
le vent est parti, sans nous emmener. Et les éoliennes ne vont plus tourner. »
de la poésie encore mais aussi de la tendresse et de l'émotion chez cet enfant qui reconnaît la présence de son papa mort dans chaque souffle d'air: « Voilà pourquoi je suis pas triste. Mon papa est à côté de moi en train de me chatouiller l'oreille, pas sous cette grande pierre froide où maman pose des fleurs coupées qu'il aime pas. » un souffle de tendresse de Marie Leblion .
Un recueil dans l'air du temps où les conseils écologiques prônés en ce début de 21ème siècle ont fait long feu. L'air est rare, tout le monde ne peut en profiter dans Privilège insupportable de Jeanne-A Debats. le manque d'air entraîne la mort parfois, il faut réinventer une autre façon de vivre, trouver d'autres lieux non pollués l'air d'en rire de Li-Cam ; pour vivre quand même dans ce monde pollué qui développe maladies et réduit l'espérance de vie il faut modifier génétiquement les enfants à naître un jour comme aujourd'hui de Marie-Lé Camille
La lecture de ce recueil nous rend l'air plus précieux.
Je découvre avec cet ouvrage la littérature de l'imaginaire que je côtoie assez peu. Je l'ai lu avec beaucoup de plaisir et d'étonnement. L'écriture est fluide, les histoires prenantes. Je lirai avec plaisir les autres anthologies de cette collection.
Merci à babelio et aux éditions Griffe d'encre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pandoradelamare
  16 novembre 2010
Difficile exercice de chroniquer une anthologie, puisque ce n'est pas une mais quinze histoires. Ce fut une lecture très plaisante et si j'ai dégagé deux coups de coeur qui m'ont davantage transportée (soufflée dirai-je, vu le thème de l'anthologie) cette anthologie est équilibrée et j'ai aimé me laisser porter par les différents courant d'air insufflés par les différents auteurs. Qu'ils me pardonnent si j'ai mal compris leurs textes.

A tout seigneur tout honneur, je commence par mes deux nouvelles coups de coeur :
Conte de fée moderne et allégé de Dominique Bélière
Une histoire d'amour toute en légèreté entre une avocate qui sait ce qu'elle veut et un courant d'air. La plume est légère, le texte plein d'humour parfois féroce et la fin pleine de tendresse. J'ai adoré. Une nouvelle à laquelle le poème de fin fait joliment écho.
Juste pour un souffle d'Isabelle Guso
Une nouvelle mêlant la magie et le policier qui m'a tenue en haleine et donné beaucoup de plaisir.

Et voici un petit mot sur chacune des nouvelles :
Merchandairsing d'Aurore Perrault : Les boniments d'un vendeur plutôt gonflé
Protoxyde ou « l'air d'en rire » (dossier de presse) de Li-Cam : On connaissait le protoxyde d'azote comme un gaz hilarant, cette nouvelle nous apprend qu'il peut aussi redonner le sourire et l'envie de chanter.
La remontée d'Iuvan : Une vie ne tient parfois qu'à un détendeur.
Ava du ciel d'Elisabeth Ebory : SI le Dieu du vent portait un masque de Carnaval ? (je ne suis pas sûre de l'avoir bien comprise)
Le vent du désert de Magali Lefèbvre : Quand le Khamsin rend fou
Privilège insupportable de Jeanne–A Debats : Une histoire sombre dans laquelle Absal, un habitant des Niveaux Inférieurs où l'on doit haleter pour survivre, refuse que sa fille ait les lèvres bleues comme on le lui a imposé.
Fallait pas gâcher de Thimothée Rey : Un polar qui ne manque pas d'air présenté de façon très originale.
Un souffle de tendresse de Marie Lebion : Une petite fille transforme un courant d'air en ami imaginaire pour compenser l'absence.
Armée de l'Air de Jean Michel Calvez : Un gros bras dur à cuir se transforme en prince charmant le temps d'une bouffée.
Du mystère dans l'air d'Hélène Cruciani : Ou comment un aérosculpteur célèbre retrouve un peu de sa créativité grâce à un mystérieux parfum d'enfance.
Un jour comme aujourd'hui de Marie Camille Lé : La fin de vie d'un père et grand-père qui permet d'aborder délicatement la pollution, la génétique et l'avenir que nous voulons léguer à nos enfants tant du point de vue de l'écologie que de la génétique. Une nouvelle qui fait réfléchir.
Sous vide de Benoit Giuseppin : La plongée dans la folie d'un homme après la perte de son enfant.
L'ascension de Yan Marchand : Une vision critique, pleine d'humour vache, de la vie politique et des motivations de ceux qui nous gouvernent au travers de l'ascension d'un homme ambitieux qui ne manque pas d'air.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2841 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre