AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de meygisan


meygisan
  16 juin 2017
Ce tome se démarque des autres par le degré de violence qu'il atteint. Cette violence s'exerce à plusieurs niveaux: physique, psychologique et culturelle. D'abord physique par les nombreuses scènes de torture, où le gore n'est qu'esquivé, et donc "seulement" suggéré, que par des scènes hors champ; psychologique car on atteint des sommets en terme de trahison; c'est bien simple, on a l'impression que tout le monde retourne sa veste pour sauver sa peau; et enfin culturelle car la révolte gronde au point d'être réglée par les armes, ce qui donne l'occasion à Jérémy Pétiqueux de montrer une violence graphique jusque là jamais atteinte. Âmes sensibles s'abstenir car même si la plupart des scènes les plus choquantes sont écartées hors champ, on peut quand même deviner ce qu'il s'y déroule, et les conséquences, elles, sont bien cadrées.
Certains personnages restés jusqu'ici en second plan, passent au premier, et dament pratiquement le pion aux principaux. C'est à se demander ce qui va réellement advenir d'eux, tant leurs destins sont incertains. J'aime beaucoup les interventions musclées des rebelles, avec Timbocco dit "Julius" à leur tête, revendiquant leur liberté, et renvoyant directement à une de ces répliques du précédent tome ( voir ma citation dans le tome 3), en réponse à sa "maîtresse". On peut parier que Jean Dufaux continuera de creuser la question de la liberté à travers ce personnage.
Décidément, Jean Dufaux nous montre un aspect bien sombre du monde des pirates, nous rappelant ainsi qu'il ne se limite pas à la recherche d'un trésor sur une île perdue. D'ailleurs nous parle t' il vraiment de pirates tant il est évident qu'il s'attache à la notion de liberté. Tous ses personnages courent après leur liberté, que ce soit pour vivre un amour loin de toute violence, ou bien pour se venger et pouvoir enfin échapper à l'île, ou encore pour se dédouaner d'un passé douteux...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus