AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505015024
60 pages
Éditeur : Dargaud (01/11/2012)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Le temps passe sur l’île de Puerto Blanco. Emilio, Raffy et Maria tracent leur chemin sur ces terres soumises au règne de la vengeance… et de l’amour. Et les destins s’accomplissent, inexorablement. Alors que d’autres secrets affleurent, la mer apporte des nouvelles du Barracuda, mais aussi du capitaine de la Loya. L’ombre du diamant du Kashar plane sur ce troisième album, qui clôture le premier cycle…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Latulu
  04 décembre 2015
Le capitaine de de la Loya, qui s'était vu bouté hors de son navire par le pirate Blackdog, approche de Puerto blanco, prêt à prendre sa revanche. Sur cette île, nous suivons toujours les aventures d'Emilio, Raffy et Maria. le premier est sur le point de venger la mort de son amant tandis que les seconds poursuivent leur dangereuse relation amoureuse.
Troisième tome et virement complet annoncé avec la couverture. Les visages très masculins des deux premiers albums annonçaient d'emblée une teneur violente et cruelle. En affichant clairement un personnage androgyne, les auteurs avaient de quoi rendre le lecteur perplexe. Et de fait, ce troisième opus rompt avec ses prédécesseurs. L'histoire se densifie, la vengeance et les complots sont les maîtres mots. La psychologie de nos héros devient de plus en plus complexe, comme le récit qui en devient parfois alambiqué.
Du coup, impossible de tenir la promesse initiale d'un triptyque ; les intrigues à rallonge, le développement de figures secondaires – celui de la gouverneure de l'île par exemple ou encore l'inquiétant prêtre qui accompagne de la Loya – amènent difficilement à conclure.
Heureusement le décor et les personnages dessinés par Jeremy donnent corps au scenario et allègent l'impression de fouillis et d'approximations. Les couleurs sont vives, les expressions bien rendues. La scène du duel entre Emilio et Morkam, entre autres, est très bien menée.
Barracuda reste, pour moi, un gros coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Bubu-le-bourguignon
  08 juillet 2013
Ce Troisième tomes de la série Barracuda et toujours aussi vampirisant au niveau scénaristique. Ce n'est décidèment pas une série de Pirates comme les autres et on peut dire tant mieux.
Chaque retournement de situation de la part des trois personnages principaux est surprenant. J'ai toujours hésité à le dire jusqu'à maintenant, mais Barracuda est un vrai thriller.
Une série exceptionnelle qui diffère donc, de part le scénario sur les pirates. Nous sommes loin des clichés de Barbe Rouge et autres du genre : des navires au combat, l'omniprésence de la mer, les batailles sanglantes, les pirates sanguinaires envahissants les villes espagnoles. Rien de tout cela. Ici règne plutôt la magie, le mystère et l'occultisme.
Sans oublier l'amour et la trahison.
Le dessin de Jérémy est magnifique, envoutant.... Chaque page présente une planche sublime, on ne se lasse pas du trait magique de Jérémy. Accompagné par le scénario de Dufaux, ce duo est vraiment un couple idéal : un scénario dont chaque album est une belle histoire, accrocheur et inquiétant ; un dessin dans le ton et d'une sensibilité incroyable. Ces deux là, sont fait pour nous faire rêver. Continuer Messieurs. Et merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Davalian
  23 septembre 2016
Duel ! A l'image de la quatrième de couverture, voici un album consacré à la vengeance. En l'occurrence il s'agit de celle d'Émilio-Émilia, bien décidé(e) à affronter le meurtrier de son mentor. le ton est donné et il est assez caractéristique des dernières planches : l'orage va faire des ravages !
Cette partie-là de l'intrigue est la plus prévisible… et ne révèle guère de surprises, sauf peut-être le dénouement du duel en question. Sa conclusion apporte un terme plutôt imprévu à certaines possibilités scénaristiques. Raffy et Maria poursuivent leur romance… mais celle-ci fait des jaloux. Il va falloir qu'ils se méfient : ce qui nous permet d'avoir enfin un peu d'action et d'imprévu.
Nous retrouvons également ici le Barracuda et ses occupants (enfin les survivants). Cette partie de l'intrigue est assez poussive. L'approche fantastique permet ici de justifier les passages qui se déroulent sur mer et rappellent par trop une certaine série de films. Fort heureusement, les planches placées au début et à la fin de l'ouvrage nous apportent de nouvelles perspectives.
Le travail de Jérémy est toujours aussi impressionnant. Quelques planches, notamment celles consacrées au Léviathan, peuvent toutefois décevoir bien qu'il s'agisse ici d'une question de goût. La scène du duel se déroule dans un environnement plutôt impressionnant. L'on ressent les coups de tonnerre et l'angoisse de l'obscurité, la tension en même temps que les bretteurs.
Voici donc un album qui par bien des aspects est meilleur que les deux précédents, même s'il n'égale pas Esclaves. Duel n'en reste pas moins une bonne suite et s'est avec plaisir que l'on lira les prochains albums.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Diabolau
  02 décembre 2020
Derrière ce titre laconique, ce n'est pas un seul duel qui se cache, mais plusieurs.
