AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2871293732
Éditeur : Dargaud (10/06/2001)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 358 notes)
Résumé :
Mai 54, Rome, midi. Il fait une chaleur torride sur l'arène et les quelques gladiateurs survivants qui essaient encore de s'entretuer n'amusent plus personne, sauf l'empereur Claude, affalé dans les gradins déserts, avide d'entendre le dernier râle du dernier combattant.
En dehors de l'arène, la vie est aussi féroce. Tout le monde veut le pouvoir, tout le monde est prêt à tuer pour l'obtenir. Agrippine, par exemple, seconde femme de Claude et mère de Néron, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (68) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  27 juin 2017
Extrait du Glossaire p 49
- La Gorgone. Trois créatures femelles d'aspect monstrueux. Filles de Phorcys et de Céto . Des trois, Méduse est la plus connue. Elle fut tuée par Persée. Selon la légende, d'un seul regard, elle pouvait changer une personne en pierre. La symbolique avec l'empoisonneuse Locuste semble évidente.

Gorgone---> medusa---> Murena
Histoire Antique, que Dufaux, quelque peu, remastérisa
Arrêtez les chars que Claude n'a"brita ni cus"tomisa
Problème de succession pour l'enfant de Messaline
Beaucoup trop tôt, Céto, pour songer au tuning
pendant que dans l'arène les chars tournent en rond
Aggripine n' a de projets que pour son fils Néron
Si du haut des arènes le peuple crie "Hoc Habet"
du haut de mon fauteuil Dufaux ,Delaby je vous dis TB...
Commenter  J’apprécie          511
cicou45
  22 janvier 2014
L'époque romaine est une période de l'histoire qui me fascine depuis la fac où je suivais comme auditrice libre un cours passionnant donné par un archéologue à Aix-en-Provence et qui s'intitulait "La violence dans la Rome antique". Que de regrets que de ne pas avoir découvert cette série à cette époque-là (puisqu'en plus, cette saison était déjà sortie).
Enfin bref, cela ne sert à rien d'avoir des regrets puisque je découvre cette histoire (elle-même respectant comme il se doit L Histoire) aujourd'hui.
Ce que j'aime dans la Rome Antique, c'est que, dès qu'il s'agit de pouvoir (tiens, tiens, cela me rappelle étrangement mes deux dernières critiques sur les oeuvres de Shakespeare), vient aussitôt après le mot "trahison". Il faut se méfier de tout et de tout le monde, même des personnes avec lesquelles on partage sa vie, se méfiant même de ce que l'on boit ou de la nourriture que l'on avale...surtout lorsque l'on s'appelle Claude et que l'on est sur le trône de l'un des plus grands empires de l'époque, à savoir l'Empire romain.
Le lecteur, s'il ne le savait pas déjà, le découvre ici et surtout découvre la cruelle Agrippine, son épouse qui ne souhaite qu'une chose : écarter Britannicus, le fils légitime du roi, pour permettre au sien, Lucius Domitius Néro (plus tard connu sous le nom de Néron), de prendre la place que sa mère estime être la sienne, celle d'empereur.
Une bande-dessinée extrêmement bien travaillé graphiquement, calquée sur des faits réels (bien entendu romancés sinon, le lecteur aurait autant pu ouvrir un livre d'histoire mais il n'aurait certainement pas pu découvrir en images ce que l'on pense qu'il s'est probablement passé...et cela aurait été bien dommage !). A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
TheWind
  07 mars 2015
Messaline, Britannicus, Néron, Agrippine...tous ces noms sentent la tragédie romaine à plein nez.
Ma mémoire me faisant défaut, j'avoue ne plus vraiment me rappeler les évènements liés à ces noms. Ils évoquent le pouvoir, les trahisons, le poison, la perdition..Rien de bien précis !
Avec Murena, je vais pallier à ce méchant trou de mémoire..et je m'en réjouis à l'avance.

Le premier tome est prometteur et entre rapidement dans le vif du sujet.
Agrippine, la seconde femme de l'empereur Claude et mère de Néron est parvenue à faire adopter son fils par Claude. Dès lors qu'il a reconnu son fils, il ne reste plus à Agrippine qu'à préparer le plus perfide des poisons..
Dans l'ombre des arènes, dans les recoins et la moiteur des bains publics, dans les rues sombres et mortelles de Rome, l'histoire se met en place. Une histoire qui sera sans nul doute sanglante et impitoyable.
Commenter  J’apprécie          404
ibon
  07 février 2014
L'ascension de Néron vers le titre suprême n'est pas très "romantique". En effet, de trahisons, en assassinats ou empoisonnements, sa mère Agrippine, parviendra à ses fins: mettre son fils Néron au sommet du pouvoir.
Delaby - décédé depuis peu- et Dufaux s'attaquent donc à cette l'histoire foisonnante en rebondissements. Avec ce premier tome de la saga Murena, même le lecteur peu informé sur cette période historique-comme moi- bénéficie d'un très bon support pour découvrir, par exemple, l'empereur Claude descendant dans l'arène pour voir achever les gladiateurs nus et agonisants ou Sénèque devisant avec cette diablesse d'Agrippine. Cette nudité et cette cruauté exercent même, du palais au lupanar en passant bien sûr par les arènes, un attrait.
Sans doute que le talent de dessinateur de Delaby y est pour quelque chose.
Commenter  J’apprécie          340
Kassuatheth
  29 juin 2015
Après avoir lu une critique très élogieuse d'un tome de cette série, j'en ai fait la demande sur le réseau des bibliothèques de Montréal.

