AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505005419
Éditeur : Dargaud (18/01/1997)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Rosinski, dessinateur de Thorgal, et Dufaux, l'un des meilleurs scénaristes actuels, nous font découvrir l'univers de Sioban, princesse sans royaume mais animée d'une extraordinaire soif de vengeance et de reconquête ! Complainte des landes perdues possède la force des récits fantastiques et la magie des légendes celtiques. En quatre albums, cette série fait déjà partie des indispensables.

Source : FNAC
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Vexiana
  21 avril 2018
Ce tome initie le second diptyque des Complaintes des Landes Perdues et je suis un peu partagée à sa relecture.
Le tome débute très bien. L'intrigue se met en place de façon judicieuse et les nouveaux personnages sont intéressants.
Puis le scénario devient léger avec des retournements de scénario terriblement faciles.
Côté dessin, c'est du très bon Rosinski avec, cependant, quelques inégalités dans le traitement de certains visages.
Commenter  J’apprécie          140
Crazynath
  24 juin 2015
Nous avions quitté Sioban adolescente, nous la retrouvons jeune femme régnant sur la cour des Sudenne.
Elle va connaitre ses premiers émois amoureux, mais elle va surtout être la cible d'une bien inquiétante créature, dame Gerfaut, et de son fils.
L'ambiance médiévale teinté de fantastique est vraiment bien restituée par les dessins de Rosinski et les dialogues de Dufaux.
les créatures sorties de leur imagination peuvent susciter différentes réactions, comme par exemple de la répulsion avec les Wombas, mais aussi de l'amusement teinté de tendresse quand il s'agit de Oukis.
En tournant la dernière page de cet album,on n'a qu'une hâte, celle de lire la suite...
Commenter  J’apprécie          100
reve2003
  15 mars 2019
Gerfaut et sa mère complotent, réussiront-ils à piéger Sioban ? J'aime beaucoup cette série, qui a toutes les allures d'un conte, avec ses bons et ses méchants, ses joutes pour conquérir le coeur de la belle princesse, ses filtres de magie car il y en a toujours pour ne pas la jouer à la loyale. Les dessins sont sombres mais très beaux reflétant l'ambiance de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          60
lesangdeslivres
  08 décembre 2015
La couverture et très belle, bien décorée avec de jolis dessins joliment colorés.
Dans ce tome, nous rencontrons de nouveaux personnages, dont un qui sera un des piliers de cette histoire.
Pour notre plus grand bonheur, nous retrouvons Sioban quelques années après la fin qui s'est déroulée dans le tome précédent. Nous la retrouvons plus mature et avec beaucoup plus de charisme. Elle a plus de pouvoir et de nombreuses choses ont changé au château.
Nous retrouvons également Seamus auprès de Sioban. Il est très gentil avec elle et se préoccupe de son bien-être.
Il y a une chose que nous pensions bannie à jamais, mais c'était sans compter sur de nombreux rebondissements.
Nous retrouvons Ouki, ce petit être qui nous fait tant sourire.
Nous sommes surpris de revoir la mère de Sioban et pas seule cette fois-ci.
Encore une fois, nous savons que le mal n'a pas fini de faire parler de lui. Nous sentons arriver une romance, mais nous sommes très vite énervés de voir le déroulement final de ce tome.
De ce fait, nous avons envie de lire rapidement le prochain volume.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

J'ai adoré !
J'ai été heureuse de retrouver Sioban quelques années plus tard, de la voir s'affirmer et être plus femme.
J'ai vraiment hâte de lire la suite, même si la fin m'a un peu énervée.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Luria
  03 décembre 2015
Critique deux-en-un des deux derniers tomes du cycle.
J'étais, j'avoue, curieuse de savoir comment seraient amenés ces deux prochains volumes, sachant que l'histoire se terminait très bien au deuxième album.
Comme d'hab' je me suis laissée portée au début par le dessin de Rosinski puis il y a eu comme un couac. Une belle-mère façon Blanche-Neige, des complots très (trop facilement) menés, une ritournelle inversée, des cases moins travaillées, et j'ai serré les dents très forts entre l'après-début-Dame Gerfaut et la mi-début-Kyle. Puis tout a repris un certain sens, et les fausses notes se sont tues.
Deux tomes à regarder mais dont on aurait pu se dispenser.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   12 novembre 2014
Alors comme ça, vous ne me trouvez pas jolie ?

Ce n'est pas ce que j'ai dit !
Je laisse ce genre d'appréciation à vos courtisans. Après tout , ils sont la pour ça aussi.

J'ai grandi Seamus. J'aime bien qu'on me dise ce genre de choses.
Commenter  J’apprécie          50
VexianaVexiana   21 avril 2018
-Le jour où elle se donnera à un homme, elle perdra ses pouvoirs. La voix de son père se taira en elle à jamais.
-Bah! N'en a-t-il pas toujours été ainsi?
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 décembre 2014
-Un Philtre d'amour venant de tant de haine!
-Haine et amour sont comme pelures d'oignon qui se détachent mal l'une de l'autre.
Commenter  J’apprécie          70
okkaokka   18 septembre 2017
p.4.
Le passé est le passé. Le fils n'a peut-être pas à répondre des erreurs du père.
Commenter  J’apprécie          80
CrazynathCrazynath   24 juin 2015
Haine et amour sont comme pelures d'oignon qui se détachent mal l'une de l'autre. Et puis, mon fils, vous installerez la haine au cœur de l'amour...
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Jean Dufaux (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Dufaux
Pour la rentrée 2019, Futuro prolonge le voyage ! Dans le temps avec Nez-de-Cuir, sublime adaptation graphique du roman de Jean de la Varende par Jean Dufaux et Jacques Terpant. Vers une inquiétante Argentine dans l'album signé Andreas et Isa Cochet. Ou vers le Japon, dans le Premier Rêve en japonais de Camille Royer. Bonne rentrée !
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère

Les auteurs, Jean Dufaux et Philippe Delaby, sont...

Belges
Français
Suisses
Italiens

12 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère de Jean DufauxCréer un quiz sur ce livre
.. ..