Le duel principal, bien sûr, réel, où culminera le récit, avec la revanche d'Emilia/Emilio sur Morkam, qui lui a ravi son bienfaiteur Mr Flynn... Mais aussi le duel à distance entre Fine Flamme et Maria del Scuebo, la première voulant se débarrasser de la seconde que Raffy lui a préféré (la vengeance, toujours la vengeance), et puis le duel étrange et ésotérique, sur mer, entre le capitaine Blackdog et la sorcière créole folle, Si-non, pour la conquête du diamant du Kashar.
Un album de qualité, toujours superbement illustré par Jérémy, même si on ne retrouve pas tout à fait le souffle du tome 1... D'ailleurs à ce propos, dans l'intro du tome 1, Dufaux annonçait un triptyque, et là à l'issue du tome 3, on en est qu'à la moitié, ce qui montre qu'il rallonge la sauce au fur et à mesure... nous y reviendrons.
Commenter  J’apprécie          110
Mondaye
  04 juin 2016
Comme il s'agit d'une relecture je vais tacher de condenser mes souvenirs de ma vision lors de la première lecture et celles que j'ai maintenant.
Lors de ma première lecture j'étais partie à tors sur le postulat que c'était la fin de la série. Et cette mauvaise information a fait que quoique heureuse de savoir que mon voyage dans cet univers de piraterie cruauté mais aussi frisson du grand large et aventure ne s'achèverait pas là, j'ai été un brin... frustrée.
Deux ou trois ans ont passé depuis, et les détails c'était effacé de ma mémoire quand a commencé ma relecture.
Qui pour le coup bien que je connaissais déjà les grandes lignes des événement de ce tome, c'est avérée plus satisfaisante que la première.
J'ai pu ainsi apprécier bien plus les graphismes avec en particulier la scène du duel avec les corps tordus dans l'action sous une pluie battant qui conférait à l'ensemble un côté "fantastique" ( à prendre dans le sens registre fantastique avec cimetière à minuit etc. )
Certes ce volume clôt un des axes de l'histoire qui est celui de l'histoire de Flynn et d'Emilio/Emilia. Mais c'est pour en laisser bien d'autre ouvert pour notre plus grand plaisir.
Et je ne puis résister à l'envie d'attaquer sur le champs le quatrième volume (ce qui fait que j'irais sans doute cet après midi harceler mes bib's pour qu'ils rajoutent au stock de la médiathèque le cinquième)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (4)
BulledEncre   01 février 2013
Loin d’être avare en complot et vengeance, ce nouvel opus n’offre que peu de répit aux lecteurs.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan   20 décembre 2012
Une intrigue dense bien ancrée sur la psychologie de ses personnages. Jérémy use avec bonheur de son talent pour mettre en scène le récit, les personnages et leurs états d'âme.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   17 décembre 2012
Duel s’avère plus cohérent et rythmé que son prédécesseur, Cicatrices, et donne envie de suivre le destin de ces boucaniers « échoués » sur leur île.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   08 novembre 2012
Nous sommes sous le charme de cette bande de flibustiers et en voyant la dernière page, le lecteur n'a plus qu'une seule envie, découvrir la suite.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MarquePageMarquePage   05 janvier 2014
- Oui, j'ai appris la mort de ton protecteur. Vilaine affaire. Flynn aurait dû gagner ce combat... C'était une belle lame, toute en finesse, en élégance...
- La finesse et l'élégance ne servent à rien. C'est la brutalité... et la lâcheté quui l'on emporté... Et j'ai compris l'essentiel : seul le résultat compte...
Commenter  J’apprécie          90
LatuluLatulu   15 novembre 2015
Amen. Ainsi tout rentre dans l'ordre. La femme est inévitable comme la tempête sur mer, la dysenterie à bord et l'orage qui fouette les plantations.
Commenter  J’apprécie          140
ColibrilleColibrille   09 octobre 2014
- Ma foi, il n'y a pas de quoi se tromper ! Notre Emilia est toujours bel et bien un garçon !
- Je l'ai remarqué, figure-toi. Il est plutôt bien bâti...
- Il te plaît ?...
- Pour une nuit, pourquoi pas. Mais pour le reste... J'ai la tête prise ailleurs.
- Et le cœur ?
- Le cœur aussi... comme si tu l'ignorais.
Commenter  J’apprécie          50
LilizLiliz   30 octobre 2015
- Eh bien... ?
- Rien. Les démons de l'inquiétude, probablement... Depuis le départ du Barracuda, ils ont pris l'habitude de siffler à mon oreille. Je suppose su'une partie de moi-même se trouve toujours sur ce maudit navire...
Commenter  J’apprécie          60
MariloupMariloup   24 mai 2016
"Toi, ma belle... toi que j'aimais tant... devant qui je me couchais comme un vieux chien sur qui tu usais tes bottes! Combien j'étais ridicule! Mais c'est bien fini, tout cela! Tu as fait souffrir mon cœur... le tien battra à présent au rythme de ton nouveau maître! Car sache-le, je t'ai vendue à Morkham! Il te réserve une place à son bord, parmi les esclaves qu'il emmène!" # Ferrango
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Jean Dufaux (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Dufaux
Les coups de cœur des libraires - BD aventure
autres livres classés : piratesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère

Les auteurs, Jean Dufaux et Philippe Delaby, sont...

Belges
Français
Suisses
Italiens

12 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Murena - Cycle 1 : Le Cycle de la Mère de Jean DufauxCréer un quiz sur ce livre