À la réception du premier tome, je me suis arrêté après quelques pages. Deux semaines plus tard, je le mettais avec les livres lus pour le rapporter à la bibliothèque. Vu que les critiques étaient toutes élogieuses, j'ai alors décidé de le lire en entier.
À part Claude, Agrippine et Néron, j'ai eu de la difficulté à suivre le cheminement de chacun et à comprendre leur interaction. Je suis donc allé sur Wikipedia me rafraîchir la mémoire sur cette époque.
J'y ai appris que Claude était le 4ème empereur de Rome, qu'il était bègue, qu'on l'avait pratiquement cache pour qu'il ne fasse pas honte à sa famille. J'y ai aussi appris qu'Agrippine était sa 4ème épouse. J'y ai aussi appris que Pallas, un affranchi, avait été nommé secrétaire au trésor.
Ma deuxième lecture à été plus facile, j'y ai vu le rôle de Pallas et j'ai pu mieux apprécier les principaux personnages, et la qualité des images. Chacune d'elles avec une quantité de détails. Par contre, j'ai été frappé par la ressemblance de tous les soldats romains et leur air méchant.
C'est en lisant les critiques que j'ai lu chez deux d'entre elles, des informations sur Murena. Ma 3ème lecture m'a fait découvrir Murena à la 21ème page sur 48. Donc à ma 4ème lecture, j'ai pu suivre les interactions entre ce dernier, sa mère et Claude.
Il me restait à découvrir qui Agrippine avait rencontré pour lui demander l'aide des cohortes prétoriennes. N'ayant vu aucun nom, j'en ai déduit qu'il devait être l'officier en charge de ces cohortes.
Avant ma 5e lecture, je suis allé lire le résumé membre et j'ai alors compris que si j'avais lu ce résumé en premier, j'aurais pu suivre toute l'histoire dès la première lecture. J'aurais pu alors considérer ce chef d'oeuvre et toutes les qualités qu'on lui avait données.
Mais cela aurait gâché tout mon plaisir à faire toutes ces recherches. Finalement, j'ai mis sur le compte de mon ignorance des bandes dessinées pour adulte mon incapacité à comprendre et apprécier le contenu de ce tome 1 dès la première lecture.
Oui, je vais lire le deuxième tome sans lire le résumé, c'est plus excitant de commencer par patauger et je connais maintenant un peu mieux cette période.
Je suis maintenant à la recherche d'une saga qui me raconterait une histoire romancée de Rome. Quelqu'un a-t-il une suggestion?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
goodgarngoodgarn   28 novembre 2012
- Tu ne reverras plus mon fils. Je te suis reconnaissante de l'affection que tu lui as portée. Tu as agi en parente loyale. Je ne t'oublierai pas. Mais, à présent, sa place est à la cour. De grands projets l'attendent. Il ne peut plus se laisser distraire... Ici, il s'amollit. Alors que son coeur doit se bronzer.
- Son coeur?... Tu parles de coeur, Agrippine?... Sais-tu donc ce que c'est?...
- Rassure-toi ! le mien bat aussi ! Mais au rythme que je lui impose. Et il n'a pas le droit à la parole !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
boudiccaboudicca   17 janvier 2012
Néron a 17 ans. Le meurtre commis par sa mère vient de le placer à la tête de la plus grande puissance au monde. Il lui avait été dit : « Mesure ton ambition à celle des divinités. Toi aussi, tu seras un dieu... si tu le désires vraiment ». Ce désir, quelqu'un d'autre l'aura voulu pour lui.
Commenter  J’apprécie          140
KenehanKenehan   24 décembre 2013
- Je devine. Tu as besoin de mon aide. Pour trahir César...Mon Maître...Ton époux...
- Pauvre maître... Pauvre époux. Qui ne me satisfait pas. Comme il ne satisfait pas l'Empire... Ne le nie pas. Tu penses de même.
- Et ton fils... Vaudra-t-il mieux ?... Qui peut me le garantir ?
- Moi ! Car je serai le pouvoir comme il en sera l'image. Il vous faut une image d'homme. Soit ! Vous l'aurez. Mais c'est mon sexe qui triomphera. Et c'est à ce triomphe que je veux te faire participer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CrazynathCrazynath   06 mai 2015
- Son cœur ?...Tu parles de cœur, Agrippine ?...Sais-tu donc ce que c'est ?...
- Rassure-toi ! Le mien bat aussi ! Mais au rythme que je lui impose . Et il n'a pas le droit à la parole !
Commenter  J’apprécie          130
cicou45cicou45   22 janvier 2014
"Sois ferme, mon fils. Le monde ne te fera pas de cadeaux. Prends ce que tu peux avant de te laisser prendre."
Commenter  J’apprécie          180
Lire un extrait
Videos de Jean Dufaux (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Dufaux
Rencontrez Béatrice Tillier, la magicienne du 9ème art, dessinatrice de bande dessinée depuis une vingtaine d'années (Le Bois des Vierges, le cycle des sorcières de la Complainte des Landes perdues...). http://www.dargaud.com/bd/Complainte-des-landes-perdues/Complainte-des-landes-perdues-Cycle-3/Complainte-des-landes-perdues-Cycle-3-tome-2-Inferno2
Nouvel album - tome 2 du cycle des Sorcières (Complainte des landes perdues avec Jean Dufaux au scénario) : http://www.dargaud.com/bd/Complainte-des-landes-perdues/Complainte-des-landes-perdues-Cycle-3/Complainte-des-landes-perdues-Cycle-3-tome-2-Inferno2
+ Lire la suite
autres livres classés : néronVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère

Les auteurs, Jean Dufaux et Philippe Delaby, sont...

Belges
Français
Suisses
Italiens

12 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Murena, Premier Cycle : Le Cycle de la Mère de Jean DufauxCréer un quiz sur ce livre
.. ..